Fatigués de la galette des rois ? 5 recettes d’Europe pour varier les plaisirs

Les Français se régalent chaque premier dimanche de janvier, jour de l’épiphanie et fête de la visite des trois Rois mages au Christ nouveau-né, de plusieurs millions de galettes des rois. Et pas seulement ce jour-là, au vu de sa période de vente croissante, après, mais aussi avant l’Epiphanie. Si vous en êtes lassés, voici 5 recettes alternatives venus de chez nos voisins européens.

Rédigé par Stephen Boucher, le 4 Jan 2019, à 14 h 21 min

Espagne : le Roscon de Reyes

Cette brioche en forme de couronne, dans laquelle on glisse une pièce d’argent, une figurine de porcelaine ou un haricot sec, est décorée de fruits confits et d’amandes effilées et parfumée de zestes de citron et d’orange, brandy et eau de fleur d’oranger. Le « Roscon des Rois » peut aussi renfermer un ou plusieurs petits cadeaux. Des fruits confits et des bonbons sont aussi distribués aux enfants ce jour-là !

Recette du Roscon de Reyes, la galette des rois espagnole

Type : dessert

Difficulté : moyenne

Temps de préparation : moins de 30 minutes

Temps de repos : plusieurs heures (3h15)

Temps de cuisson : 35-40 minutes

Pour une galette de 20 cm de diamètre environ

galette des rois

Le Roscon de Reyes que l’on déguste traditionnellement en Espagne pour l’Épiphanie © nito

Ingrédients

  • 450 g de farine blanche
  • 75 g de beurre
  • 75 g de sucre
  • 25 g de levure fraîche dissolue dans 140 ml d’eau chaude
  • 2 cuillères de zeste de citron
  • 2 cuillères de zeste d’orange
  • 2 oeufs + 1 blanc d’oeuf bien battu
  • 1 cuillère de brandy
  • 1 cuillère d’eau de fleur d’oranger
  • une pincée de sel
  • de gros morceaux de fruits confits
  • quelques amandes effilées
  • une pièce en argent, porcelaine figurine, haricots secs, amande entière ou (au choix) pour la décoration

Préparation

Préchauffer le four à 180 ° C. Verser la farine et le sel dans un grand bol. Faire un puits au centre et y verser la levure délayée. Incorporer graduellement la farine. Lorsque le mélange est épais, saupoudrer partout avec de la farine et laisser reposer pendant 15 minutes dans un endroit chaud.

Entre-temps, battre en crème le beurre et le sucre.

Mélanger les zestes, le brandy, l’eau de fleur d’oranger et les 2 oeufs dans la pâte après repos. Pétrir jusqu’à ce que le mélange devienne lisse. Incorporer graduellement le beurre, pétrir constamment, jusqu’à ce que la pâte devienne encore plus lisse et plus élastique. Couvrir d’un papier huilé et laisser lever dans un endroit chaud pendant environ 90 minutes, jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.

Placer la pâte sur une surface farinée et pétrir de nouveau pendant 2 à 3 minutes. Ajouter la fève, puis rouler la pâte en une saucisse longue d’environ 65 cm et 13 cm de diamètre. Déposer sur une plaque de cuisson préalablement huilée, former un cercle avec le boudin de pâte. Rejoignez les deux extrémités en pinçant la pâte à la jonction. Couvrir d’un papier huilé et laisser reposer 90 minutes ou jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.

Brosser la couronne avec le blanc d’oeuf battu. Décorer avec les amandes et les tranches de fruits confits, en pressant bien afin qu’elles adhèrent à la pâte.

Mettre au four, à 180°C, cuire pendant 30 à 35 minutes jusqu’à ce que le pain soit cuit et doré. Placer sur une grille et laisser refroidir.

Lire page suivante : l’Epifania italienne

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à la Fondation européenne pour le Climat (European Climate Foundation), où il était responsable des...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis