Douces et bienfaisantes camomilles  : vins et autres élixirs de santé

Rédigé par Véronique Desarzens, le 9 Aug 2015, à 18 h 57 min
Douces et bienfaisantes camomilles  : vins et autres élixirs de santé
Précédent
Suivant

Vin de camomille et de pervenche

Feuilles et fleurs de différentes espèces s’harmonisent parfois fort bien, toujours pour le vôtre, évidemment. La preuve, avec ce petit vin réputé ouvrir l’appétit

  • Versez 1 litre de vin rouge sur 20 g de fleurs de camomille romaine et 50 g de feuilles séchées de pervenche.
  • Laissez reposer pendant 10 jours.
  • Filtrez, et mettez en bouteilles.

Un petit verre de temps en temps avant le repas aide à ouvrir l’appétit.

Vin de pervenche

Utilisée au Moyen Âge pour ses qualités médicinales, elle entrait aussi dans la composition de philtres d’amour, d’où son surnom de « violette des sorciers » !

pervenche camomille bienfaits remède naturel séchée thé vin

Pervenche © Shutterstock

Délicate mais solide, puisqu’elle conserve ses feuilles durant l’hiver, la petite pervenche a séduit de nombreux poètes. Bien avant qu’elle ne soit chantée par Brassens, au 17e siècle déjà Mme de Sévigné écrivait à sa fille, Mme Grignan, pour lui en conseiller l’usage. C’était alors en cataplasme, mais essayez-la aussi en vin.

  • Laissez 80 à 100 g de feuilles sèches et hachées de pervenche dans 1 litre de bon vin rouge pendant 10 jours puis passez.

Convalescence : 2 petits verres par jour, avant les repas.

Vertiges : lorsque le besoin se fait sentir, prenez un petit verre de la même préparation, réalisée de préférence avec un vin doux naturel.

  • Important : au moment de la préparation, ne dépassez pas le dosage conseillé sous prétexte de vouloir mieux faire !

Attention : l’ingestion de pervenche, sous quelle forme que ce soit, est déconseillée pendant la grossesse.

Vin de chardon bénit

Réputé au Moyen-Âge déjà pour soigner les plaies infectées, il était même censé guérir la peste ! Les propriétés cicatrisantes du chardon bénit, qui pousse dans les champs cultivés, ou alors les friches des régions méditerranéennes, sont aujourd’hui reconnues.

charbon bénit camomille bienfaits remède naturel séchée thé vin

Charbon bénit, ou herbe de Saint Benoît © Shutterstock

Pour le reste, il est surtout apprécié comme tonique amer, doué pour ouvrir l’appétit et favoriser la digestion. Il entre d’ailleurs dans la composition d’une célèbre liqueur des Bénédictins. Il est aussi recommandé pour stimuler les estomacs un peu paresseux, ainsi que pour lutter contre l’anémie, la fatigue et la faiblesse générale.

Les décoctions, à base de macération de ses fleurs jaunes, permettent de profiter de ses qualités. C’est cependant en vin, apéritif ou digestif, que cet excellent allié pour les convalescents est le meilleur, ou du moins le plus agréable au goût, puisque le principe de la plante perd de son amertume lorsqu’il se dissout dans l’alcool.

Versez un litre de vin rouge bouillant sur 40 à 50 g de fleurs de chardon bénit (à vos procurer chez l’herboriste).

Laissez infuser 10 minutes et passez.

Convalescence : 2 petits verres par jour, avant les repas principaux.

Rappel important !

Les vins et autres élixirs proposés dans cette série contiennent, inévitablement, de l’alcool  : ils ne sont donc destinés ni aux enfants, ni aux femmes enceintes !

Par ailleurs, s’ils sont susceptibles de calmer des maux bénins, ils ne remplacent bien sûr en aucun cas une consultation chez le médecin si cette dernière semble nécessaire.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis