Aromathérapie Quantique (AQ) : rééduquer son pouvoir d’autoguérison ?

Rédigé par Philippe C, le 20 Feb 2013, à 16 h 50 min

AROMATHERAPIE-FEMMENous savons tous que soigner par les plantes est une pratique ancestrale.

Nous le savons consciemment, inconsciemment, intuitivement, par connaissance ou par oui-dire : cela fait parti du savoir collectif.

Mais depuis que les grands labos -et de manière générale, la pharmacie- se reposent sur l’industrie pour nous fabriquer les médicaments,  avouons-le, se « soigner par les plantes » sonne un peu creux.

Ça fait « poussiéreux », amateur, vieux pharmacien, chaman ou charlatan, sans réelle image d’efficacité (quoique).

La physique quantique : une révolution pour la santé, un « booster » pour l’aromathérapie

PHYSIQUA QUANTIQUE-FORMULEEt bien, c’est l’inverse qui se produit depuis que la physique quantique est venu mettre son « grain d’énergie » dans le monde de la guérison et des plantes.

En effet, la puissance de la physique quantique est en train de révolutionner l’aromathérapie : l’impalpable ne peut se comprendre qu’en intégrant de nouveaux concepts : par exemple le concept de l’information reçue et émise par la cellule, ainsi que celui de l’influence réciproque avec le monde extérieur.

L’air, l’eau, la nourriture, les champs électromagnétiques, la terre, le ciel, l’univers mais aussi nos pensées, nos intentions et notre psyché agissent sur notre organisme (et sur la matière en général), tout comme ce dernier transforme l’extérieur.

La dimension quantique implique donc un nouvel « état d’esprit », une autre manière d’observer la matière et la vie.

C’est cette dimension qu’intègre l’Aromathérapie quantique.

De fait, l’aromathérapie véhicule non seulement des molécules, mais aussi une information.

Aromathérapie quantique : l’aromathérapie, puissance 1000 !

L’Aroma­thérapie quantique (AQ) consiste donc à prévenir ou à soigner les maladies, en choisissant la (ou les) plante aromatique qui de par sa (leur) nature même (forme, biotope, nom, couleur, région d’origine, manière de pousser et de se comporter avec les autres…) rentre en résonance avec l’histoire et la nature même de l’organisme qui va la recevoir.

Organisme avec ses zones fragiles ou en souffrance, ses événements de vie douloureux, ses racines, ses aspirations, ainsi que ses rapports avec son environnement.

AROMATHÉRAPIE QUANTIQUE-VITRUVE

Voilà pourquoi l’Aro­ma­thérapie quantique n’est pas forcément en contradiction avec l’aromathérapie scientifique, elle la prolonge.

Le docteur Pénoël, un des spécialistes de l’aromathérapie, est à l’origine de ces avancées. Médecin engagé depuis trente-cinq ans dans le combat pour les médecines naturelles et « l’écologie intégrale », il donne à l’aromathérapie un nouvel élan, à la lumière de l’approche quantique.

AROMATHERAPIE QUANTIQUE-LIVRE

> Suite : Interview d’une praticienne – cas traités par l’aromathérapie quantique

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



« Réflexologue diplômé et praticien depuis 10 ans, praticien Reiki (Niveau III) depuis 8 ans, j’ai la « santé préventive » dans la peau depuis tout...

20 commentaires Donnez votre avis
  1. La physique quantique eut ses bases définies en 1923.
    Au XIX siècle quelques théories sur l’énergie photonique des rayonnements en avaient jeté les bases.

    Vais-je vous mettre d’accord? Je l’ignore mais:
    – La vérité fuit les extrémismes dogmatiques;
    – L’allopathie peut parfaitement être expliquée par la phy. Quantique puisqu’elle définit l’énergie cinétique des électrons sur leur couche ( pour simplifier au maximum)

    Tout corps est quantique bien sur!!!
    Parler d’aromathérapie quantique, c’est défoncer une porte ouverte MAIS en donner une explication ésotériques est une preuve d’ignorance….mais c’est une belle porte de sortie, le temps que nos recherches nous ouvrent les yeux sur d’autres mondes.
    Que certains en profite commercialement c’est de sans doute une opportunité évidente.

