Alimentation anti-cancer : les aliments à privilégier et autres conseils essentiels

Depuis 2004, le cancer est la première cause de mortalité prématurée en France. Il existe des recommandations pratiques à suivre dans notre alimentation qui auraient, d’après les scientifiques, un réel impact sur la durée de vie et sa qualité. Retrouvez nos 10 conseils anti-cancer pour vivre mieux, et plus vieux !

Rédigé par Jean-Marie, le 25 Feb 2020, à 12 h 45 min
Alimentation anti-cancer : les aliments à privilégier et autres conseils essentiels
Précédent
Suivant

Pour manger sainement, il faut certes éliminer les aliments contaminés, contenant du pyralène par exemple, mais il faut aussi veiller à ne pas manger n’importe comment. Voici nos conseils anti-cancer qui passent par notre assiette.

Conseils anti-cancer : 10 choses à savoir sur l’alimentation

Parmi, les conseils suivants, certains semblent évidents, mais d’autres le sont moins. Suivez le guide !

Limitez les aliments hypercaloriques

Cela concerne les aliments transformés, fréquemment trop riches en gras et en sucres. Leur apport énergétique est plus élevé que nécessaire : supérieur ou égal à 225-275 kcal pour 100 g.

conseils anti-cancer

Éviter les aliments transformés trop gras et trop sucrés @ Syda Productions

Concrètement, il faut éviter de manger en restauration rapide, éviter les boissons trop sucrées et éviter les plats industriels préparés. Préférez les jus de fruits sans ajouts de sucre et la cuisine domestique. Aux fourneaux !

Mangez sept fruits et légumes par jour

La recommandation de consommer cinq fruits et légumes par jour est maintenant bien connue. Pourtant malgré les campagnes télévisées pour promouvoir ces recommandations du Programme national de nutrition santé lancé en 2001, il y a encore un écart important entre le message « 5 fruits et légumes par jour » et la réalité.

manger 5 fruits et légumes, conseils anti-cancer

La règle d’or : au moins 5 fruits et légumes par jour © Prostock-studio

Le ministère de l’Agriculture et de la Pêche a divulgué en 2008 une étude qui montre que 44 % des enfants de 3 à 17 ans mangeraient moins d’une portion de fruits quotidienne ! Selon certaines études, il faudrait même aller jusqu’à sept fruits et légumes par jour pour que ce régime soit réellement efficace.

Astuce écoresponsable
Manger cinq fruits et légumes moches

Bien composer son assiette

Il est recommandé de consommer 500 g de fruits par jour, ainsi qu’environ 50 g de fruits secs (abricots, raisins, …), des noisettes, des noix… qui sont des aliments fibreux non caloriques. Les aliments contenant des fibres comme les légumes verts, les légumineuses, les céréales complètes, les agrumes auraient un effet protecteur sur les cancers du côlon et du rectum.

fruits-secs, conseils anti-cancer

Mangez des noisettes, noix amandes et autres noix de pecan qui sont des aliments anti-cancer
© udra11

Les légumes non féculents auraient un effet protecteur sur les cancers de la bouche, du larynx et du pharynx, de l’oesophage et de l’estomac. Les deux tiers du repas doivent être composés de légumes, fruits, céréales complètes ou de légumineuses.

Privilégiez certains aliments anti-cancer

Il a été prouvé que certains aliments ont des vertus anti-cancer. En légumes, privilégiez les choux, l’ail et l’oignon, le soja ou les champignons.

Les agrumes, les fraises, les tomates ou les pêches et nectarines sont des fruits également conseillés sous toutes leurs formes. Une étude(1) a également permis de trouver dans la rhubarbe un pigment permettant d’inhiber les cellules cancéreuses.

rhubarbe, conseils anti-cancer

La rhubarbe aide à lutter contre le cancer © Nadezhda Nesterova

Le World Cancer Research Fund (WCRF) recommande les aliments riches en lycopène et en sélénium, ainsi que le thé vert, qui auraient un rôle préventif du cancer de la prostate.

Le café permettrait également d’éviter la réapparition d’un cancer du côlon et accentuerait les chances de guérison de cette maladie : boire au moins quatre tasses de café est même conseillé selon une étude américaine.

Certaines plantes et épices conseillées

Toujours rayon alimentation, certaines plantes et épices jouent un rôle contre le cancer. C’est le cas de la spiruline, une micro-algue utilisée comme complément alimentaire et qui préviendrait certains cancers en stimulant le système immunitaire.

Alimentation, nos 10 conseils anti-cancer

Le smoothie vert à la spiruline, aux épinards et aux myrtilles © Elena Schweitzer

Le Ginkgo Biloba, extrait d’un arbre asiatique et dont l’utilisation est toutefois déconseillée aux femmes enceintes, jeunes enfants, hémophiles et personnes devant subir une intervention chirurgicale, ou le curcuma, même si un débat existe sur son efficacité et ses vertus anticancéreuses, sont également à conseiller.

Dossier spécial
Renforcer son système immunitaire

Mangez moins vite !

Manger plus lentement est bon pour la santé et surtout pour perdre du poids. Manger moins vite protège aussi le système cardiovasculaire.

Une étude coréenne sur 8.775 personnes a montré que certains paramètres biologiques varient en fonction de la vitesse de prise des repas :

  • Généralement, les mangeurs rapides ont plus de risques cardio-vasculaires que les lents
  • Chez les femmes, la vitesse d’alimentation a un impact sur la pression artérielle et le taux de mauvais cholestérol (LDL).
  • Chez les hommes, la vitesse de prise alimentaire a un impact sur le taux de bon cholestérol (HDL), sur le fonctionnement du foie et la tendance au surpoids.

Quels aliments contre le cancer ?

 Évitez le surpoids

Le souci de manger sain et équilibré doit exister dès l’enfance, car on voit trop souvent des enfants ou des adolescents obèses. L’IMC, indice de masse corporel, est le rapport du poids en kilos sur la taille en mètres au carré.

Attention, seules les personnes de 20 ans à 65 ans peuvent utiliser l’IMC. Les femmes enceintes ou qui allaitent, les personnes malades et les grands sportifs ne peuvent pas se référer à cette mesure.

Du plaisir, de la modération, de la variété : les secrets du régime méditerranéen

Être physiquement actif au quotidien

Les efforts physiques faits chaque jour ont un effet bénéfique à long terme sur votre santé : ils préviennent la prise de poids tout en maintenant un bon tonus musculaire et en faisant travailler votre coeur.

30 minutes d’activité physique modérée par jour sont recommandées : mieux vaut faire 30 minutes de marche à un rythme soutenu que rester sur son canapé devant la télé. Une activité sportive en plus est bien entendu bienvenue.

Le sport contre le cancer

Sport et longévité : jamais trop tard pour se bouger

Limiter la viande rouge et la charcuterie

L’excès de viande transformée et probablement celle de viande rouge est cancérigène. Une récente étude de l’OMS l’a de nouveau prouvé. Il faut ainsi :

  • réduire sa consommation de charcuterie.
  • éviter de dépasser 500 g de viande rouge crue (veau, boeuf, canard, porc, cheval) par semaine soit environ 330 g de viande cuite,

Cela ne veut pas dire qu’il faut éliminer la viande de votre régime, mais qu’il faut en maîtriser la consommation.

Une étude EPIC de 2005 montre que pour réduire le risque de cancer colorectal de 30 %, il faut manger moins de viande et plus de poisson.

Quelle alimentation anti-cancer

Pourquoi la viande serait-elle nocive ?

Ce serait à cause de sa contenance en fer. Le fer, une fois combiné aux protéines des muscles, serait un élément « pro-oxydant » ce qui est favorable à la formation d’un cancer. On sait que la cuisson joue un rôle et qu’il vaut mieux éviter le barbecue. On incrimine souvent le rôle négatif des graisses saturées contenues dans les viandes et la charcuterie.

Bref, pour éviter le cancer du colorectum (44 872 nouveaux cas en 2017 selon l’Institut national du cancer) et pour améliorer son alimentation, il faudrait choisir le rôle protecteur des fruits et légumes, de l’ail et du calcium ou des aliments riches en oméga 3.

Limiter les boissons alcoolisées

La recommandation des experts est d’éviter l’alcool porte sur tous les alcools, qu’il s’agisse de vins, d’apéritifs, de bières, de digestifs. Le cancer du foie touche 8.200 nouvelles personnes chaque année en France, la plupart du temps déclenché par une cirrhose du foie due à un abus d’alcool et par les virus des hépatites B et C.

Plus largement, l’alcool a une responsabilité dans 9 % des décès chez l’homme et dans 3 % chez la femme.

Les causes d’un cancer sont multiples, mais un agent négatif comme l’alcool a un effet « potentialisé » dans un contexte où se produisent des interactions complexes avec d’autres substances et aliments. Si vous n’optez pas pour l’abstinence pure et simple, des doses limitées d’alcool sont recommandées : 10 g par jour pour les femmes et 20 g pour les hommes ; ce qui correspond à un verre de vin ou deux maximum.

Le vin rouge, anti cancer ?

Préférez le vin rouge

Préférez le vin rouge qui contient des flavonoïdes et du resvératol qui sont des composants bénéfiques à votre organisme. Une hypothèse des chercheurs est que la consommation modérée de vin rouge a des effets bénéfiques, car elle active les capacités antioxydantes de l’enzyme.

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

19 commentaires Donnez votre avis
  1. Hilarant cet article publié en février 2020, mais dont les commentaires remontent à … 2011 !
    Venant du fondateur du site, cela montre toute la rigueur et le sérieux des « articles » proposés, rédigés par des spécialistes dont la polyvalence n’a d’égal que l’anonymat.
    Lire Consoglobe est pour moi un vrai moment de détente (la palme à la militante vegan qui a signé l’article sur les dangers du fromage) surtout lorsqu’en bas de page, je découvre les pubs hébergées.
    Ah, j’oubliais : pourriez-vous m’indiquer quels aliments contiennent du pyralène (autrement qu’en traces, bien sûr, et je ne minimise pas le danger que représente cette matière dans la pollution de nos rivières) ?

  2. Argggggggg j’enrrage!!!!
    c’est totalement abusif de parler d’aliments ANTI cancer.
    ce n’est pas parceque l’on mange 7 fruits et légumes bio par jours, que l’on fait de l’exercice etc que l’on n’aura pas de cancer! on diminue les risques mais pas plus.
    Quand aux références qu vous avancez, si vous lisez les articles,les scientifiques disent que certaines molécules POURRAIENT et non pas SONT : suggesting that 6PGD could be an anticancer target.
    et surtout, on ne parle jamais des doses….
    alors? combien de gousses d’ail par jour? le gingembre? 1g, 100g?
    Désolée mais sans quantité ça n’a aucun intérret.
    Et puis sachez que les études sont faites sur des souris, molécules par molécules mais les effets cocktails ne sont pas étudiés.
    Cordialement
    Aude

    • le lobby industriel a encore frappé visiblement !bientot on va nous sortir que cest plus benefique de bouffer des kinder que des fruits et des legumes!!

  3. Les français trouvent le kg de légumes trop cher ??
    Mais pour changer de téléphone portable ou s’acheter une télé géante à écran plasma, il n’y a pas de probleme !!
    Le vrai probleme est une question de priorité…
    Repositionnons l’alimentation à sa juste place , nos aliments sont notre 1er remède …

  4. Manger pas bouffer

  5. Décevante la démo OBAMA en photo

  6. Décevant le modèle OBAMA inutile de détailler c’ est flag!Il casse le myte

  7. Je trouve formidable d alerter la population sur la malbouffe et de donner des conseils alimentaires dont les vertues ont fait l objet de nombreuses études scientifiques. Continuez! et merci!

  8. Nous sommes tous des cons nous ne comprenons jamais que les riches alliés des hommes politiques ne mangent jamais des fruits et légumes pas chers imprégnés de pesticides (pas chers pour eux mais très chers pour nous)voici un extrait de Anticancer de David Servan-Schreiber:que retenir ?publié par l’ordonnance ou la vie ci-dessous:
    Ces derniers mois,j’ai vu naître une foule de reportage sur la question de l’alimentation.Sommes-nous empoisonnés? Sommes nous manipulés? Bien entendu la réponse est oui, faite un tour sur ce site vous allez avoir froid au dos.
    Merci la bienfaisance site consoGlobe de valider
    ce commentaire.

  9. manger sain n’est pas vraiment cher-il suffit de:
    tous les jours
    –2 à 4 c à s de lentilles, pois cassés, pois chiche, feves en salade- on ajoute des oignons frais ou oignons macérés dans huile d’olives-des légumes faits par soi en salaison: navet, carottes, choux,radis,cornichons etc..on ajoute des herbes fraiches du jardin ou des herbes sauvages hachées:berce, amarante,pourpier,chénopodes, pissenlit etc…on ajoute encore légumes frais crus et si l’on veut des morceaux de fruits-un trait de vinaigre , ail et curcuma
    autre :une poignée de raisins secs–abricots secs, pruneaux
    quelques noix, amandes,graines de lin etc…
    autre 100gr de viande ou 2 oeufs ou poisson
    -blé trempé mangé cru (le blé kamut bio est le mieux)mélangé dans la salade-
    céréales complètes –faire son pain–galettes farines complètes-farine de lupin
    consommer un peu de lait ou fromage
    manger des baies de la nature fraiches,ou faire confiture
    quand j’ai dépensé 150 euros par mois, c’est le bout du monde, ceci avec café,thé, sucre, moutarde etc…
    ne pas oublier que la population il y a un siècle se nourrissait de 700grs de pain en moyenne, de quelques poignées de légumineuse, de lait,de p. de terre,de pommes-d’ail et d’oignons–de la viande le dimanche etc…et personne n’avait de cancers!!!

