Sans gluten : qui sont les gluten free ?

Qui sont ces personnes qui ne mangent pas de gluten ? Parce que certains pensent encore que les gluten free appartiennent à une secte obscure, faisons la lumière sur toutes les personnes qui se passent de cette protéine.

Rédigé par Cécile Gleize, le 4 Jun 2016, à 12 h 00 min

L’intolérance au gluten, aussi appelée maladie coeliaque, est une maladie auto-immune, qui fonctionne comme une allergie au niveau des intestins. Le corps produit des anticorps dès l’ingestion d’un aliment contenant du gluten, ce faisant, le système immunitaire détruit les cellules intestinales.

Les personnes coeliaques ou intolérantes au gluten

Les coeliaques qui ne sont pas diagnostiqués à temps peuvent rencontrer de sérieux problèmes de santé comme le cancer de l’intestin. Cette maladie touche environ 150.000 personnes en France soit 1 % de la population selon l’AFDIAG. Pour eux, le gluten free devient une nécessité pour vivre.

Mais le gluten affecte aussi d’autres personnes qui doivent elles-aussi, mais de façon moins stricte, l’éliminer de leur alimentation.

Les personnes sensibles au gluten

Si la maladie coeliaque est connue depuis très longtemps, la sensibilité au gluten a, quant à elle, encore du mal à être comprise, notamment parce qu’il n’existe à ce jour aucun test pour la diagnostiquer. Qui sont ces sensibles au gluten ? Des personnes qui présentent les mêmes symptômes que les intolérants au gluten, les coeliaques pour ceux qui ne suivraient pas, c’est-à-dire : des douleurs abdominales, des diarrhées, des ballonnements etc., mais qui, lorsqu’elles font une prise de sang pour détecter une maladie coeliaque, affichent des résultats négatifs(1).

Est-ce que cela signifie que tout est dans leur tête ? Pour Laurence Haurat, psychologue nutritionniste, c’est effectivement possible. Arrêter un aliment peut avoir un effet placebo. Mais cela n’explique pas pourquoi 6 % de la population en France serait sensible au gluten. Les médecins reconnaissent que le régime sans gluten a un effet bénéfique pour ces personnes, mais ils ne savent pas encore l’expliquer. Affaire à suivre.

Les personnes allergiques au gluten

L’allergie entraine des réactions immédiates et visibles(2) : démangeaisons, asthme, oedèmes, ou urticaire. Autant dire qu’il est difficile de passer à côté, contrairement à l’intolérance, beaucoup plus sournoise puisque ses symptômes sont parfois même invisibles. Cette dernière catégorie est beaucoup plus rare(3).

N’allez pas dire à un coeliaque qu’il est allergique ou qu’il mange sans gluten par mode, surtout s’il vous a vu lire cet article.

Photo à la une : ©xamnesiacx – Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Cécile est sensible au gluten et a fondé Because Gus, le media des intolérants au gluten. Le site a pour mission de libérer le quotidien de tous ceux, qui...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. bonjour,apres une operation pour un grave cancer de la prostate,j’ai subis une radiotherapie et il s’en ai suivis des coliques,des irritation du rectum et du bas du gros intestin.c’etait tres genant,mais peu douloureux.j’ai essaye beaucoup de chose…. mais rien n’y faisait ou si peu!!!!!!!puis un jour je me suis retrouve sans pain! et pendant3 jours j’ai remplace le pain par des galettes de sarrasin pur sarrasin……et comme par miracle mes ennuis digestifs avaient pratiquement disparus!!!!!!!depuis je mange sans gluten……..et ça va beacoup mieux…..alors je conseille a ceux qui ont des problemes semblables d’essayer……on ne sais jamais……..salutation a tous….

Moi aussi je donne mon avis