    Soigné!! oui bien sur, l’aromathérapie agit merveilleusement, mais évoquer le quantique sans pouvoir le justifier, je pense que c’est une erreur.

  2. « aromathérapie quantique » … Et encore du grand gloubi-boulga pseudo-scientifique mélangeant tout et n’importe quoi pour vendre un bouquin / des conférences / DVD / t-shirts /cartes postales /aimants pour frigo… (rayer les mentions inutiles, mais dans le business tout est bon pour se faire de l’argent facile)

    On n’est pas dans Star Trek ! Les mots ont un sens. Hélas certains se font une spécialité d’employer des mots compliqués hors contexte pour « crédibiliser » leur pratique ésotérique en la déguisant en nouvelle « science », naturellement incompréhensible au commun des mortels (et à l’ensemble de la communauté scientifique et médicale par la même occasion)

    Quand des charlatans comme ce monsieur sont publiés et mis en valeur par des sites qui se veulent sérieux, c’est l’escroquerie qui est encouragée !

    Bientôt dans la même veine, le brossage de dents spatio-temporel, le papier toilette cosmique dérivé de la théorie des supercordes et le gant de toilette trans-dimensionnel ! ;-p

    • A round of applause for your article.Really thank you! Cool. oqza

  3. La physique quantique va révolutionner je pense les décennies à venir. Il faut vouloir bien sûr développer son cerveau et vite ! Sylvie

  4. moi aussi, j’ai ressenti presque de la haine de certaines personnes qui répondent!, pourquoi? sont-ils fermés à tous ce qui ne s’explique pas encore ou du moins que la science pure et dure n’ose pas encore expliquée, surtout par orgueil, pour leur savoir très réduit; car ils ont des œillères; tous ceux qui parlent, n’ont-ils connus personne, qui s’est sortis d’une très grave atteinte physique , où les médecins désespéraient de leurs soins, et pourtant ils se sont faits accompagner par d’autres techniques, et aujourd’hui, ils sont là! pas plus le Dr Pénoël que ces élèves, ne conseillent, ni suppriment l’allopathie , ce n’est pas une médecine alternative, l’Aromathérapie Quantique, c’est une médecine complémentaire; et pour moi, je devrai dire, qu’elle m’a sauvée , je devais subir une opération importante sur les intestins,et avec des protocoles très performants, j’ai évitée l’opération, et à présent je suis pratiquement rétablie, je ne sortais plus, je peux désormais sortir sans problèmes.
    quand à ceux qui disent que cela parait « commercial », ce n’est pas le cas, c’est tout simplement un article qui a été fait , avec amour,car les mots ont été écrits avec passion pour et par des personnes qui n’ont n’ont pas d’œillères, et savent regarder autour d’eux, avec une ouverture d’esprit qui les honorent.

  5. Le Dr Pénoël nous soigne moi et mes deux enfants depuis plusieurs années et je ne changerais de médecin pour rien au monde! Je m’en fiche pas mal des mot employés pour décrire sa pratique et je ne cherche pas à savoir pourquoi ça marche mais ça marche et quand il soigne des enfants en bas age, on ne peut pas parler d’effet placebo.

    • Bonjour
      Je ne conteste pas les résultats, je souligne le caractère pseudo- scientifique et parfois commercial du discours car je pense que cela fait du tort aux médecines alternatives en général. Cela donne de trop bons arguments aux labos et médecins classiques pour détourner le public des bonnes méthodes et de certaines innovations. J’espère ne pas vous avoir choquée, ni Elisabeth, et si c’est le cas je m’en excuse, ce n’est pas mon intention. Pour l’effet placebo il faut remercier la Nature car cet effet fonctionne, en proportions très variables, avec toutes les médecines, même l’ « officielle », et il n’y a pas à opposer son action à celle du médicament quel qu’il soit, ce sont des choses complémentaires. Ok pour accepter ce qu’on ne comprend pas, pas pour coller des explications qui n’en sont pas.

  6. Je souhaite encourager l’auteur, malgré les critiques que je lis ci-dessus, de continuer à écrire à ce sujet pour tous ceux et celles qui ont l’esprit ouvert ou qui veulent petit à petit mettre de côté certains « certitudes » et s’ouvrir à ce qu’ils ne peuvent ni expliquer ni comprendre parfois.
    Pour ma part, j’ai beaucoup utilisé cette méthode, je l’utilise de plus en plus, mais il est important de savoir que pour « guérir » ou améliorer sa santé, il faut parfois faire d’énormes efforts et/ou sacrifices et que l’huile essentielle utilisé fait partie d’un ensemble de choses à mettre en place dans ce but, à commencer par ne pas entretenir la négativité et accepter de ne pas tout comprendre…

  7. Après la lecture des posts sur cet article, je lis tant de haine de la part de « spécialistes » qui peut être sentent leurs clientèles attentives à ce genre de sujet, attentives et peut être même intéressées. Je voudrais tout simplement dire que j’attends les « nombreux » témoignages des gens soignées par cette méthode, quand au qualificatif de (Aromathérapie Quantique) que le terme soit valable, bon ou pas, je pense que les gens s’en contre balance, le but étant plutôt de guérir des souffrances d’un problème de santé. Point barre. Les malades ne savent pas vers quel saint se tourner pour guérir et cela se comprends très bien.

  8. Bonjour Philippe C
    Vous m’avez fait l’honneur de m’envoyer sur ma messagerie personnelle le message reproduit plus bas
    Si mes propos vous paraissent relever de l’invective je vous fais mes excuses mais ce n’était pas mon intention. Mon souhait est de dire ce que je pense et de relever des erreurs dans certains discours, le vôtre comme d’autres, et parfois de mettre en évidence la propagande commerciale. Par exemple la taille moyenne des molécules est en effet de l’ordre du nanomètre, ce n’est pas pour autant que des réactions biochimiques entre une huile essentielle et les composants d’une cellule sont du ressort des nanotechnologies. De même la théorie des quanta vous est certainement très reconnaissante mais elle ne vous a pas attendu, depuis le début du XXème siècle, pour « petit à petit prendre du terrain » et n’a rien à voir avec les interactions entre molécules puisqu’elle parle des questions d’énergie entre particules, dont la taille est infiniment plus petite.
    Je vous fais remarquer que je n’ai pas contesté les résultats cités dans votre article mais le discours pseudo scientifique qui l’accompagne.
    Je m’arrête là, craignant de vous stresser, mais je ne doute pas que dans le vaste domaine des médecines que vous avez essayé vous trouverez un remède préventif, pour ma part je pratique la chocolathérapie et l’oenothérapie avec bonheur :>))
    Bien à vous DG

    Le 22/02/2013 06:53, cuttat.philippe a écrit :
    > Si vous pouviez nous faire profiter de votre démonstration que ce que vous dites est vrai (discours inconscient, propagande commerciale,…) et surtout contrecarrer les faits par des arguments autres que l’invective, ce serait plus constructif… Des charlatans et des victimes de systèmes, nous en trouvons partout ; d’où l’intérêt d’être factuel, serein et précis.
    > Si précisément j’ai tenu à parler de cas concrets, c’est précisément pour mettre de la réalité sur la notion de physique quantique qui petit à petit prend du terrain : les nanotechnologies n’ont pas fini de nous surprendre et de faire de plus en plus partie de notre vie. Il y a quelques siècles, dire que la terre était ronde relevait aussi du discours inconscient, subversif, ésotérique et non conventionnel…
    > Il y a du bon à prendre partout ; il en va de même pour le mauvais à éviter.
    > Salutations.

