Ces substances que nous cachent… les nuggets de poulet

Rédigé par Emma, le 4 Dec 2013, à 11 h 53 min

Autre critère de sélection des nuggets  : le taux de lipides.

nuggests-compositionIl est de 6,1 g de lipides/100 g pour le produit d’Auchan. Et 9,9 g/83 g (pour 4 nuggets de 20,80 g) pour le produit Iglo. On vérifie avec l’énergie totale : 165 kcal pour le produit d’Auchan, et 185 kcal pour celui d’Iglo.

Les nuggets de filet de poulet d’Auchan sont donc les plus riches en poulet, les moins gras et presque les moins chers. Mais celle d’Iglo n’ont aucun additif et comportent moins d’ingrédients transformés. C’est peut-être ce qui explique son prix plus élevé.

attention  Ce qu’il ne faut pas acheter :  les nuggets  Pouce, les moins chers de chez Auchan. Ils n’ont plus rien de nuggets de poulet. Ils sont à mettre dans la même poubelle que les nuggets analysés par le scientifique américain !

Les croquettes  : la version française et ancienne des nuggets

Les croquettes existent sur les tables européennes depuis bien plus longtemps que les nuggets américains qui s’en sont inspirés.

Comme eux, il s’agit d’un  – ou plusieurs – ingrédient entouré de chapelure et frit dans l’huile, tout simplement. Les ingrédients sont donc peu nombreux : de la viande (ou du poisson), de l’oeuf, du lait, de la chapelure.

En France, ce peut être un mélange de viande avec ou sans légumes, lié avec une sauce béchamel pour les plus classiques, ou avec une purée de légumes. Mais il existe de nombreuses autres recettes, qui se rapprochent des beignets.

Les croquettes sont un plat parfait pour accommoder les restes . Elles ne coûte par cher… sauf quand on y met du vrai blanc de poulet ou des vrais filets de poisson !

 

Nuggets – L’avis de la diététicienne

Pourquoi vouloir manger des nuggets ? !
Autant faire des croquettes maison, alors. La qualité des recettes est aussi faite par la qualité des produits utilisés pour cuisiner. Je ne répéterais jamais assez les vertus de la cuisine maison, celle qui prend tu temps, c’est vrai, mais qui assure un plaisir alimentaire certain, même avec des choses simples.

nuggetsEt pour choisir les produits de qualité, surtout quand ils sont déjà tout prêt, un conseil :  lisez bien les étiquettes ! On a tendance à ne pas le faire et c’est un tort. Les informations obligatoires des étiquettes sur la composition et sur la nutrition en disent beaucoup plus que la photo, forcément très réussie, du produit sur l’emballage.

 *

Je veux témoigner

(1). Deshazo R et al.The autopsy of chicken nuggets reads « chicken little ». Am J Med. 2013 Nov.

COMPOSITION DE NUGGETS :Blanc de poulet désossées, eau, amidon alimentaire modifié, sel, saveur de poulet (extrait de levure autolysée, sel, amidon de blé, arôme naturel (source botanique), l’huile de carthame, dextrose, acide citrique, romarin), phosphates de sodium, assaisonnement (huile de canola , mono-et diglycérides, extraits naturels de romarin). Battue et pané avec : eau, farine enrichie (farine de blé blanchie, niacine, fer réduit, mononitrate de thiamine, riboflavine, acide folique), farine de maïs jaune, amidon alimentaire modifié, sel, levain (bicarbonate de soude, pyrophosphate acide de sodium, aluminium et de sodium le phosphate, le phosphate monocalcique, le lactate de calcium), des épices, de l’amidon de blé, de petit lait, de l’amidon de maïs. (= composition des nuggets de poulet aux Etats-Unis).

Ces substances que nous cache… le Big mac !
Ces substances que nous cache... le Big mac !

 Retour au sommaire :
Ces substances que nous cachent … les produits stars

Abonnez vous et recevez la lettre hebdo alimentationLa lettre Alimentation – Nutrition est diffusée chaque vendredi. Il est facile de s’abonner (ou se désabonner).

Exemples : le n°2 de la Lettre hebdo (les huiles),la lettre n°3 (les légumes), lettre n° 4 (les calories), la lettre n°5 (le goût), la lettre 7 (la « néfaste food »), la lettre 8 sur les micro-algues et le DHA, la lettre 9 sur le petit-déjeuner, la lettre 10 sur le Repas de Noël, la lettre 11 sur la détox, sur le goût, …
Vous pouvez consulter Emmanuelle Couturier dans une consultation privée (voir nutritielle.fr, l’alimentation sur mesure).

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

17 commentaires Donnez votre avis
  1. Pour ma part c’est pas compliqué, lorsque la liste des composant ne me dit plus rien, bah je ne prends pas le produit pas plus compliqué que ça.

  2. pourquoi,avoir enlevé mon commentaire la vérité vous fait t elle peur

  3. m
    Moi je suis un maçon, a la retraite et je suis allez faire une étable, chez un éleveur de poulet, et j ai vu des horreurs , et de la puanteur, des poulets qui mangeais des poulets en décomposition,! et on nous fait croire que tout va bien ,de toute façon c est la loi du portefeuille ,,le belge de France

  4. Ils disent « de poulet ». Le gras, les veines, le cartilage et les os sont peut être aussi « de poulet »… et on arrive à près de 100 %. Surtout quand on lit les commentaires où tout l’animal est broyé avant d’ajouter les additifs. Il vaut mieux les préparer soi même, c meilleur et moins cher.

