Le concours ‘Fermes d’avenir’ pour mettre en lumière les modèles agricoles de demain

Rédigé par Camille Peschet, le 26 Oct 2015, à 11 h 16 min

L’association « Fermes d’avenir » et « La Ruche qui dit Oui ! » ont lancé un concours en mai dernier afin de mettre en avant les modèles agricoles de demain. consoGlobe a interrogé Hélène Binet, responsable de La Ruche du Comptoir général à Paris, afin de mieux découvrir ce concours et les lauréats sélectionnés.

Pourquoi ce concours « 13 fermes d’avenir » ?

Le concours 13 fermes d’avenir a été lancé conjointement par « Fermes d’Avenir » qui désire faire la promotion des petites fermes et de la permaculture et « La Ruche qui dit Oui ! » qui met en relation des producteurs locaux et des communautés de consommateurs, suite à un constat commun de ces deux structures.

fermes-avenir-france-agriculture

Le premier était qu’un grand nombre d’agriculteurs avaient des difficultés financières et le second qu’il y avait un manque de reconnaissance, de notoriété pour les nouveaux modèles agricoles que portent ces deux structures : la promotion d’une agriculture diversifiée sur des petites surfaces et la vente en circuit court.

Qu’est-ce qui était demandé aux fermes candidates et comment s’est déroulé le choix des lauréats ?

Le concours a été proposé aux 4 500 fermes inscrites dans le réseau de « La Ruche qui dit Oui ! » et bien au-delà. Ce sont alors 200 candidatures qui sont arrivées, beaucoup plus qu’espérées ! Chacune des fermes devait proposer deux projets : un à 10 000 euros et un autre à 30 000 euros. Afin de sélectionner les 13 fermes lauréates, une par nouvelle région, un jury de 11 personnes s’est réuni.

Dans les dossiers reçus, est-ce que des critères communs se dessinent ?

Oui, car même si les projets sont venus de l’ensemble de la France des régions apparaissent plus dynamiques que d’autres dans le développement de ces nouveaux modèles. C’est tout particulièrement le cas du Poitou-Charentes/Limousin/Aquitaine, Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon et Auvergne/Rhône-Alpes, une trentaine de candidatures ont été reçues pour chacune de ces régions.

La plupart des candidats sont jeunes, ils ont moins de 35 ans et les femmes sont fortement représentées, tout particulièrement en Corse avec 80 % de candidatures féminins. Tandis que beaucoup de projets mettent en avant l’agroécologie dans ces différentes formes : permaculture, agroforesterie, agriculture biologique, techniques de conservations des sols et de la biodiversité.

Quelles sont les prochaines étapes de ce concours ?

Chacune des fermes lauréates est assurée de recevoir 10 000 euros. Mais notre volonté est d’augmenter cette cagnotte avec la campagne de financement participatif lancée sur la plateforme Bluebees spécialisée dans l’agroécologie. L’objectif est de récolter 300 000 euros en 60 jours afin de permettre aux lauréats de monter leurs projets à 30 000 euros.

fermes-avenir-agriculture-france-concours

L’argent récolté est mis dans un pot en commun et sera versé de façon équitable entre l’ensemble des fermes afin de créer une émulsion entre eux. Ainsi que de faire passer un message aux autorités publiques : « voilà le modèle agricole que les citoyens souhaitent ». Enfin les récompenses à cette campagne de participation sont diverses.

Cela va d’une journée à la ferme à un repas avec un grand chef, avec comme souhait pour les organisateurs que cette campagne ne touche pas uniquement les personnes déjà convaincues mais un large public.

Pour participer, c’est ici.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Portée par un cadre familial m'ayant sensibilisée à une consommation responsable et en faveur d'une production énergétique renouvelable, je me suis...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis