Comment cuisiner et utiliser les figues

Les figuiers sont des arbres assez tout terrain pour amener des figues fraîches dans nos assiettes un peu partout en France, bonne nouvelle ! Arbre productif et généreux, il est alors bon de savoir comment cuisiner et utiliser les figues qu’il vous offrira en abondance.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 22 Sep 2019, à 12 h 40 min

Les figues sont des fruits définitivement nés du soleil, savoir comment les cuisiner et les utiliser c’est un peu inviter l’été sur ses papilles gustatives. Alors mettons un peu de fantaisie au bout de nos fourchettes et découvrons ce que l’on peut faire avec les figues !

La figue crue

C’est là qu’elle va étonnamment s’exprimer le mieux quand elle est directement cueillie à l’arbre. Dégustée directement elle est, un peu comme la tomate quand elle est encore chaude à peine récoltée, un concentré d’été en bouche !

Figues crues prêtes à être dégustées © Irina Burakova

Crue, la figue s’accorde aussi très bien en mariage sucré-salé un peu comme vous le feriez d’une prune en l’entourant par exemple d’une fine tranche de jambon de parme, ou en accompagnement d’un fromage de chèvre.

Conservation des figues fraîches

La figue est l’un de ces fruits qui, une fois récoltée à maturité, va rapidement attirer de nombreux petits « moucherons » qui ne sont autres que des Drosophiles pour la plupart.

Pour prévenir cela, placez vos figues sous un torchon ou, mieux encore, dans un panier à fruit muni d’une moustiquaire. Elles se conserveront 48h environ, faites vite !

Faire sécher des figues ?

À moins de vivre dans ne région très ensoleillée, il faut énormément d’énergie pour faire sécher les figues dans un  déshydrateur ou un four. Mieux vaut donc laisser ça au sud de l’Espagne et aux pays du Maghreb qui sont bien équipés en soleil !

Cuisson des figues – Des idées de recettes

La fige peut être cuite à la poêle, au four ou encore au confiturier.

Compote de figue

Rien de plus simple que de faire une compote de figues surtout quand vos figues commencent à vieillir – à toute vitesse – et que vous ne voulez pas les perdre pour autant.

Coupez vos figues en quatre, mettez-les dans une casserole et faites revenir le tout à feu doux sans ajouter de sucre.

Compote de figues © HETIZIA

Accompagnée d’une petite boule de glace, nature ou mélangé dans un bon fromage blanc et vous savourerez encore une fois ce goût si particulier. Si vous souhaitez accompagner un foie gras, faite réduire un peu votre compote à feu doux pour bien l’épaissir.

Confiture de figue

Commencez par préparer suffisamment de bocaux que vous stériliserez soit en les passant au four à 200° pendant 15 minutes en préchauffant le four, soit en les faisant bouillir sur la même durée dans une grande casserole.

Coupez ensuite vos figues en quatre et mettez les dans une casserole, une bassine en cuivre étant l’idéal. Faites revenir le tout jusqu’à ce qu’elles commencent à se transformer en compote et ajouter alors le sucre à raison de 850 grammes de sucre minimum pour un kilogramme de fruits.

Faites revenir à feu doux pendant vingt bonnes minutes en écumant la mousse qui apparaît au-dessus (il s’agit de résidus de sucre) puis en remélangeant. Vous pouvez alors rajouter le jus d’un demi citron pour maximiser la conservation.

Il ne vous reste plus qu’à mettre votre confiture dans les pots en prenant garde d’avoir des ustensiles aussi propres que vos mains.

Une fois le pot rempli et fermé, disposez vos pots à l’envers pour assurer la stérilisation du tout et laissez refroidir avant de stocker.

Confiture de figues © Dani Vincek

Desserts à base de figue

Là, c’est carrément festival de figues ! On ne connait pas de recette de dessert que la figue ne peut satisfaire sauf peut-être les tartes uniquement à base de figues, et encore…

Le crumble de figue est certainement ce qui a la préférence de bien des cuisinières et cuisiniers, mais les moelleux sont aussi tout indiqués pour exprimer toute la magie gustative de ce fruit.

Il est aussi possible d’être tout à fait minimaliste avec les figues et de se contenter de leur faire deux belles entailles sur le dessus, d’y mettre une noix de beurre salé et de passe le tout au four pendant une dizaine de minutes à 190°.

Notre dessert d’automne  à la figue : lecannelé figues romarin

La figue mijotée

Il n’existe pas de plat spécifiquement élaboré à base de figues, c’est d’ailleurs un peu étonnant… Par contre la figue, quelle que soit sa couleur au demeurant, fonctionne très bien dans les plats mijotés en ajout ou en remplacement de ce qui est prévu dans la recette originelle.

S’il vous faut une première expérience pour mieux comprendre son intérêt mijoté, vous pouvez réaliser un tajine tout ce qu’il y a de plus normal en y mettant des figues… Cela vaudra bien un commentaire en fin d’article !

Figues et cuisine salée

La figue s’accommode aussi très bien dans une salade fantaisiste accompagnée de lardons grillés, de quelques graines de tournesol et d’un bon parmesan.

Salade de figues © AlexeiLogvinovich

Les tarte salées/sucrées fonctionnent très bien avec des figues coupées finement et en particulier en l’accompagnant de fromages de chèvre.

En quête d’un amuse-gueule original pour un apéro ?

Tentez la tapenade d’olive noire végétarienne à la figue

Enfin, il ne faut pas hésiter à être imaginatif avec la figue, pourquoi pas en l’utilisant aussi séchée par exemple, car avec un tel fruit vous prenez peu de risque que le résultat soit immangeable !

Illustration bannière : Plat de figues fraîches © Ekaterina Kondratova
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,
    Quand on ne trouve pas de figues fraîches, par quoi peut-on les remplacer, notamment, par exemple, dans une recette où le salé (roquefort) et le sucré (potimarron et figues) sont mélangés ? Merci d’avance!
    Les rares fois où j’en ai vu ici, le prix était prohibitif…

Moi aussi je donne mon avis