  9. Chacun sa façon . C’est l’intention qui conte non ? L’ésotérisme est bon a inclure et peut importe les commentaires négatifs ! Le médecin n’est pas celui qui sait, ce serai celui qui apprend. –  » qui trouve l’harmonie dans l’ordre et le chaos ». Le rationnel peut exister sans mystère ?

  10. Je suis dans le milieu paramédical (infirmière), je suis très ouverte aux médecines complémentaires en général et les utilise à titre personnel.
    Cependant, je suis navrée de souligner que la forme et le fond de cet article m’ont fait pensé à une forme de charlatanisme, à toutes ces publicités qui montrent « des miracles » de méthodes douteuses…
    C’est dommage, cela pourrait desservir l’aromathérapie « traditionnelle » qui arrive à percer (enfin).

  11. Bel article ! c’est bon de dire les choses. Celles que des industriels se tuent a faire taire. Les chakras ? La conscience des cellules ? Bien sur c’est réel !

    • Les industriels qui lisent cet article sont très satisfaits et morts de rire car il fait leur jeu en disqualifiant par ricochet l’aromathérapie et la phytothérapie sérieuses, qui ne parlent pas un jargon ésotérique ni pseudo-scientifique, qui travaillent pas à pas dans une démarche rationnelle. C’est déjà assez difficile comme ça de se préserver du lobby pharmaceutique sans saboter le travail avec des discours au mieux inconscients et au pire de propagande commerciale.

  12. Bonjour
    Voilà un beau cas d’école : un médecin passionné d’aromathérapie met au point une méthode qui inclut certainement, c’est à son honneur, une très bonne écoute du patient, avec des résultats. Il travaille un peu seul, pourquoi pas ? Allez donc savoir pourquoi il crée une marque déposée en accaparant le mot « Quantique », jusqu’ici propriété de la science en général et de personne en particulier depuis Planck et Einstein. Allez savoir pourquoi il utilise un vocabulaire à la mode genre salon Marjolaine : « Lors de cette conférence en Aromathérapie Quantique®, le Dr Pénoël apportera une compréhension radicalement différente par une approche Eco-systémique et dynamique des différents microbiotes en intégrant le concept de maladie/santé dans un continuum espace-temps. » Allez savoir pourquoi ces huiles sont trouvées « au bout du monde » et « photonisées » pour « s’unir avec les tissus humains » et révéler leur caractère de « molécules vivantes ». Allez savoir pourquoi le public le plus affectionné par le Dr Penoël réside dans les maisons de retraite… Prenez l’homéopathie : personne ne peut dire comment ça marche, mais il y a des résultats attestés par des publications et des séminaires nombreux en Europe et dans le monde. Pour autant aucun homeopathe n’a jamais déposé de nom de marque ni annoncé qu’il détenait la clé physico-chimique de l’action des remèdes. Prenez les phytothérapies, personne n’a déposé de nom de marque pour telle ou telle méthode. A suivre les yeux bien ouverts.

    • Pour Philippe C
      « la puissance de la physique quantique (infiniment petit) est en train de révolutionner l’aromathérapie  » la physique quantique n’est pas celle de l’infiniment petit, ça c’est la physique des particules, la théorie des quanta traite des diverses formes de l’énergie.
      le Dr Penoël n’a aucun mal à être « un des grands spécialistes de l’Aromathérapie Quantique » : sur le site ils sont 4 dans le monde…et tous en France.
      C’est avec des articles comme ça qu’on fait du tort aux besogneux qui essayent de sortir honnêtement des médicaments industriels.

  13. et préchiprécha sectaire…..le quantique des quantiques
    A quand le cyclisme quantique ?

  14. Ne me dites pas que c’est légal de publier des c* comme ça… Vous frisez l’exercice illégal de la médecine avec vos bêtises.

  15. « Puissant comme article ! Super que vous vous ouvriez à de nouvelles dimensions 😉 »

  16. Merci Philippe pour tous ces conseils passionnants – on adore vos chroniques !

Moi aussi je donne mon avis