  10. Moi, je pense que c’est que du blabla tout ça et vous mordez a toutes les conneries a qui on vante le mérite de guérir !
    Ca rapporte surtout…et d’autres empoissonne encore plus les gens.
    JE crois que les gens commencent à connaitre notre modèle civilisationnel. Elle n’est pas mieux que chez les sauvages sur l’autre rive.

    • Ha j’oubliais, on valorise le bio après avoir fait bouffer des pesticides aux gens pendants dans années….Et maintenant, ils ne peuvent pas avoir de gosses !!!

      Si vous comprenez pas toutes les saloperies que notre société veux et encore nous imposer pour nous faire crever.

  11. Ma tante mange énormément de fromages , elle va sur sa 92ème année , elle se porte comme un charme.Plus haut il est écrit ne pas manger trop de fromage alors….. Quand on voit le scandale des prix des fruits et légumes , il y a de quoi se poser des questions. Comment peut on en arriver là ? Nous sommes au 21ème siècle et au lieu d’aller vers le progrès nous allons vers la déchéance jour après jour. Il pleut ,ils augmentent les prix , il ne pleut pas pareil, il fait froid,chaud,tout est prétexte à augmentation. Personne ne veut perdre soit disant d’argent et au moins suivre l’inflation, quelle blague. Les prix augmentent 2 fois plus vite .Les seuls qui ont le droit de perdre de l’argent et ne pas suivre l’inflation c’est le consommateur .Plus d’augmentations des salaires et des retraites dans ce foutu pays ,la 5ème puissance économique du monde , ça me fait marrer , avec 15 millions de pauvres sans parler de ce qui nous attend dans 2 mois .

  12. Vous dîtes : « une étude montre que 44% des enfants de 3 à 17 ans mangeraient moins d’une portion de fruits quotidienne. Les Français seraient-ils accros à la malbouffe ? » Les français ont un budget et le prix au kilo fruits et légumes est exorbitant, la faute aux marges des intermédiaires des produits : du producteur au consommateur.
    Les gens ne peuvent pas dépenser plus qu’ils n’ont, quant on ne gagne que le smic ou le chômage : la vie est chère dans son ensemble, se nourrir est un cassetête de tous les jours dans beaucoup de famille.
    Oui les français aimeraient tous « se nourrir sainement » alors qu’on leur en donne les moyens.

    • Avez-vous essayé l’achat au producteur? cela est de plus en plus aisé. Les circuits courts, plus frais et meilleur marché… essayer c’est adopter!

      Autre solution, cultiver ses légumes. On trouve généralement un bout de terrain à coté de sa maison ou au pied des immeubles, des jardins partagés. Nombre de solutions existent, il suffit de se lancer et chercher un peu plus loin que le bout du supermarché (que l’on adore critiquer, à tort ou à raison!)

    • et à part ça ils boivent du coca c*la, l’eau c’est pour les chiens

    • j’ai envie de dire que manger sainement… et même bio… ne revient pas plus cher !! que coûte un vrai steak ? avec de la vraie viande ? je le remplace par des protéines végétales, des légumineuses, des céréales… oui c’est sûr, il faut cuisiner alors que le steak on le jette dans la poêle et c’est fait…… mais je mange aussi les fanes des carottes que j’achète bio (il n’y a pas de pesticides coincé dans les feuilles comme j’en ai déjà rencontré dans les fanes des carottes ordinaires…) les légumes se mangent jusqu’au bout, je ne jette rien..

  13. j’ai bien apprécié les conseils sur l’alimentation car il est vrai que beaucoup mangent trop vite et n’importe quoi, je pense qu’il y a aussi des personnes qui ne peuvent financièrement acheter des fruits et légumes mais j’espère que beaucoup puiseront de bonnes résolutions à la suite de votre mail.Merci.

Moi aussi je donne mon avis