Le sirop d’agave, bienfaits, usages et limites

Sirop d’agave, jus d’agave, recettes à l’agave, tequila à l’agave, l’agave est à la mode et ce n’est pas pour rien. Le sirop d’agave possède en effet de nombreuses qualités, notamment en étant un très bon substitut au sucre blanc. Mais il a d’autres vertus pour la santé et pour la cuisine. Goûtons donc ce fameux sirop d’agave.

Rédigé par Nolwen, le 12 sept 2016, à 12 h 00 min
Le sirop d'agave, bienfaits, usages et limites

Le sirop d’agave fait son miel de la mode anti-sucre

Le sirop d’agave, un sucre naturel

Le sirop d’agave est un sucrant naturel qui est issu de l’extraction de la sève de cactus, les agaves, qui poussent sur les sols volcaniques du sud Mexique.

agave-sirop-plantes

Les agaves sont de grandes plantes qui ressemblent également aux yuccas et à la famille des Aloe-Vera. On trouve parfois des agaves dans le sud de la France, mais sont très commun au Mexique

  • Il existe plus de 100 variétés d’agave, mais la plus utilisée est l’Agave Bleue, la piña d’agavecar, car c’est celle qui contient le plus de fructose

L’agave, l’eau de miel fabuleuse des Aztèques

Le sirop ou nectar d’agave est utilisé depuis bien longtemps au Mexique et était déjà connu des Aztèques qui appréciaient son léger goût.

Fabuleux nectar, le sirop d’avage est aussi appelé nectar d’agave, “eau de miel” ou “aguamiel” car il est plus liquide que le miel.

Les Aztèques donnaient l’agave en offrande aux dieux. Ils utilisaient le sirop d’agave pour améliorer la nourriture et les boissons. L’agave était aussi utilisé à des fins thérapeuthiques, notamment comme antibactérien pour soigner les maladies de la peau.

Le sirop d’agave, un produit naturel édulcorant

Le sirop d’agave est donc un produit naturel sucrant.

Extrait de cactus et à l’index glycémique très faible, le sirop d’agave est un très bon ingrédient pour tous ceux qui souhaitent limiter leur consommation de sucre.

Le sirop d’agave de couleur blond clair est les jus sucré extrait de l’agave bleu, un cactus qui pousse au Mexique. Filtré et concentré par évaporation, il est naturellement constitué de fructose (sucre naturel du fruit).

Comment est produit le sirop d’agave ?

  • Pour produire du sirop d’agave, il faut extraire son jus du coeur de la piña lorsque la plante a entre 7 et 10 ans.
    .
  • Le jus de la pina d’agave est filtré, chauffé doucement, pour d’hydrolyser les glucides en sucres.
    .
  • Le principal glucide est une forme complexe de fructose appelé inuline.
    .
  • Le jus de l’agave est ensuite concentré en un sirop liquide.
    .
  • Les végétaliens considèrent que le sirop d’agave est un aliment acceptable, c’est à dire un aliment « cru » dont la température de cuisson ne dépasse pas 45°C
sirop-agave-plantes-sucre

Le sirop d’agave © Shutterstock.com

Bienfaits et vertus du sirop d’agave

Trop de sucre, notamment de sucre raffiné, n’est pas bon pour la santé. Or la consommation annuelle de sucre raffiné atteint 70 kg par personne.

Autant de sucre est un facteur aggravant les risques de développement des cancers et de l’artériosclérose.

L’agave possède un haut pouvoir sucrant et pourtant son index glycémique est très bas (15) comparé à celui du sucre blanc (70) ou du miel (85). De ce fait, on peut l’utiliser comme un édulcorant au goût neutre et passe-partout.

Sirop d’agave, attention à l’excès de sucre

Une forte consommation de sucre augmente le taux d’insuline dans l’organisme et le risque de développer un cancer. C’est pourquoi le sirop d’agave est conseillé aux diabétiques de type 2, car il aide à réguler le taux d’insuline.

sucre-sirop-agave

  • L’utilisation du sirop d’agave en substitution du sucre permet d’éviter de provoquer une hausse soudaine de la glycémie et donc un pic de glycémie dasn le sang (pic insulinémique – hormone hypoglycémiante secrété en réponse à une hausse du taux de sucre dans le sang).
  • En effet, la littérature scientifique appuie la thèse que la surconsommation de sucre peut engendrer une hausse du risque de cancer : la sécrétion d’insuline s’accompagne de la libération d’IGF (un facteur de croissance). L’IGF favorise la croissance des cellules, dont les cellules cancéreuses, mais elle stimule également la production de facteurs émis lors de la réponse inflammatoire, qui aident aussi à la prolifération de tumeur.

Lire la suite  : Avantages santé et qualités nutrition du sirop d’agave

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

59 commentaires Donnez votre avis
  1. female muscular porn stars latina big tits and ass hd anna morna fashion model cums on huge black cock beautiful brunette chick will enjoy in many poses european babe tied on a tree naked
    hi!

  2. Je suis une fan de consoglobe, mais pour le coup j’ai trouvé cet article vraiment mal écrit, répétitif…
    Merci de maintenir la qualité dans le fond et la forme svp consoglobe !

  3. Bon sang j’aimerais VRAIMENT , mais Vraiment que les articles publiés soient le plus proche possible de la vérité , j’en perd confiance en tout et à tout
    Quel est donc le meilleur produit pour remplacer le sucre blanc
    Merci

    • oui ! un vrai tissu de contre vérités cet article !… et en plus dangereux pour les diabétiques !….
      alors il paraît que la Stévia serait inoffensive (d’après les japonais et autres amérindiens qui l’utilisent depuis des dizaines d’années pour le uns et de siècles pour les second…) Y a t’il eu assez d’analyses et de recherches pour confirmer ça ?…
      on ne peut se fier à Consoglobe pour le savoir, du coup !!!

  4. Que des bêtises !!

    • il suffit de demander à un diabetologue qui vous dira quoi manger ….et le mieux pour moi c est d oublier le sucre

  5. Article intéressant. Toutefois les sirops d’agave ne sont pas tous de bonne qualité : voir Que choisir de fevrier 13 testés 10 fraudés) !

  6. Pas vraiment d’accord.

    En effet, le fructose dont le sirop d’agave est est composé est métabolisé directement par le foie…et fabrique à la longue le “foie gras”, une stéatose du foie.

    Ce sirop n’est plus du tout conseillé aux diabétiques, justement…

    • évidemment, Magda a raison ; cet article est un tissu d’erreurs et retarde d’une guerre ; c’est même criminel de conseiller ce produit aux diabétiques !

    • que peut-on attendre d’un site qui conseille de manger des pelures de pommes de terre et des coloquintes !
      en plus, je me demande pendant combien d’années il faut se désabonner pur que ce soit suivi d’effet

  7. Les végétaliens considèrent que le sirop d’agave est un aliment acceptable, c’est à dire un aliment « cru » dont la température de cuisson ne dépasse pas 45°C… pour les “crus” uniquement (20 à 30 euros le kg !)

    Autre point de vue …. source : http://www.consoglobe.com/sirop-agave-bienfaits-et-usages-cg/comment-page-2#comment-1635992
    “Le sirop d’agave, présenté comme étant naturel, peu raffiné, traditionnel, semble alors une bonne alternative.
    Mais est-ce bien vrai ?
    Ce sirop est tiré d’une plante mexicaine ressemblant à un cactus … mais il faut raffiner beaucoup le jus qu’on en tire, pour en faire un produit sucrant !
    Il est en effet nécessaire de filtrer et chauffer le jus d’agave, ou alors, le faire fermenter puis le filtrer via du charbon, pour ôter ses impuretés..juste comme on fait pour le jus de betterave ou pour fabriquer le (si toxique) sirop de glucose-fructose !
    Aun final, il contient même bien plus de fructose que ce dernier !
    « Traditionnel » ? S’il est vrai que les Mexicains en tirent un « miel », ils se contentent de le faire bouillir durant plusieurs heures,(il n’est donc plus cru) et ne lui font subir aucun processus de purification – ce qui n’est pas le cas des sirops d’agave du commerce ! C’est en fait un édulcorant, créé par l’industrie dans les années ’90.

    “Tout comme pour le “méchant sucre”, les industriels emploient, pour le purifier, des acides et divers produits chimiques.
    Et il n’est même pas tiré de la plante d’agave (ou yucca) mais de la racine d’un arbre, dont le composant principal est l’amidon, tout à fait comme d’autres céréales (blé, riz ou maïs) et d’inuline (un hydrate de carbone indigestible).
    « Naturel » ? Contrairement à ce que l’on peut penser, le fructose ne se trouve pas dans les fruits, ni nulle part dans la nature !”

    • Evita,
      Vos propose sont en fait assez inexacts : le glucose a un pouvoir glycémique élevé, contrairement au fructose bien mieux assimilé par le corps, et avec un index plus faible. Vous critiquez internet, mais vos sources légèrement éronées sur fructose-glucose, vous les avez lues sur un autre site (nutrition.fr, je suppose). l’agave ne se fait pas bouillir, mais chauffer lentement pour évaporation et réduction (donc concentration). Vous parlez de l’inuline : l’inuline est présente quasiment dans toutes les plantes : or, celles ci- lorsqu’elles ont une teneur correcte en inuline, ne peuvent pas synthétiser l’amidon…

      On voit donc ici la limite de l’internet, les “complotistes” alimentaires, et les erreurs qui s’accumulent…

      si l’inuline est “indigestible”, c’est surtout qu’elle n’est pas transformée avant d’atteindre le colon, ou elle devient un prébiotique.
      Mais cela a du vous échapper dans vos recherches….

      Enfin, celle ci est au contraire indiquée dans le traitement du diabète, puisqu’elle n’élève pas le taux de sucre (n’étant pas métabolisée avant le colon)…

      Voila Evita, de quoi vous faire remonter des abysses de la stupidité rencontrée surement malgré vous sur la toile…

  8. merci pour tout ces renseignements ,je suis diabetique et j ‘ai du cholesterol,je vais utiliser ce sirop.cordialement

    • santenatureinnovation.com/ne-gaspillez-pas-votre-argent-avec-le-sirop-dagave-2/
      Pour quelle raison ? Parce que les « marketeurs » qui ont lancé le sirop d’agave ont eu l’idée de génie de le faire passer pour une substance d’un nouveau genre, au pouvoir sucrant supérieur à celui du sucre, sans plus d’effet sur la glycémie (taux de sucre sanguin) que des fruits, donc recommandé pour les diabétiques, tout en étant entièrement « naturel » et, bien entendu, « biologique ».

      De plus, les campagnes de communication qui ont accompagné le lancement du sirop d’agave ont habilement laissé entendre qu’il s’agissait d’un produit traditionnel, utilisé de longue date au Mexique.

      Cette opération a permis de faire avaler au consommateur le prix exorbitant du sirop d’agave, tout en multipliant les lignes de produits alimentaires dont il entre dans la composition : on trouve aujourd’hui des boissons, des barres de céréales, des desserts et de nombreux autres produits au sirop d’agave, et tout cela dans les rayons diététiques ou bio des magasins.

      Et pourtant, en réalité, le sirop d’agave n’est ni traditionnel ni bon pour la santé.

      Son index glycémique (effet sur le taux de sucre dans le sang) peut être aussi élevé que celui du glucose pur. Et il n’est ni recommandé pour les diabétiques, ni pour les personnes qui cherchent à perdre du poids ou retrouver un équilibre alimentaire.

Moi aussi je donne mon avis