Cancer : consommer de la viande rouge même en petite quantité comporte des risques

Le Centre international de recherche sur le cancer (une entité dépendante de l’Organisation mondiale de la santé) alertait dès 2015 sur les dangers d’une consommation quotidienne importante de viande rouge. Aujourd’hui, des chercheurs britanniques affirment que même des petites quantités peuvent augmenter le risque de cancer colorectal.

Rédigé par Anton Kunin, le 25 Apr 2019, à 11 h 30 min

Dans une étude publiée dans l’International Journal of Epidemiology, des chercheurs britanniques appellent à revoir nos habitudes de consommation de viande rouge.

Pour éviter un cancer, mieux vaut manger moins de 76 grammes de viande par jour

Outre-Manche, les pouvoirs publics recommandent d’éviter de consommer plus de 90 grammes de viande rouge par jour. Mais une telle consommation quotidienne, est-elle sans risque ? Non, répondent les chercheurs Kathryn E Bradbury, Neil Murphy et Timothy J Key, selon qui les quantités maximales doivent être bien inférieures. Selon les résultats de leur étude, publiés dans l’International Journal of Epidemiology, le risque de cancer colorectal s’accroît dès que la consommation de viande rouge dépasse les 76 grammes par jour(1).

Lire aussi : Inflammations des intestins : gare à l’excès de viande rouge

Comme l’alcool, la viande rouge doit se consommer avec modération © pirtuss

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont passé au crible les habitudes alimentaires de 475.000 personnes. Et parmi les personnes qui dépassaient ce seuil, la proportion des personnes ayant développé un cancer colorectal, au cours des six années suivantes, était supérieure de 20 % à celle observée chez les personnes qui en consommaient moins de 21 grammes par jour.

Par ailleurs, les chercheurs ont conclu que chaque 50 grammes supplémentaires de viande rouge par jour augmentent le risque d’avoir un cancer colorectal de 18 %.

Lire aussi : 5 applis pour manger moins de viande

Cancer colorectal : l’alcool est lui aussi un facteur de risque

L’étude nous apprend aussi que la consommation d’alcool (dès 10 grammes par jour) augmente de 8 % la probabilité de développer un cancer. Et tous les 10 grammes d’alcool supplémentaires augmentent ce risque de 8 %.

Quant au pain et aux céréales, leur consommation réduit au contraire le risque de développer ce type de cancer (-14 % de probabilité). Le poisson, le poulet, le fromage, les fruits, les légumes, le thé et le café, dont l’impact a également été analysé au cours de cette étude, ne semblent pas augmenter le risque d’avoir un cancer colorectal.

Illustration bannière : Morceau de boeuf – © hlphoto
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Quand on voit l’agriculture et l’élevage actuels, j’aimerais qu’on me dise : – Au jour d’aujourd’hui, que peut-on manger de très sûr ??? à mon avis PRESQUE RIEN, car, même dans la nourriture BIO on trouve encore des produits chimiques qui retombent avec la pluie sur des terrains soi-disant BIO…. MDR car on laisse, encore de nos jours, vendre et utiliser tous ces poisons qui arrivent jusque dans nos assiettes puisque ce sont tous ces lobby’s multimilliardaires qui nous gouvernent…….

  2. ATTENTION au lobbies végans et végétarien, végétalien !Lorsque l’on regarde toutes ces études, on ne devrait plus manger grand chose, tout est à risque de cancer que ce soit en nourriture, dans l’air, dans les ustensiles, etc. Il est certain qu’un excès de viande nuit, surtout de provenance non contrôlée élevages industriels, mais arrêtons de faire peur. L’excès en tout est un défaut !

  3. Consommer des produits à base de soja, aussi……..

    • Tout est question de savoir manger !!! personnellement je ne consomme pas plus de 100 gr. de viande par semaine, des fois par mois……

    • Arturo dit : 3 mai 2019 à 10h14
      Tout est question de savoir manger !!! personnellement je ne consomme pas plus de 100 gr. de viande par semaine, des fois par mois……

      Vraisemblablement tu n’est pas un travailleur de force !

    • Louis DIQUS : je suis à la retraite et j’ai 78 ans, je coupe et je casse 20 stères de bois chaque année depuis 30 ans pour me chauffer , essaye de le faire aussi, au moins pendant une année, et après tu me diras si ce n’est pas un travail de force……..

Moi aussi je donne mon avis