Le qi gong pour se relaxer et maîtriser son énergie vitale

L’origine du qi gong, né en Chine et apparu récemment en Occident, se perd dans la nuit des temps. Véritable art de vivre, la pratique du qi gong, avec ses mouvements lents et ses exercices respiratoires, harmonise le mental, les émotions et le corps : tout pour atteindre un équilibre subtil entre santé et mieux-être !

Rédigé par Véronique Desarzens, le 15 May 2016, à 9 h 00 min

En médecine chinoise, le « Qi » est l’énergie, et « Gong » signifie discipline.  Presque tout est dit… Appelé aussi parfois yoga chinois, le qi gong est une technique de relaxation chinoise ancestrale, autrefois enseignée par les moines.

La discipline repose à la fois sur la concentration, des exercices respiratoires, des mouvements dynamiques et des postures. Dérivé du Tao Yan Fa, méthode taoïste pour moines et ermites – qui le pratiquaient jusqu’à six heures par jour ! -, le qi gong séduit de plus en plus d’Occidentaux. Rien d’étonnant puisqu’elle garantit concentration, tranquillité, calme et relaxation.

À ne pas confondre

avec l’autre fameuse gymnastique chinoise, le taï chi chuan : plus « musclée », cette dernière propose, elle, un enchaînement de mouvements empruntés aux arts martiaux.

Le qi gong : une ‘danse’ lente pour apaiser, réguler, tonifier et renforcer l’organisme

Cette gymnastique de santé, dans le sens énergétique du terme, est constituée d’une série de mouvements très lents, qui sont basés sur le travail du souffle et de la souplesse.

Apprécié quotidiennement par des millions de Chinois, le qi gong (prononcez « tchi kong ») a fait son apparition en Europe à la fin du siècle passé. Désormais, tout le monde peut en découvrir la pratique, et surtout jouir de ses bienfaits tant pour le corps que pour l’esprit.

L’harmonie entre le corps et l’esprit

En améliorant l’équilibre intérieur, cette pratique a évidemment une influence sur la santé physique également. D’abord, parce que les deux sont liés, mais aussi parce que les mouvements du qi gong permettent de faire bouger tout le corps. Or, les mouvements travaillent directement sur les méridiens (ces grands canaux  d’énergie qui traversent le corps), les articulations et les organes, rétablissant la circulation d’énergie des pieds à la tête.

Sur le plan physique, les exercices assouplissent les articulations, dispersent les douleurs et entretiennent le tonus musculaire. Ils stimulent aussi l’irrigation et l’oxygénation des tissus, régulent la fonction cardiovasculaire ainsi que tout le métabolisme, et renforcent les défenses naturelles de l’organisme.

Pratiqué régulièrement et judicieusement utilisé, c’est un allié de choix pour lutter contre le stress, la fatigue, les états anxieux ou dépressifs, les troubles du sommeil, la timidité ou encore les troubles psychosomatiques. Il se révèle également d’une belle efficacité face à tout un cortège de troubles.

En effet, la mobilisation en douceur de certaines articulations favorise le processus d’autoguérison : rien d’étonnant donc que de plus en plus de naturopathes, physiothérapeutes, ostéopathes et  acupuncteurs apprécient et recommandent les solutions simples offertes par cette pratique !

Pour la plupart d’entre nous, l’intérêt majeur d’une telle gymnastique est cependant d’ordre préventif. Son but : favoriser la bonne circulation de l’énergie vitale dans tout l’organisme, sans qu’elle soit entravée par des obstacles ou des blocages.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis