Peut-on faire confiance aux surgelés ?

Alors que le monde s’accélère, que les journées semblent trop courtes pour mener de front vie familiale et vie professionnelle, les Français ont de moins en moins de temps à consacrer à la cuisine et aux repas.

Rédigé par Aurore, le 11 May 2016, à 12 h 00 min

Que l’on soit célibataire sans l’envie de cuisiner pour soi-même, ou mère de famille travaillant le jour et s’occupant des enfants le soir, LA solution miracle semble être les produits surgelés.

Les rayons des surgelés dans les grandes surfaces ne cessent de s’agrandir et la diversité des produits proposés est impressionnante. Pour autant, peut-on réellement faire confiance aux produits surgelés ? Sont-ils tous bons pour la santé ?

Le rayon des surgelés : savoir faire le tri

Face au rayon des légumes frais, beaucoup se posent la question : est-ce que je prends plus de légumes ? Et si je n’ai pas le temps de les cuisiner ? Vont-ils se conserver longtemps ?

Pourtant, les Français ont besoin de manger plus de légumes, alors que les nutritionnistes ne
cessent de dénoncer l’augmentation du taux d’obésité et de surpoids dans notre pays, et dans les pays développés en général.

Les légumes surgelés apparaissent alors comme un excellent moyen de consommer des légumes, en s’évitant la corvée d’une consommation rapide pour éviter que les produits s’abiment, de l’épluchage et du découpage.

Surgelés, pourtant, il faut rester vigilant !

Vous pouvez sans problème acheter des légumes surgelés « nature ». Les qualités nutritionnelles de ces derniers sont pratiquement identiques que celles des légumes frais puisque les produits sont normalement congelés très rapidement après la récolte.

De plus, ils sont normalement récoltés lorsqu’ils sont complètement mûrs, ce qui n’est pas le cas des légumes et fruits au rayon frais, souvent récoltés avant maturation. En achetant des légumes surgelés, vous pouvez les conserver plus longtemps. Les légumes et fruits surgelés « nature » sont donc une excellente option pour les personnes pressées.

surgeles-fruits-legumes

Pour autant, il faut faire attention aux produits « cuisinés », aux poêlées de légumes  diverses, aux purées, et aux produits « à la crème » : pour ce type d’articles, il faut alors scrupuleusement inspecter l’étiquette.

Il n’est en effet pas rare d’y retrouver de l’huile de palme par exemple, des exhausteurs de goût, ou encore des matières grasses qui font monter la note de la teneur en graisse de ces produits pourtant a priori, sains. Il faut également jeter un coup d’oeil à la teneur en glucides des préparations, qui implique la présence de sucres, ainsi que la quantité de sel ajoutée.

Ainsi, les qualités des légumes peuvent vite être dénaturées par la présence de nombreux ingrédients venant en complément, et faisant alors du plat dans son ensemble, un repas beaucoup moins sain.

Savez-vous combien d’aliments surgelés sont consommés en France ? La réponse sur Planetoscope.com

Surgelés, attention aux plats préparés

Dans le rayon surgelé, la part belle est faite aux repas et plats tout préparés.

A priori une bonne idée pour citadins pressés et parents débordés, il est important, comme précédemment, de bien regarder l’étiquette du prêt-à-manger.

Car là aussi, la liste des produits utilisés peut être effrayante.

Aspartame, exhausteurs de goût ; nitrites, sulfites… Ces additifs alimentaires sont soupçonnés d’être toxiques, du moins allergènes et parfois mutagènes.

Alors que faut-il en penser ?

Certes, si le produit est certifié, c’est qu’il a dû respecter certaines règles.

Pourtant, si les produits présentés sont issus de l’agriculture biologique, est-il vraiment éco-responsable d’acheter des portions de produits surgelés emballées dans une barquette, recouvertes de cellophane avant d’être sur-emballées pour une meilleure présentation ?

De plus, le bio en supermarché semble aujourd’hui devenu un argument marketing de vente plutôt qu’un gage de qualité.

Afin d’éviter les pièges de la grande distribution, vous pouvez opter pour une autre solution : prendre le temps une fois par semaine de cuisiner des produits frais bio et équitables, avant de les placer dans des boîtes alimentaires réutilisables que vous pourrez ensuite placer au congélateur. Pratique et très facile avec les AMAP !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

13 commentaires Donnez votre avis
  1. Acheter des légumes congelés = économie non négligeable. De + ils conservent leur vitamines et intéressants pour les personnes seules et celles qui ont un certain âge (ne pouvant se déplacer facilement) et peuvent ainsi stocker ces provisions pour un certains laps de temps… Je suis contre tous les plats préparés surgelés (chers)et préparer un repas ne demande guère de temps et sont bien meilleurs. Quant aux frittes, en manger 2X/semaines = trop. Bonne journée et prenez le temps de cuisiner…

  2. Les légumes surgelés le sont à la cueillette et gardent leurs vitamines contrairement aux fruits sur l’étal qui en perdent au fur et à mesure des jours qui passent.
    Je parle des légumes non cuisinés.
    Les cuisinés, je n’en achète pas !

    • Lire « légumes » à la place du mot « fruits » 🙂

  3. La congélation ne tue-t-elle pas les enzymes des fruits, essentielles à la digestion des aliments ?

  4. mes enfants 6/10 ans ne font que vomir en ce moment ils mangent beaucoup de frites surgelé ou risolé …
    je me demande si il y a un lien avec tous ces vomissement (en pleine nuit et plusieurs fois)
    ils adorent les frites surgelé je ne sais plus quoi penser
    pas de fièvre rien beaucoup de vomissement (2 fois/semaine)

    • Selon le professeur Henri Joyeux certains produits surgelés peuvent contenir des bactéries. Allez voir « Conseils sur la nutrition du Pr Henri Joyeux ».

    • Les frites ne sont pas vraiment des légumes…

    • Et une à deux fois par semaine, ça suffit largement.

    • Bonjour,
      journaliste pour France 2 je travaille sur un nouveau magazine culinaire. Pour construire mon sujet je cherche à entrer en contact avec des familles en Ile de France qui par manque de temps, d’idées ou autres ne mangent pas toujours comme il le voudrait et souhaitent changer leurs habitudes alimentaires pour consommer mieux, moins cher et limiter le gaspillage alimentaire. Est ce que cela peut vous intéresser ?
      Je suis joignable au 01 73 03 10 02 ou par mail tallah@kmprod.fr
      A bientôt. Noémie

  5. Le bio, c’est bon??, j’ai été surprise de voir de l’huile de palme (soit-disant bio) dans les ingrédients de biscuit BIO d’un grand hyper. Bio, n’est pas souvent eco responsable!!!

  6. N’ayez aucune confiance,surtout aux grandes surfaces, soyez également méfiants vis à vis de certains magasins spécialisés;aujourd’hui il faut faire de la marge, tout les coups sont permis.
    Le bio existe seulement chez des producteurs, désintéressée du profit, donc???? peu, cependant cela existe, car en petite quantité faire pousser ses légumes naturellement, revient moins cher que la production intensive.

  7. Oui bon d’accord les légumes et les fruits frais surgelés sont sains !
    Mais quid des pesticides dont-ils ont été arrosés avant la récolte ?
    Sont-ils encore présents ?

    • Évidemment que oui étant donné qu’ils sont autant au sein des fruits que sur leur peau.

Moi aussi je donne mon avis