Le kombucha, boisson d’immortali-thé

Énergisante désaltérante, vivante… Les adjectifs sont nombreux pour qualifier le kombucha, cette boisson millénaire originaire de Chine. Elle gagne aussi en popularité en Europe. Enfin ! Car ce liquide fermenté a de nombreuses vertus pour la santé. Voyons pourquoi et comment.

Rédigé par Emma, le 8 Sep 2018, à 15 h 15 min

Le kombucha, un cocktail de bienfaits

La « mère » de kombucha (ou le champignon kombucha) s’utilise avec un liquide qui contient du sucre. Classiquement, c’est du thé – surtout noir – et du sucre de canne.

Le résultat est une boisson légèrement pétillante, plus ou moins ambrée, très rafraichissante et désaltérante. Et surtout très riches en nutriments !

kombucha

Une boisson passionnante à faire soi-même © ARTFULLY PHOTOGRAPHER

Nutriments contenus dans un kombucha au thé noir

  • des acides organiques, en particulier de l’acide gluconique de l’acide glucuronique, de l’acide lactique, de l’acide acétique, de l’acétate d’éthyle
  • des vitamines : vit. B1, vit. B2, vit. B6, vit. B12, vit. C, vit. PP
  • des polyphénols : épicatéchines, pigments flavonoïdes
  • de la théine libre, des acides aminés (théanine)
  • des enzymes

Une telle richesse en nutriments n’est pas courante, surtout pour une boisson. Elle pourrait prétendre à rejoindre le lait, considéré pour sa composition comme un aliment, non comme une boisson.

Attention rappel important ! Le kombucha contient aussi un peu d’alcool, dû à la fermentation. Il faut en tenir compte lorsqu’on veut en donner aux enfants.

Des bienfaits pour la santé démultipliés

  • anti-oxydant : grâce aux pigments flavonoïdes.
  • détoxifiant et dépurateur : grâce à l’acide gluconique qui solubilise les toxines.
  • anti-microbien : grâce aux acides organiques.
  • régénérateur et récupérateur des cellules de la muqueuse intestinale, buccale et de l’épiderme : grâce aux acides organiques, aux enzymes, aux vitamines et aux polyphénols

Autrement dit le kombucha permettrait

  • d’améliorer le système immunitaire
  • de stimuler la fonction intestinale
  • d’améliorer la physiologie de la peau
  • de stabiliser le métabolisme
  • de détoxifier l’organisme
  • d’aider à lutter contre la fatigue, le stress, la tension artérielle ou bien le diabète.

Ces résultats sont surtout des résultats d’expériences, liés à l’usage de cette boisson millénaires. Ils n’ont pas fait l’objet de recherches scientifiques sur l’Homme, mais surtout sur les animaux.

D’une manière générale, le kombucha est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, et aux jeunes enfants.

Et comme pour tout aliment, il n’est pas conseillé non plus d’en consommer en grande quantité. 1 à 3 verres par jour seraient suffisants pour bénéficier des bienfaits.

Préparer le kombucha

Cette boisson est vivante. Si on en trouve facilement dans le commerce, on la prépare en général, de façon artisanale. De fait, sa qualité peut varier énormément.

Pour commencer, il est nécessaire d’obtenir une mère kombucha : soit auprès d’un ami généreux, soit en l’achetant en marché d’alimentation naturelle ou sur internet. Ensuite, il faut l’immerger dans une solution nutritive composée de thé et de sucre, puis surveiller avec patience. Au début, il faudra tâtonner un peu et surtout faire attention de ne pas « tuer » la souche-mère en la nourrissant bien.

Faire son kombucha maison est un processus un peu long et complexe (au début) mais devient vite une nécessité pour les adeptes de cette boisson relativement onéreuse dans le commerce.

Retrouvez notre recette pas à pas sur consommerDurable

L’avis de la diététicienne

emmanuelle-dieteticienneLe kombucha et les autres aliments fermentés comme la choucroute devraient faire régulièrement partie de notre alimentation.

Ces sources de pro- et de prébiotiquessont favorables à la santé du métabolisme en général et des intestins en particulier. Et ils sont plutôt agréables à manger !

Veuillez noter qu’Emmanuelle Couturier n’exprime dans ces rubriques que des conseils généraux qui ne sauraient l’engager. Pour des conseils personnalisés, il faut soit la consulter à son cabinet en privé, soit interroger votre médecin personnel.

Voilà de quoi donner envie de se remettre à la fabrication d’aliments et de boissons fermentés, comme le kombucha !

Illustration bannière : Bouteilles de kombucha – © palmmetto
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

10 commentaires Donnez votre avis
  1. Merci pour cet article. Je fais mon kombucha depuis à peu près un an, après avoir découvert la boisson lors d’un voyage au Québec.
    C’est clairement à faire soi-même (mais mieux vaut gouter en en achetant une ou deux bouteilles en magasin bio avant de se lancer, certains n’aiment pas du tout le goût).
    Cependant, je regrette que vous ne citiez aucune source concernant les bienfaits du kombucha. A ma connaissance, il y a très peu d’études scientifiques réalisées sur cette boisson, qui, bien que probiotique, n’est pas un « élixir de jeunesse » ou je-ne-sais-quoi (on lit beaucoup d’âneries sur le sujet un peu partout). Ce n’est pas une boisson miracle. Pour moi, c’est juste bon au goût et plutôt pas mal pour les intestins.
    Mais, de nouveau, si vous avez des sources concernant les éléments nutritifs retrouvés dans le kombucha, je suis très preneur.

  2. Bonjour

    Je recherche un partenaire qui pourrais financer notre projet de Thé de champignon au TOGO-Afrique. le projet es deja ecrit depuis 2015.
    vue l importance que tu accorde a la nature thérapeutique du champignon je sollicite votre partenariat pour mener a bien ce projet.
    Notre thé sera issu principalement des champignons médicinaux (le Ganoderma, le Maitaké et le Cordyceps)
    merci pour votre partenariat

    le Directeur

    KPELLY-GODZO Sename

    Tel: 0022890954383

  3. Bsr, Souche de Kombucha à donner, je suis dans le dépt du 02

    Bien à vous,
    Marie José HUELLE

    • Je suis preneuse je suis juste à côtéc

  4. Comment fabroquer du kombucha maison? C’est tellement cher en magasin bio… Merci

    • Bonjour,
      Il vous faut d’abord une mère de Kombucha. Cela se donne (évitez de l’acheter, ça perd tout son sens).
      Ensuite, la recette est assez simple.
      Il y a aussi possibilité de laisser du kombucha acheté dans le commerce dans une jarre pendant 1 mois environ. S’il n’est pas pasteurisé et qu’il restait des traces de la mère dans la boisson, vous aurez une mère toute neuve qui flottera sur le dessus.

  5. J ai « elevé « un kombucha il y a qq années et ai pu constater ses effets bienfaisants. Malheureusement je n ai pu le conserver suite à une longue absence.
    Ou en trouver de maniere fiable?

    • Il y a des groupes Facebook autour de l’échange de kombucha et de kéfir en région. Cela s’offre. Evitez d’en acheter sur internet, ça perd tout son sens.

  6. Merci a vous de donner une adresse sure où trouver le champignon afin de faire son « breuvage » soi même et de façon durable…

    Cordialement,
    B.Devos

  7. je me souvien de la boisson faite avec le champignon et les bons effets que j’avais constater!!
    Malheureusement , une fois perdu, je ne suis plus arrivée à trouver le chmpignon…….
    Pouvez-vous me reinsegner où l’acheter?
    Merci pour l’attention et salutations

    Cristina Gabaglio

Moi aussi je donne mon avis