Glossodynie ou langue qui brûle : existe t-il des remèdes naturels ?

La glossodynie, aussi appelé syndrome de la langue de feu, est une maladie qui se traduit par des picotements sur la langue. C’est un un trouble psycho- somatique gênant mais sans gravité. Quelles sont les solutions pour atténuer les troubles ?

Rédigé par Pauline Petit, le 30 Jan 2022, à 14 h 55 min

La glossodynie, appelée en anglais « burning mouth syndrome » (syndrome de la bouche qui brûle), est une maladie chronique qui affecte entre 1 et 4 % de la population française. Elle se traduit par des douleurs, sans lésions, au niveau de la langue. Une maladie difficile à diagnostiquer et à soigner.

Symptômes et remèdes à la glossodynie

La glossodynie peut être secondaire, liée à une cause externe ou interne (maladie, allergie…), ou primaire : c’est cette dernière que l’on appelle « sydrome de la langue brûlante » et dont les traitements sont difficiles.

Langue qui brûle : suis-je atteint d’une glossodynie ?

Les symptômes d’une glossodynie sont les suivants : langue qui brûle, picotements, sensation de bouche sèche, troubles du goût… Ils vont généralement en grandissant au cours de la journée, et s’arrêtent la nuit. Pour savoir si vous êtes atteints d’une glossodynie primaire, votre médecin va vous prescrire une batterie de tests : tests salivaires, examen de sang, recherche de bactéries ou de mycoses… Ceci afin de vérifier si les symptômes que l’on décrit sont dus à une maladie ou à un dysfonctionnement, ou s’ils sont révélateurs d’un trouble. Une visite chez un parodontiste permet d’évacuer un problèmes bucco-dentaire.

maladie langue

Un médecin examine la langue d’une patiente – © oneinchpunch

Un réajustement de traitement médicamenteux, un traitement anti-bactérien ou anti-mycose (candidose) peut permettre d’arrêter les symptômes. Si ceux-ci persistent, il faut alors soigner la glossodynie primaire, ce qui passe souvent par un traitement psychologique(1). Le traitement des glossodynies passe souvent par l’administration d’anti-dépresseurs pour soulager l’anxiété générée par cette douleur fantôme dont on ne connait pas  la source.

Les personnes les plus souvent atteintes de glossodynie sont les femmes de 40 à 60 ans. Il s’agit parfois d’un effet secondaire indésirable de la ménopause. L’anxiété, le stress favorisent souvent l’apparition des symptômes, ou les aggravent.

Des traitements naturels pour soulager la glossodynie ?

On peut distinguer deux sortes de maux : les douleurs physiques proprement dites : brûlures, picotements, et les maux psychiques qui sont souvent la cause des glossodynies.

Pour prévenir les symptômes de glossodynie, il convient de ne pas fumer, d’éviter les plats épicés, et de ne pas utiliser de bain de bouche à base d’alcool. Pour soulager les brûlures à la langue, on peut utiliser l’aloe vera aux vertus hydratantes (en cure de jus par exemple). Le calendula, en décoction ou teinture mère, permet à la fois d’apaiser les brûlures et de diminuer le stress.

coup de coeur

Jus frais d’Aloe Vera

Votre bouteille de 500ml de pur jus d’Aloe Vera à base de pulpe fraîche d’Aloe Vera bio !

Une pureté et une authenticité unique sur le marché pour un complément alimentaire de qualité optimale.

À découvrir sur Slow-Cosmetique.com

 

L’association Langue de Feu(2) signale des cas de glossodynie ayant pu être traités avec de l’homéopathie, de la kinésiologie ou de l’oligothérapie. Dans tous les cas, il est impératif de consulter un spécialiste et d’éviter l’auto-médication. Certaines glossopathies peuvent également être soignées par des cures thermales, notamment celle de Saint-Christau : d’après l’ALDF, « c’est la station officiellement conseillée pour les affections de la muqueuse bucco-linguale et les glossodynies ».

vertus propolis

Les propriétés anti-inflammatoires et anesthésiantes de la propolis © Lucky Business

Enfin, il semblerait de certaines glossodynies puissent être soignées avec la propolis : cette substance naturelle possède des vertus anti-inflammatoires et bactéricides puissantes. En cure de deux à trois semaines, elle parvient à venir à bout des syndromes de langue brûlante et à apaiser certains symptômes, comme les aphtes.

Il est également primordial de soigner la source du mal, à savoir l’anxiété et le stress. Pour cela, soignez votre mode de vie, dormez mieux et plus longtemps, notamment en évitant les écrans. Vous pouvez aussi pratiquer une activité physique régulière, ou des activités comme le yoga ou la méditation qui permettent d’évacuer son stress. Vous pouvez soigner votre stress par les plantes à utiliser ponctuellement ou en cure.

Article republié

Illustration bannière : Glossodynie ou langue de feu – © Amanda Carden
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Est-ce que quelqu’un a été guéri de ces brulures douloureuses dans la bouche,de cette acidité omniprésente du matin au soir dans la bouche, sur la langue,le palais jusqu’à l’œsophage et l’estomac ? Pour moi ça a commencé d’un seul coup. Je me demande si ça était une réaction au titane d’un implant, ou de vieux plombages qui fuiraient, ou bien suite à du stress causé par un choc émotif ? Certains dentistes ou stomatologues me disent de suivre une thérapie chez un psychologue ou psychiatre. La bouche brûlante est connue (et reconnue) chez les femmes de 60ans et plus. On me dit que je leur pose une colle. En attendant ça fait très souffrir. Faut il tenter l’homéopathie ? ou autres médecines pour calmer et soigner ? Merci d’avance pour vos témoignages. Cordialement.

  2. J’ai déjà souffert de ce syndrome, très fort. Pour me soulager je prenais du benadryl. Mais c’est dommage que je ne pouvais pas en prendre souvent.

    • Comment en avez-vous guérie ?

Moi aussi je donne mon avis