Les meilleurs aliments anti-allergie aux pollens

Quand le pollen se diffuse dans l’atmosphère, vous êtes nombreux à vous soulager avec des médicaments, des antihistaminiques : pourtant il existe certains aliments qui peuvent contribuer à vous soulager, des aliments anti-allergie aux pollens, en quelque sorte.

Rédigé par Emma, le 24 Mar 2016, à 11 h 00 min

Le retour des pollens, synonyme de printemps, de lumière et de fleurs écloses dans les jardins, n’est pourtant pas vécu comme une période positive par les allergiques. Au contraire : c’est l’un des moments les plus difficiles de l’année pour tous ceux qui sont sensibles – et il y en a de plus en plus – aux pollens.

Les aliments anti-allergie au pollen

Si les médicaments antihistaminiques sont efficaces et n’ont pratiquement plus les effets secondaires d’endormissement qu’ils avaient avant, l’alimentation peut aussi participer à faire reculer, voire faire diminuer l’allergie. Les aliments riches en antioxydants, et ceux fermentés sont particulièrement recommandés.

À vos assiettes, avant de passer aux mouchoirs…

L’ail pour ses vertus antioxydantes

Ce champion des antioxydants cumule les vertus santé : hypo-cholestérolémiant, antibactérien, antiseptique, stimulant circulatoire et hypotenseur, il aurait aussi des propriétés anti-allergies aux pollens.

allergies alimentation

Un peu d’oignon, un peu d’ail… et on ne fait pas reculer que les vampires

Des chercheurs ont établi des liens entre des apports élevés de certains antioxydants, dont certains contenus d’ans l’ail, avec une diminution de l’incidence de l’allergie aux pollens.

N’hésitez pas à rajouter de l’ail tous les jours dans vos plats, cru ou cuit.

L’oignon pour lutter contre l’histamine

Chez cet autre alliacé, c’est la quercétine, autre antioxydant, qui va jouer sur l’allergie au pollen. Son effet anti-inflammatoire va soulager l’inflammation des muqueuses nasales. Elle va aussi pouvoir retarder la libération de l’histamine, la molécule responsable de la réaction allergique.

vin-bio-raisins

Autre avantage de la quercétine : elle favorise l’absorption de la vitamine C, autre antioxydant qui stimule le système immunitaire.

Autres sources de quercétine :  la pomme avec sa peau, donc impérativement une pomme bio,  les baies rouges, le raisin rouge et le thé noir.

Là encore, l’oignon doit faire partie de tous les plats de la journée, cru ou cuit.

Les produits fermentés pour défendre l’immunité

Yaourt, lait kéfir, kombucha, choucroute… tous les produits fermentés, riches en bactéries probiotiques qui vont aller alimenter le microbiote, sont bons pour… beaucoup de choses, dont le renforcement de l’immunité. Parfait pour participer à la lutte contre les allergies.

Une étude italienne a montré qu’un groupe de personnes sujettes au rhume des foins ayant pris 500 ml de yaourt par jour pendant 4 mois, présentent, non seulement des taux d’histamine plus bas que ceux qui ont pris seulement du lait écrémé à la même fréquence, mais aussi des symptômes allergiques moins prononcés.

D’autres études ont montré que les enfants dont les mamans avaient consommé beaucoup de produits fermentés pendant la grossesse, étaient moins sujets aux allergies en grandissant.

Faites comme dans l’étude italienne : mangez au moins 1/2 litre de yaourt ou d’aliments fermentés tous les jours, avant et pendant la période critique. Les ferments lactiques tels que le Lactobacillus, le Bifidobacterium et le Bacillus clausii sont les plus recommandés.

 Les médicaments et aliments à éviter pour les allergiques au pollen

  • L’aspirine,
  • les anti-inflammatoires,
  • les laxatifs,
  • l’alcool,
  • les épices.

Ils augmentent la perméabilité de la muqueuse intestinale, rendue plus fragile, faisant baisser l’immunité.

Page suivante :

Les aliments riches en vitamine E pour diminuer l’allergie aux pollens

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

12 commentaires Donnez votre avis
  1. Eviter de tondre, de blésser les arbres. La même espèce (bétule pendula), en ville, laçerer par les débroussailleuses, les raçines pivot abimé par les lames des tondeuses, tailler ou infecter par un champignon produit un pollèn allergène alors qu’à la campagne pas d’allergie! L’arbre utilise ce qu’il a déja pour s’en servir comme arme. Il lui suffit de remplacer des rutiosides ou la quercétine par un autre composer phénolique. Quand à la tonte, elle est responsable de la plupart des cas d’asthme en ville (particules fine, mollécules).

  2. Tout à fait d’accord, quand je lis produits laitiers, l’article perd toute sa crédibilité pour moi…

    L’auteur est inconscient ou mal informé…

  3. Le lait de vache c’est pour les veaux!!!! Cessez les lavages de cerveaux!

    • On en parle rarement que pensez vous du kéfir daniel

    • Le lait de vache c’est pour les veaux.et alors par quoi voulez vous que le veau soit alimenté ??????????

  4. le top du naturel
    cest l huile de graine de nigelle , le cumin Marocain , 5 gouttes par jour le matin pendant 20 jour précédent la période .

  5. Comme le disent si bien les autres, le raisin tout comme la grenade, ce n’est pas la saison.
    Mais pire : les laitages (dont les yaourts font partie) sont à éviter au maximum, ce n’est pas exactement “nouveau” (cf “Le lait, blancheur trompeuse” ed Jouvence, “Le lait, une sacrée vacherie” par le Dr Nicolas Le Berre, ou encore “Lait, mensonge et propagande” par Thierry Souccar…très documenté).
    On nous aurait dit les K-Philus, qui sont faits d’une manière complètement à part, ou éventuellement s’en tenir aux pré et pro-biotiques (du style de certains qui sont chez LPEV), j’aurais compris. Mais là….nous faire gober que consommer UN DEMI LITRE (!!!!) de yaourt par jour etc etc etc…NON.
    Je suis habituellement enchantée de vos articles sur ce site, mais là, niet !

    • je suis entièrement d’accord ; même les médecins maintenant le disent ; un médecin que je rencontre souvent à la biocoop m’a dit au sujet des produits laitier : “ça fait des décennies qu’on nous ment” !

    • D’accord avec vous. Moi? je soulage ces symptomes par des bains du nez avec eau minérale tiédie, cinq fois par jour.

  6. du raisin, en cette saison ? ? ? quant à la grenade qui figure sur la photo, elle est cueillie de septembre à décembre

  7. Très bon article vulgarisant! Ce serait tout de même intéressant de lister les aliments pro-inflammatoires et histaminisants… (vin blanc, champagne, sardines…) Merci! 🙂

    • Nul cet article,quand on est allergique aux pollens surtout de bouleau on est allergique aux pommes, cerises,abricots, noix etc..la personne qui a fait cet article ne connaît rien à l’allergie…!!!

Moi aussi je donne mon avis