La framboise : l’antioxydant habite la baie

Avec l’été, arrivent les framboises et les mûres, des fruits présents dans l’alimentation humaine depuis très longtemps, aux bienfaits à découvrir ici-même.

Rédigé par Alan, le 19 Jun 2016, à 19 h 58 min

La framboise, un antioxydant des ronces

Le framboisier est originaire d’Europe et d’Asie tempérée (probablement vers la Turquie avant de s’étendre dans différentes directions). Son nom scientifique est Rubus idaeus, soit la « ronce du mont Ida », mais son identification se complique quelque peu du fait des cultures et des croisements. Des espèces très proches viennent d’Amérique ou d’Asie, voire même aussi d’Europe.

framboise-fruit-antioxydant-bienfaits-03Les framboisiers couramment croisés ne sont donc pas forcément des Rubus idaeus même s’ils lui ressemblent. Les hybridations sont courantes et on appelle framboisiers des ronces qui n’en sont pas au sens purement botaniques.

Framboises et/ou mûres

Cela se complique encore un peu : les Rubus ont de multiples formes et sur les ronces poussent aussi des fruits proches de la mûre (les mûres sauvages, à opposer aux mûres classiques, fruits du Morus). Il s’agit alors de Rubus fruticosus, un buisson également de la famille des Rosacées et proche du framboisier.

framboise-fruit-antioxydant-bienfaits-02D’où une analogie courante entre les deux fruits, aux caractéristiques et aux bienfaits somme toute assez similaires. Il est d’ailleurs intéressant de noter que dans la langue française, le mot « framboise » provient du francisque « brambasia », qui signifie « mûre ». On a placé un f au lieu du b pour se rapprocher du mot « fraise ».

Des ronces et des fruits

Ronce sauvage, le framboisier a été domestiqué durant les premiers siècles, répandu par les Romains et amélioré pour qu’il produise des fruits plus gros.

framboise-fruit-antioxydant-bienfaits-01Très cultivé, le framboisier est souvent naturalisé dans les pays tempérés. En France, on le cultive depuis la fin du Moyen-Age. À cette époque, on apprécie les variétés sans épine et les framboises rouges et jaunes.

À l’heure actuelle, on trouve plus de 200 espèces de framboisiers et de nombreux cultivars. Côté mûres, on en dénombre également une centaine, entre les « vrais mûriers » et les ronces à mûres sauvages. Il existe aussi des hybrides, mi-mûre mi-framboise. Côté fruits, ils sont plus ou moins gros et, entre les espèces et les croisements, on trouve entre autres des mûres blanches, des framboises noires, et ainsi de suite.

framboise-fruit-antioxydant-bienfaits-09Cultiver le framboisier bio

Le framboisier se trouve souvent présent naturellement dans les montagnes boisées, en dessous de 1.500m d’altitude, même si on le trouve en plaine. Il se marie bien au sureau, au sorbier et au hêtre. Ces plantes se soutiennent mutuellement contre les parasites et certains champignons mycorhiziens. En culture on peut alors penser au bois raméal fragmenté.

Pour multiplier le framboisier, on procède :

  • par bouturage des racines pour les framboisiers à fruits rouges
  • par marcottage pour les framboisiers à fruits pourpre et noirs.

framboise-fruit-antioxydant-bienfaits-04Si vous établissez des rangs, veillez à conserver un espace intérieur d’au moins 60cm et d’espacer les rangs de 2 mètres.

Côté sol :

  • un pH très légèrement acide à neutre (entre 6 et 7)
  • un sol bien drainé
  • riche en matière organique

Les framboisiers ont besoin de soleil.

framboise-fruit-antioxydant-bienfaits-08

Lire page suivante : Les bienfaits santé de la framboise

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Bravo -ce sont de tres bonnes informations ..veuillez donnez davantage d’informations à proposde la baie de goji

Moi aussi je donne mon avis