    • oh oui tu as raison en plus j’ai vue une émission sur l’élevage de pauvre poulets industriels …
      j’achète rarement des nuggets là ça sera jamais pareille pour les pizza fromage renseignez vous sur les ingrédients : sauce tomate et fromage 🙂 substitution de fromage surtout

  5. bonjour
    Il faut boycotter les produits d’élevage industriel. Il y a longtemps, je suis intervenu comme expert d’assurance suite à une mortalité massive dans un parquet de poulets export, après un gros orage.
    Certes ils pouvaient « se déplacer et avoir accès à un point d’eau librement » mais ils étaient 13000 sur 1000m², soit 13 au mètre carré (aujourd’hui c’est parfois 20/m²) et il y avait un fil électrifié au dessus des 2 lignes de mangeoires (pour les empêcher de monter et fienter dedans) La foudre avait provoqué une très forte surtension dans ce fil, ce qui avait électrocuté 11000 poulets sur les 13000, les 2000 restants étaient si choqués que j’ai prescrit leur abattage (destination pet-food, vous savez, le joli chat persan ou chartreux aux yeux d’or qui vous dit les yeux dans les yeux qu’il aime bien les croquettes poulet) . Vous avez dit arrêt des subventions au poulet export et catastrophe sociale en Bretagne ? Lisez le livre de Jocelyne Porcher « Vivre avec les animaux, une utopie du XXIème siècle »
    Bon appétit en ce dimanche

  6. je fais moi-même les nuggets de poulets pour ma petite fille, avec un bon reste de blanc de poulet coupé en morceaux egaux, trempés dans des oeufs battus et bien relevés ensuite dans la chapelure et frits à la poêle dans un peu d’huile d’olive, elle se régale et ne veux plus d’autre nuggets que les miens

    • BRAVO éliane c’est ça qu’il faut faire, du vrai avec du bon…..

  7. Personne n’aurait une recette de nuggets de poulet à faire soit-même? Ce ne doit pas être si compliqué, et en plus ça permet d’utiliser un reste de (bon) poulet. Et au moins là, on sait ce qu’on mange!

    • eliane la donné la recette blanc de poulet, œuf battu, chapelure et frire avec huile d’olive….. bon appétit. 😉

  8. Il y a des nuggets dans les supermarchés et ds les fast-food parce que les clients les demandent … pour les faire disparaître, il suffit de ne plus les acheter … le client est roi !!
    Mais les gens aiment bouffer de la merde…

    • Merci Mika nous sommes tous responsable…..

  9. Merci pour ce super comparatif !!!
    JE voudrais ajouter aussi que pour comparer tout ça on a besoin de lire les étiquettes et que
    TOUT est fait pour nous empêcher de bien lire :
    petite police de caractère, couleurs complexes, encart de pub…

    Bref, je suis très myope et j’en peux plus de perdre autant de temps, alors j’ai banni tous ces produits préparés.

    Merci.
    Frédéric.

  10. Tout a fait d’accord avec toi Thibaut et qui dit aussi que pour la viande rouge il ne faut normalement pas en manger le soir car cela laisse de toxine dans les muscle se qui a pour effet de donner des crampes musculaire que le poisson panne cela et des vieux poisson abîmée et jeter en entier dans un broyeur
    Après je dit sa mais il n’y a pas que l’industriel qui est désolant le pire c aussi chez les boucher quand ont voie aujourd’hui il travail a zéro perte est que il font bouffer de la merde ou plutôt des aliment pourris a leur client sa fait vraiment peur car même la plupart des client non pas la notion du vrais goût des produit et qu’il se font berner sa fait vraiment peur car autant chef de cuisine et dans le métier depuis 11 ans maintenant sa fait vraiment peur heureusement pour moi que je fait tout moi même 😉

  11. L’alimentation est devenu un vrai labyrinthe culturel ! Oui il faut lire les étiquettes, mais combien de mots incompréhensibles ? Et pas de dictionnaire dans les rayons (au mieux un livre dans les plus grands magasins). Comprendre une étiquette aujourd’hui nécessite l’apprentissage de bon nombre de mots, les produits qu’ils désignent, les études menées (ou interdites) pour en connaître (ou pas) les conséquences sur la santé, un vrai travail scientifique ! Il y a deux jours j’ai voulu me payer des petits gâteaux mais impossible de comprendre l’intégralité d’une liste d’ingrédients…

    A quand une société qui n’autorise que des produits bons pour la santé histoire qu’on soit pas tous obligés de faire des études scientifiques pour refaire un tri dans les rayons (d’ailleurs combien de produits de supermarchés sont vraiment sains de nos jours ?), et avec des avertissements clairs et en gros comme « Le lait de vache n’apporte que peu de Calcium à l’homme, préférez tel légume. Interdit pour les nourrissons » « Pas besoin de manger de viande quotidiennement, produire de la viande mobilise des terres agraires, appauvrit les océans et augmente les gaz à effet de serre », avec bien sûr de vraies photos résumant au mieux les conditions réelles d’exploitation et de préparation des produits.

  12. Il faut savoir aussi qu’il existe une machine effroyable qui sert à broyer vivant les volailles, il en sort une pâte dans laquelle ils ajoutent directement les additifs. Pas besoin d’atelier pour la préparer puisque c’est direct chez l’éleveurs et transporté par camion refrigéré à l’usine pour la transformation. Il en va de même pour les cordons bleu qui n’ont plus rien à voir avec leur véritable recette 😉

  13. Bravo super article. J’ai appris plein de choses

Moi aussi je donne mon avis