Faire face aux allergies au pollen

Rédigé par Jean-Marie, le 29 Mar 2016, à 14 h 30 min

Les pollens déplacés par le vent contiennent certaines protéines qui agissent comme de puissants allergènes. Ces derniers peuvent sensibiliser les quelque 20 % de la population qui souffrent de rhinites et du fameux rhume des foins. Pour les aider, voici les astuces « anti pollens » pour maîtriser les allergies au pollen.

L’allergie aux pollens, fléau des (prin)temps modernes

Les allergies au pollen des arbres, plantes, herbacées et graminées, sont appelées pollinoses ou rhumes des foins.

Parmi les particules biologiques qui donnent des allergies, les pollens et les moisissures sont les principaux facteurs des allergies respiratoires.

Allergies, le saviez vous ?

Une allergie peut se déclencher à n’importe quel âge. En France, le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) surveille le contenu de l’air en particules biologiques et mesure leurs conséquences sur la santé. En France, 3 % de la population souffraient d’allergies il y a 20 ans contre environ 20 % de nos jours.

Il y a deux sortes de pollen : le pollen allergique et le pollen inoffensif.  Le pollen allergique se trouve dans les étamines et est éparpillé par certains insectes ou par le vent. Les symptômes d’une pollinose sont le rhume des foins, l’asthme, ou encore la conjonctivite : des symptômes qui peuvent survenir au même moment chez un même sujet

Les trucs contre les allergies

Les personnes souffrant d’allergies au pollen redoutent l’arrivée du printemps mais savent à quoi s’attendre.

D’autres développent une allergie assez tard, où ne sont pas suivies car elles ne prêtent pas attention aux symptômes. Il faut savoir détecter une possible allergie.

allergie-au-pollen-symptomes-solutions-naturelles-plante-05

Les pollens provoquent des affections d’apparence sans conséquences graves, mais elle peuvent être parfois sévères, voire invalidantes :

  • rhinites, écoulement souvent abondant et obstruction nasale
  • conjonctivites avec larmoiement, démangeaisons
  • oppression thoracique ou respiration sifflante, asthme, avec diminution du souffle
  • fatigue, maux de tête, manque de concentration ou d’attention lié à un sommeil perturbé par la rhinite
  • manifestations cutanées avec aggravation de certains eczémas, plus rarement oedèmes et urticaires.

Précautions et habitudes à prendre contre les allergies aux pollen

Les allergies aux pollens peuvent sévir de février à septembre. La pollinisation est plus ou moins précoce selon les régions. Pour y pallier autant que possible, voici quelques conseils :

  • consulter les bulletins pour connaître les pics de pollution aux pollens (rnsa.asso.fr) : avec les indications sur les principaux taxons (pollens correspondant à une famille botanique) et le risque d’exposition allergique aux pollens chiffré de 0 (nul) à 5 (très fort) ;
  • vérifier : tendre le bras et appuyer sur le pli intérieur du coude si vous souffrez du rhume des foins pour diminuer votre sensibilité ;
  • ne pas laisser une allergie s’installer : elle pourrait tourner en asthme ;
  • vérifier auprès d’un médecin l’utilisation d’un antihistaminique ou de corticoïdes pour certains cas ;

se-proteger-du-soleil-protection-ete-vacances-creme-solaire-00-ban

  • porter un masque et des lunettes de soleil ;
  • Se laver les mains, le nez, le visage et les yeux à grande eau très régulièrement ;
  • se laver les cheveux après avoir passé du temps à la campagne, dans un parc ou un jardin et également le soir pour éviter que les allergènes se déposent sur l’oreiller ;
  • rouler fenêtres fermées en voiture ;
  • fermer les fenêtres et utiliser le filtre anti-particules du purificateur d’air : sans doute l’arme la plus fiable dans une pièce pour être tranquille…. ;
  • faire le ménage et dépoussiérer votre logement à fond et régulièrement ;
  • éviter les zones riches en dioxyde de carbone favorables aux pollens (périphérique, parking, centre ville) ;

Page suivante :

comment éviter les allergies au pollen

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

38 commentaires Donnez votre avis
  1. trops trops grave cette annee depuis mars je suis chargee les yeux eflammer
    rhume toux la totale !!!je souffre grave j’ose pas trops sortir

  2. J’ai lu quelque part que l’huile de nigelle (ou cumin noir) était très efficace contre bon nombre d’allergies . Qu’en est-il en vérité ?

    • Ces koi cette huille et comment sa marche

  3. Merci pour cette article très intéressant je redoute en effet le printemps et son pollen mais avec les astuces de ce site je ne crains plus ! 🙂

    Enfin mon eczéma commence à s’aggraver du à la chaleur et à mon allergie mais bon le spray d’eau thermale permet de ce rafraîchir en toute douceur ! Je remercie aussi le site eczemahelp pour ces nombreux conseils sur cette pathologie, si vous avez de l’eczéma ce site sera vous aider !

  4. Aussi je suis allergique au pollen et mon problem c que je tousse grave jusqu as se que mon souflle se coupe

  5. bonjour ;pour les allergies c’est vrai que c’est un handicap pas a 100/° mais reste toujours un problème pour mon cas j’ai un problème d’un allergie saisonnière le pollen et quand je consulte mon médecin traitant c’est toutes de suite les corticoïdes et c’est vraiment recommander

  6. Article manquant de rigueur.
    Passons sur un titre erroné (énergie au lieu d’allergie ), mais souffrant de pollinose grave, je peux vous dire
    1 – que les allergies polliniques peuvent conduire à la mort par choc anaphyllactique
    2 – que les allergologues prohibent totalement l’emploi des aérosols à domicile
    3 – que tous les médecins qui se sont occupés de moi m’ont déconseillé formellement l’emploi des huiles essentielles. Qui plus est, l’eucalyotus conseillé dans cet article peut avoir des conséquences assez grave chez certaines personnes : en particulier l’épilepsie
    4 – qu’une des premières choses à éviter pour les allergies , c’est la tabagie, autant active que passive.
    Le jour où les pouvoirs publics auront compris tout cela ( lutte contre la pollution, la tabagie, les aérosols, etc ) , les malades allergiques auront un espoir que leur maladie soit réellement pris en charge ; ces temps réel problème de santé publique , car ces maladies ne sont pas prises en charge correctement dans la période actuelle.

  7. J’étais moi-même une allergique au pollen !! Et j’ai découvert un remède miracle !
    Prenez un sucre, mettez dessus de l’ huile essentielle d’Aragon et mangez-le. Chaque matin jusqu’à ce que vous aillez plus rien.
    Et aujourd’hui je n’ai plus rien !!!! 🙂

    • Bonjour

      Pouvez-vous me confirmer qu’il s’agit d’huile essentielle d’aragon et non d’estragon

  8. Bonjour,

    Je suis distributrice agréer pour des produits de Bien-être,Forme,Beauté. Partenaire du 1er Leader Mondial de l’Aloé vera de Barbadensis Stabilisée à froid.
    Je peux vous conseillez pour traiter votre allergie au Pollen.
    Tous nos produits sont homologués naturels label apposé IASC, norme ISO, champs sans pesticides.
    Compléments alimentaires sans gluten, ni graisse animale.
    Pour Homme,Femme,Enfant,Animaux.

    N’hésitez pas à me contacter pour plus d’information.

  9. c’est problématique dans certaines professions comme les fleuristes : voir : La prévention des risques professionnels des fleuristes : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=430

  10. Moi celui ci fonctionne assez bien: goo.gl/UnbXvu ! Il évite la somnolence, c’est nettement mieux que les ancien anti-hystaminiques

  11. avec l’arriver des allergies plusieurs dans mon entourage on des problèmes de fatigues répétés,agressivités, etc.

  12. je s8 allergie,quelle conseil peu-tu me donne?

  13. Je fais des allergies aux pollen qui se manifestent par les yeux rouges , les paupières à vif, inflammation de la gorge importante,bronchites répétitives, c’est l’enfer, de février à juillet.Mon médecin me donne de la cortisone, j’aimerai mieux un remède plus naturel avez vous une formule?

  14. bonjour,
    un truc efficace contre les allergies, prennez de l’huile essentielle de l’estragon, mettez quelques gouttes sur votre poignet et respirez. Je suis alleée me promener au marché que des platanes, le nez qui coule, les yeux qui grattent, gorge qui gratte,nez qui coule. Je suis allé voir mon herboriste, de suite il m’a donné la solution miracle, et de suite je l’ai fait, je n’avais plus rien. depuis 1a n, je m’en sers que de ça. efficace à 100%

  15. Bonjours,
    je ne sais pas vraiment quel type d’allergie je fais … j’ai les yeux gonflé le matin et tous rouge la journée même quand il pleut …
    merci d’avance !

  16. J’ ai remarqué qu’ en me piquant avec des ortils, je suis immunisé pendant plusieurs mois contre les allergies. Peut être que ça marche chez les autres.

  17. Je suisz allergique et c’ est tant mieux.Bien sur cela à quelques inconveniants mais cela prouve que le corps se défend donc que mes antis corps me protègent. La nature est bien faite et les alergies sont faites pour tester les personnes qui ne passeront pas l’ année. Ou pour renforcer le système immunitaire. En dehors de ces allergies je ne vais pas chez le médecin et je suppose que les personnes comme moi vivent plus longtemps. bien sur il ne faut pas confondre avec les allergies de la tabagie ^passive ou des insecticides que nous balançons tous les étés pour tuer les insectes. donc je pense que allergie = longue vie.

