Slow Food : de la diversité dans nos assiettes

 Slow Food : de la diversité dans nos assiettes

Vous l’avez sans doute remarqué, les aliments qui nous sont proposés dans les supermarchés s’uniformisent, les fast-foods fleurissent partout dans le monde proposant (à peu de choses près), toujours le même menu.

L’uniformisation des produits alimentaires proposés est telle que dans les commerces, proposer des produits régionaux est devenu un argument commercial. Pour contrer cela, un mouvement est prêt à tout pour défendre le patrimoine culinaire, gastronomique de chaque territoire : le Slow Food.

Slow Food : un mouvement italien

L’Italie comme la France est réputée pour son vin, son régime alimentaire, ses spécialités culinaires si précieuses.

Alors que le marché de l’alimentation et de la cuisine semble s’internationaliser en 1986, un homme du Piémont répondant au nom de Carlo Petrini redoute que ne disparaisse le patrimoine agricole et gastronomique de sa région et crée alors une association pour le protéger : le Slow Food (en opposition au Fast Food, et sa “restauration rapide”, mais uniforme).

L’objectif de l’association : découvrir, redécouvrir, et conserver les goûts et saveurs qui font l’identité culinaire de chaque région, en prenant bien sur le temps de les apprécier.

Quelques années ont passé depuis la création de l’association, et aujourd’hui, le mouvement compte pas moins de 100.000 membres et des milliers de communautés tournées vers la gastronomie régionale.

Slow Food : une philosophie à adopter partout dans le monde

Le mouvement Slow Food a une philosophie : “Nous imaginons un monde dans lequel tout le monde pourra avoir accès et apprécier une nourriture qui sera bénéfique pour eux, bénéfique pour ceux qui la produisent, et bénéfique pour la planète“.

slow food

Ainsi, l’association tente de promouvoir une nourriture saine et bonne pour tous, une nourriture qui respecte la terre de chaque région, les saisons, à un prix juste pour tous et sans dommage pour l’environnement.

slow food nourritureCela passe par un respect des produits et de la cuisine de chaque région, mais également par une redécouverte de la façon de manger, en prenant le temps d’apprécier les saveurs et les mets.

Les traditions et la biodiversité sont au coeur des projets du mouvement Slow Food qui organise des réunions autour de la nourriture un peu partout dans le monde.

Manger moins, mais bon et local : tout un art de vivre

Le mouvement Slow Food à la portée de tous

Le mouvement Slow Food est réellement à la portée de tous. Il suffit pour cela de prêter davantage attention à vos achats alimentaires, à ne pas hésiter à redécouvrir les saveurs de votre enfance, de votre région tout en prenant le temps de manger, doucement…

De plus, le mouvement compte bien également éduquer les enfants au goût en mettant en slow foodplace des jardins partagés avec les écoles pour sensibiliser les plus jeunes au bio et aux légumes sains.

Et même lorsque vous partez en vacances, le Slow Food n’est pas loin ! N’ayez pas peur de la cuisine locale et goûtez à tout ce qui ne ressemble pas à un hamburger !

Certes, en vous rendant au fast-food du coin, vous êtes sur du goût de votre repas, mais n’êtes vous pas parti en vacances pour découvrir autre  chose ?

 

La suite > Slow Fish : manger des poissons moches