Le pruneau pour faire le plein de fibres et d’antioxydants

On connait tou·te·s son action bénéfique pour le transit, pourtant le pruneau a d’autres bienfaits moins connus… Découvrons pourquoi ce fruit mérite une belle place dans notre alimentation.

Rédigé par Emma, le 27 Feb 2021, à 14 h 44 min
Le pruneau pour faire le plein de fibres et d’antioxydants
Précédent
Suivant

Il fait partie des remèdes « de grand-mère » et de la sage automédication populaire : le pruneau et notamment, le fameux pruneau d’Agen. Aujourd’hui sa principale vertu est reconnue et validée par la science. De quoi donner envie d’en manger encore plus ?

Le pruneau, une mine de bienfaits reconnus

Tout le monde le sait, le pruneau (qui est en fait le fruit séché des pruniers d’Ente)  est l’ami de nos intestins, surtout quand ils sont en panne. Le pruneau contient à peu de chose près les mêmes types de composés phénoliques que la prune. C’est cette composition qui leur vaut leur vertu laxative que l’empirisme populaire avait bien repéré.

C’est à sa richesse en fibres (solubles et insolubles) que le pruneau doit sa capacité à stimuler le transit intestinal (aide la digestion et lutte contre la constipation) mais pas seulement car il contient aussi les substances suivantes, bonnes pour le fonctionnement intestinal : le sorbitol et la diphénylisatine, le potassium.
Pour rappel, le sorbitol est un glucide rare dans le monde végétal, incomplètement assimilé par le tube digestif, qui contribue à stimuler le transit intestinal. Le sorbitol intervient comme un élément régulateur dans le métabolisme des glucides. Le sorbitol évite les pics hyperglycémiques et la sensation de faim réactionnelle qui en résulte. Il stimule également la vésicule biliaire.
Le potassium confère au pruneau des propriétés diurétiques naturelles et joue un rôle bénéfique pour le système cardio-vasculaire le potassium, quand il est associé à un faible taux de sodium.
La diphénylisatine est un composé de la famille des indols, qui a un effet légèrement laxatif.

pruneau

Grâce à ses fibres mais également grâce à son taux élevé de magnésium, le pruneau est bon pour le transit © HandmadePictures

Depuis 2014, à la condition de recommander un apport quotidien de 100 grammes (soit l’équivalent de 8 à 10 pruneaux), les cultivateurs et vendeurs de pruneaux peuvent apposer sur les paquets la mention « contribuent à une fonction intestinale normale ».

Les autres bienfaits santé du pruneau

Les substances contenues dans le pruneau lui donnent aussi de précieux avantages au quotidien.

Une bonne source d’énergie pour le cerveau et le corps

On recommande souvent le pruneau en période d’examen : non seulement c’est une bonne source de magnésium qui permet de lutter contre l’anxiété, il contient aussi du glucose (45 % des glucides du fruit) qui apporte de l’énergie au cerveau.
Manger quelques pruneaux le soir avant de se coucher va être profitable à une bonne glycémie pendant le sommeil et facilite l’endormissement

Le pruneau est aussi très appréciés des sportifs pour lutter conte les pertes de tonus : fructose et sorbitol apporte le sucre nécessaire à l’effort tandis que le magnésium apporte de l’énergie et protège des contractions musculaires.

Un excellent antioxydant

Manger 3 pruneaux par jour permet de couvrir 2/3 des antioxydants recommandés… Minéraux (fer, magnésium, potassium), vitamines E, C et provitamine A protègent les cellules des radicaux libres et donc ralentissent la dégénérescence cellulaire… Un effet bénéfique pour prévenir les maladies inflammatoires mais aussi pour la beauté de la peau : perte d’élasticité, rides…
La capacité antioxydante du fruit séché serait 2 à 3 fois supérieure à celle du fruit frais !

Un aliment anticholestérol qui préserve la santé cardiovasculaire

Les fibres solubles du pruneau réduisent le taux de cholestérol LDL (aussi appelé mauvais cholestérol) et une consommation régulière permet de prévenir les risques de maladies cardiovasculaires.

Pour la santé des os et la prévention des fractures

Le pruneau contient également du bore du bore, un oligo-élément rare important pour la construction osseuse… Associé avec le calcium et la vitamine D du fruit, il entretient et répare les os(1) et permettrait de lutter contre l’ostéoporose(2).

Un allié minceur

Avec un index glycémique bas (40) et peu de calories (20 kcal), c’est une collation parfaite pour qui surveille sa ligne. Les fibres en quantité apportent la sensation de satiété (pouvoir rassasiant) et empêchent la faim de revenir trop rapidement (limite le grignotage) : le pruneau est donc un coupe faim naturel à considérer sans tarder.
De plus, il facilite l’évacuation des graisses quand on le consomme pendant le repas ! Il exite 1001 recettes aux pruneaux !

pruneau

Utilisez le pruneau dans les entrées de crudités, les plats principaux sucrés-salés de viandes ou de poissons, les quiches salées, les brochettes de viandes pour le barbecue, les laitages, etc. © Konstantin Kopachinsky

 

Pruneau d’Agen – Le saviez-vous ?

L’appellation pruneau d’Agen n’a été reconnue officiellement par l’Union Européenne qu’en novembre 2002.

Article republié

Illustration bannière : Le plus célèbre : le pruneau d’Agen- © Krasula
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,
    En ce qui me concerne, je prends 4 pruneaux chaque matin visant ma constipation, depuis 2 mois. Durant les 3 premières semaines cela a été positif, mais aujourd’hui plus rien.. Y aurait-il un problème sur le choix du pruneau?
    Merci de vos réponses

    • Il faut simplement que tu arrête la cure pour en reprendre une autre. Je te te conseil romarin, pissenlits en association. et manger des graines de lin a jeun le matin ainsi qu’un bouchon d’huile de noix (cure 10 jours voir 3 semaines pas plus).
      Et de continuer de te nettoyer avec artichaut + radis noir.

  2. Le pruneau est excellent pour la santé, très riche en antioxydants,ce qui en fait un aliment parmi les plus riches (2 fois supérieur à ceux des raisins secs par exemple,voir sa valeur ORAC) et il est en tête de tous les fruits et légumes !
    Mais comme je l’ai dit, c’est un aliment à consommer avec modération à cause de sa haute valeur laxative !

  3. Le pruneau est un excellent fruit, mais à consommer avec modération pour ceux qui comme moi ne sont jamais constipés, alors 1 ou 2 par jour, c’est bien, mais pas davantage, malgré les bienfaits qu’on lui attribue pour éviter que les vitamines et minéraux s’échappent par les selles !

Moi aussi je donne mon avis