Pourquoi il faut vous séparer de vos poêles abimées

En vieillissant, votre poêle anti-adhésive peut libérer des milliers de particules de microplastique dans vos plats.

Rédigé par Valérie Dewerte, le 10 Nov 2022, à 18 h 30 min
Pourquoi il faut vous séparer de vos poêles abimées
Précédent
Suivant

Les pollutions des microplastiques et nanoplastiques sont partout autour de nous. Dans la nature comme dans notre vie quotidienne. Et parfois même dans des ustensiles d’usage courant, telles les poêles anti-adhésives.

Des accessoires recouverts de Téflon

Comme le révèle une nouvelle étude australienne(1), une poêle abîmée peut en fait libérer jusqu’à 9.100 particules de plastique dans notre nourriture. Un revêtement endommagé peut même entraîner la libération de 2,3 millions de particules de microplastique et nanoplastique en quelques dizaines de secondes de cuisson.

Ces accessoires de cuisine sont en effet recouverts de Teflon® afin de les rendre anti-adhésifs lors de la cuisson. Mais à force d’être chauffé et utilisé, ce composé chimique finit irrémédiablement pas s’user et s’endommager. Une usure qui entraîne la libération invisible de ces particules potentiellement nocives.

Un revêtement abimé provoque la libération de 2,3 millions de minuscules particules pendant la préparation des repas

Une dangerosité qui reste à mesurer

Le système d’imagerie Raman et les algorithmes mis au point par les chercheurs permettent ainsi de scanner les surfaces de ces ustensiles et d’en analyser la structure moléculaire. C’est grâce à cela qu’ils ont pu mettre en lumière le fait qu’une poêle abîmée libère des millions de microparticules plastiques et nanoplastiques en Teflon®.

Reste désormais pour les auteurs de cette nouvelle étude sur cet ennemi invisible, à mesurer avec précision tant la fréquence que la dangerosité réelle de ces particules sur l’organisme et la santé humaine. Raison de plus en tout cas pour ne pas lésiner sur la qualité au moment de renouveler sa batterie de cuisine.

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis