Produits bio : où en est le made in France ?

Rédigé par Flor, le 21 Jun 2013, à 17 h 55 min

Bio – Les chiffres clés de 2013

Un rapport de l’Agence Bio fait preuve d’une augmentation de + 85 % de surfaces en agriculture biologique depuis 2007. C’est à dire que le cap du million d’hectares cultivés a été franchi. Même si cela ne représente que 2,4 % du marché français alimentaire, cette filière crée plus d’emplois que la filière conventionnelle.

Ce graphique montre l’évolution de la filière bio entre 2007 et 2013.

graph-bio-prod-ha

Les chiffres de 2013 sont rassurants pour la filière bio, mais quelles sont les perspectives d’avenir ?

Programme de développement du bio

Le gouvernement a mis en marche en juin 2013 son plan « Ambition bio 2017« . L’objectif de cette mesure est de doubler les surfaces cultivées en agriculture biologique en passant par le développement de toutes les structures bio, de la production à la consommation. La communication lié au bio sera renforcée, différents programmes d’information et de sensibilisation visant les enfants et les adultes seront établis. Le plan consistera également dans le développement de la recherche et la mise en place d’aides aux agriculteurs converti ou en conversion.

Des initiatives bio et locales

panier bioAvec l’industrialisation de la filière bio et le succès des AMAP, certains consommateurs préfèrent se tourner vers le bio local, plus humain et plus direct. Dans le même genre d’initiatives, il y a Troc-légumes, spécialisé dans les petites annonces de troc de plantes pour le potager, de bouts de terres ou de légumes tout simplement. Les jardins partagés se développent, et de de plus en plus d’initiatives collectives sont prises. Et vous, avez-vous une idée ?

*

Cela me donne une idée

Source : Agence Bio.

Pour en savoir plus sur le sujet :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rêvant de voyages aux quatre coins du monde, je me consacre actuellement à l'alimentation et aux sciences sociales. Je m'intéresse en particulier aux...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. C’est très bien de parler des jardins partagés qui sont un excellent outil pédagogique et un bon support de lien social. Vous auriez pu évoquer aussi les jardins portés par des chantiers d’insertion où des personnes retrouvent des savoir-être et des savoirs-faire transférables dans une future reprise d’emploi. C’est ce que développe le réseau Cocagne par exemple.

Moi aussi je donne mon avis