Fruits secs : quels sont les plus caloriques ?

Rédigé par Emma, le 16 Oct 2014, à 17 h 31 min

Raisins, figues, pruneaux, abricots : ces fruit séchés se dégustent toute l’année et plus particulièrement quand les frais ne sont plus de saison. Ils prennent le relais grâce à leur procédé de conservation ancestral, le séchage. Mais quels sont les autres conséquences de ce procédé sur le fruit ?

 Fruits secs : la dessiccation, booster d’énergie et de nutriments pour les fruits

Le séchage des fruits s’appelle la dessiccation. Les fruits non cueillis et séchés naturellement par le soleil a inspiré nos ancêtres. Les Romains utilisaient déjà la dessiccation par la chaleur du soleil pour pouvoir consommer des fruits en hiver. Elle est toujours d’actualité dans de nombreux pays chauds. Chez nous, elle se pratique dans des fours ou des tunnels ventilés.

Les fruits séchés les plus courants sont ceux que l’on cultive sous nos latitudes : les raisins, les figues, les pruneaux et les abricots. Ils sont séchés entiers. On trouve aussi des pommes séchées, mais elles sont en rondelles ou en morceaux.

fruits-secs-abricots-pruneaux-dattesIl y a en d’autres qui viennent d’ailleurs. Les bananes, les cranberries, les mûres blanches, les baies de Goji sont des fruits exotiques que l’on trouve aussi sous forme sèche aujourd’hui.

Quel sont les effets nutritionnels de la dessiccation ?

Les fruits secs sont 2 à 4 fois plus énergétiques que les fruits frais.

  • 50 kcal/100 g pour la prune fraîche (Reine-Claude) et 253 kcal/100 g pour le pruneau !
  • 49 kcal/100 g pour l’abricot frais contre 230 kcal/100 g pour l’abricot sec !
  • 67 kcal/100 g pour la figue fraîche contre 252 kcal/100 g pour la fiche séchée.

figues-fruits-secs

Seule exception à cette multiplication des calories : le raisin sec.

  • 297 kcal/100 g pour le raisin blanc frais (264 kcal pour le raisin noir) contre 303 kcal/100 g pour le raisin sec.

Le seul fruit frais qui atteint ce score en énergie est… la cerise (300 kcal/100 g). C’est le fruit frais le plus énergétique.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Je dis OUI aux pruneaux, c’est vrai, c’est une source de bore même si le bore n’est pas “nouveau” dans le pruneau, il existe bien entendu dans la prune qui l’a puisé ds le sol, il est seulement plus concentré.
    Bon, je suis de Villeneuve sur Lot donc partial.
    C’est du local et mieux controlé que certaines figues sèches turques aux aflatoxines ou du raisin indien plein d’insectes (insectes bio mais qd même). Bon, ça ne m’empeche pas de manger de tout, preemballé ou pas ! Bises.

  2. @Christian Angogna Heu !!! C’est quoi le problème ???? Les emballages des fruits secs sur les photos ???? Lol !!!

    Très bien ma petite Emma, je m’inscris à ta lettre, les fruits secs à partir de maintenant c’est moi qui les ferais dans mon dessiccateur personnel. Je faisais déjà de la viande séchée, je vais me mettre à faire les fruits.
    Salutations et à bientôt de te lire.
    Altobert.

  3. Je croyais que la vocation du site s’inscrivait dans une démarche écologique et saine en matière de nourriture.
    Ces photos de fruits secs, ou plutôt de “fruits séchés” n’y correspondent pas.

Moi aussi je donne mon avis