Mettre du miel dans son thé : une fausse bonne idée à éviter

Il est commun de croire que mélanger du miel avec du thé ou une tisane est une bonne idée, en particulier lorsque l’on est malade et que l’on cherche à profiter de ses propriétés antiseptiques. Cependant, chauffer le miel peut avoir un impact négatif sur ses bienfaits. Explications.

Rédigé par Cecile, le 4 Jan 2023, à 11 h 09 min
Mettre du miel dans son thé : une fausse bonne idée à éviter
Précédent
Suivant

Le miel : un super aliment

Le miel est souvent considéré comme un super aliment en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé. Le miel contient notamment des probiotiques, qui sont des bactéries bénéfiques pour la santé du microbiote ; un microbiote en pleine forme contribuant à renforcer les fonctions immunitaires et protectrices de l’organisme ! Des chercheurs de l’Université du Caire ont également découvert la présence de bactéries dans le miel, lesquelles nous aident à digérer. Enfin, la consommation de miel a également été liée à une réduction du mauvais cholestérol. En clair, le miel possède bien des vertus !

Pour bien démarrer l’année et faire le plein d’énergie tout en luttant contre les virus qui circulent en cette période de froid, consommer du miel est donc conseillé. Il est toutefois important de le déguster à température ambiante ou légèrement tiède afin de profiter pleinement de ses bienfaits.

Pourquoi ne faut-il pas mettre de miel dans une infusion chaude ?

En effet, lorsqu’il est chauffé à des températures élevées, le miel perd de nombreux éléments nutritifs importants, tels que les enzymes, les minéraux et autres nutriments. Seule sa teneur en sucre reste inchangée, ce qui n’est pas l’idéal… Il est donc préférable d’éviter de mettre du miel dans votre thé ou votre tisane, afin de profiter pleinement de ses bienfaits en le dégustant différemment.

Mettre du miel dans son thé

A lire aussi – 7 astuces pour reconnaître le miel naturel du faux miel

Quelle est la meilleure façon de consommer du miel ?

Plusieurs manières de consommer du miel s’offrent à vous pour profiter pleinement de ses nombreux bienfaits pour la santé. Voici quelques conseils :

  • Consommez-le à température ambiante ou légèrement tiède. Comme mentionné précédemment, le fait de chauffer le miel à des températures élevées peut altérer ses propriétés bénéfiques pour la santé.
  • Ajoutez-le à votre alimentation de manière modérée. Bien que le miel soit bénéfique pour la santé, il contient du sucre et il est donc important de le consommer avec modération.
  • Faites attention à la qualité du miel que vous achetez. Assurez-vous de vous procurer du miel de qualité et, si possible, achetez du miel local pour soutenir les petits producteurs.
  • Utilisez-le comme substitut au sucre dans vos recettes. Le goût sucré du miel en fait un substitut intéressant au sucre pur, dans de nombreuses recettes. Cela peut être une façon de réduire votre consommation de sucre tout en profitant des bienfaits naturels du miel. Evitez simplement de le faire chauffer.
  • Consommez-le avec d’autres aliments bénéfiques pour la santé. Le miel peut être consommé seul ou ajouté à d’autres aliments bons pour la santé, tels que les céréales complètes, les noix et les fruits frais… Autant de recettes simples et délicieuses !

Les bienfaits de chaque miel

A lire aussi – Quels miels pour quels symptômes ?

Quelle quantité de miel par jour ?

Une question demeure : quelle quantité de miel peut-on manger chaque jour, afin de profiter des bienfaits de ce super aliment, sans excès de sucre ?

Les nutritionnistes recommandent en général de consommer entre 6 et 7 morceaux de sucre par jour pour une femme et entre 8 et 10 morceaux pour un homme, en fonction du niveau d’activité physique. Pour sa part, le miel contient environ 70 à 80 % de sucre, tout comme la confiture. Une cuillère à soupe de miel correspond à environ deux morceaux de sucre.

Si vous n’ajoutez pas une autre source de sucre dans votre alimentation quotidienne, vous pouvez ainsi consommer jusqu’à 3 cuillères à soupe de miel par jour, sans dépasser les quantités recommandées de sucre. Gardez toutefois en tête que toute consommation d’aliments sucrés doit demeurer modérer.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. bonjour,
    on fait comment en pâtisserie si il ne faut pas le chauffer…..
    Merci !

Moi aussi je donne mon avis