  18. à l’aide,mes yeux et mon nez me gratte il n’y a pas de produits pour arranger ça?

  19. je suis allergique au polllen et au graminées etc comment faire

  20. je suis sous aerius toute l ‘année ,mais rien n ‘y fait , en ce moment , c est plutôt l horreur ,et ça fatigue ,je ne sais plus quoi faire ,avez vous un truc ,j ‘ais aussi des maux de tête ,merci de me repondre

  21. Inutile de se laver les cheveux après avoir passé un peu de temps à la campagne. Il est plus simple de porter un BERET dit BASQUE ou une casquette, plus de pollen sur l’oreiller me disait ma grand mère!!! FERNAND

  22. Hem! Désole de répondre un an plus tard… Moi j’ai découvert il y a 3 jours que j’étais allergique au pollen en reniflant une fleur…depuis je ne cesse d’éternuer,de renifler, et mon palais me gratte énormément…j’en ai parlée a mes parents mais ils disent que j’ai tous le temps quelque chose…aidez moi!!! S’il vous plais!!!!!! 🙁

    • APRES 32 ANS DE LA FIEVRE DES FOINS J’AI TROUVE LE SECRET
      ACHETE TOI A L’EPICERIE DU CIDRE DE VINAIGRE DE POMME BIO (GOUTE MOIN MAUVAIS ET SANS MOINS FORT) UNE CUILLERE A THE A TOUT LES MATIN PLUSIEUR CONSECANCE ODEUR,TOILETTE RAPIDE ETC… MAIS SA MARCHE BONNE CHANCE M.M.

  23. je souffre d’allergies aux pollens. Les problèmes disparaissent quasiment entièrement quand je badigeonne le bord des narines avec une quelconque pommade(homéoplasmine par exemple,)ou bien une crème de jour ou de nuit, ou tout simplement du beurre. Ce n’est pas très élégant car tous les pollens que mon nez croise se déposent sur les narines, mais je ne mouche ni ne tousse plus.

  24. Qu’est ce qu’une allergie croisée svp ?

    • Au fil des années, une personne allergique au bouleau (par exemple), peut aussi développer plusieurs d’autres allergies. On peut ainsi devenir allergique aux fleurs de printemps (jonquilles, narcisses…, aux fruits (pommes, poires, cerises), à d’autres arbres alors qu’on n’avait aucune allergie auparavant.

  25. Si les pollens d’arbres sont toujours présents dans certaines régions de France métropolitaine, ce sont les pollens de graminées qui gènent le plus les personnes allergiques .

    Le bouleau est « en hausse » lui aussi : selon l’Association Asthme et Allergies, « la moitié nord de la France est également concernée par un risque allergique élevé au pollen de BOULEAU ».

    Ses feuilles sont particulièrement appréciées pour leurs vertus anti-oxydantes,mais le bouleau produit pollen, très allergisant, dont la taille est inférieure à la moyenne.: pas plus de 20 millièmes de millimètre, contre 30 à 40 en général.

    L’ambroisie, également allergisante, est présente sur une grande partie du territoire national.

  26. Apres une trentaine année d’allergie aux pollens, j’ai trouvé un moyen très simple et efficace d’en diminuer les manifestations: l’huile essentielle d’estragon.

    • Merci Isabelle, mais comment l’utilisez-vous ?!

    • une goutte sur un mouchoir en cas de crise et normalement cela suffit.

  27. autour de moi de nombreux cas d’allergies,
    j’ai vu une émission a la télé :un allergologue a dit que les graminées qu’on voit en déco dans les jardins ,squares sont très allergènes mais c’est une mode qui va rendre malade beaucoup de gens

  28. Devant cette recrudescence d’allergies au pollen, certaines études scientifiques tendent à montrer que les dits pollens deviennent de plus en plus allergènes du fait que grâce à leur morphologie (micro crochets, poils, et autres systèmes de fixation)ils fixent les micro-particules des divers polluants chimiques que nous »balançons »dans l’atmosphère…
    Qu’en pense-vous??????????

  29. Et que faut-il penser de la désensibilisation aux pollens ? est-ce efficace ?

    • Se désensibiliser d’une allergie aux pollens consiste à développer une tolérance de l’organisme vis-à-vis des allergènes. La désensibilisation doit être fait 3 à 4 mois avant l’exposition aux pollens. Il faut donc y penser au début de l’automne si vous l’avez fait trop tard au printemps. La désensibilisation est désormais très sûre et efficace sur un bon 50% des gens.

    • Pas dans les quatre d’allergies multiples. J’ai eu un choc anaphylactique, avec arrêt cardiaque, après deux ans de désensibilisation … je ne suis pas prêt à recommencer l’aventure.

Moi aussi je donne mon avis