Ce qu’il faut savoir sur les cures détox

Depuis quelques années, les cures détox ont le vent en poupe et se pratiquent à tout va. La plupart se targuent d’être des remèdes miracles qui permettent d’éliminer tous les déchets accumulés par l’organisme. Ces moyens de détoxication doivent cependant se pratiquer avec précaution. Décryptage.

Rédigé par Yumi, le 21 Dec 2017, à 16 h 35 min

À l’approche des fêtes de fin d’année, certains réfléchissent déjà à leur cure détox de janvier ! Jeûnes, monodiètes, jus de légumes, toutes les solutions sont bonnes pour éliminer (et déculpabiliser). Pourtant, ces cures détox ont aussi leurs limites lorsqu’elles sont pratiquées sans surveillance.

Le cure détox, tout un programme

Il existe tout un panel de cures détox. Une demi-journée, une semaine, ou parfois 40 jours, la durée et les spécificités varient selon vos désirs et votre état de santé.

Inventaire des cures détox les plus populaires

  • Le jeûne : un arrêt total ou presque de l’alimentation durant une période donnée. Parfois, on l’accompagne de jus de légumes afin d’éviter les carences et d’aider le nettoyage du corps. Il existe également des jeûnes spécifiques comme le jeûne sec (à base de noix) pour nettoyer la lymphe, ou le jeûne humide (cerise, fraise, artichaut, papaye) qui draine le sang.
  • La monodiète : on consomme un aliment unique (ex : la pomme, le raisin, la cerise) durant une période donnée. Sous forme de compote, de jus, ou au naturel, l’aliment peut être consommé chaque fois que la faim se fait sentir.
  • Les cures de jus de légumes : l’alimentation ne tourne qu’autour de jus de légumes frais, de saison et pressés à froid, qui apportent une grande dose de nutriments bons pour le corps et assainissent les intestins.
  • Les aliments « déséquestrateurs » : on utilise certains aliments spécifiques qui permettent de déséquestrer les toxines accumulées au niveau des émonctoires du corps (reins, poumons, foie, intestins). On compte notamment parmi eux les crustacés, la papaye, les durians ou les mangues pour nettoyer le foie. Les agrumes, les figues fraiches, le raisin ou encore les huîtres favorisent quant à eux l’élimination des toxines accumulées dans les reins.
cure détox

La monodiète comme cure détox implique de consommer un aliment unique (pomme, raisin…) durant une période donnée @ nordwood

Le rôle des cures détox

Au fur et à mesure que certains liquides, aliments, particules sont ingérés ou respirés, l’organisme s’encrasse. Parmi ces toxiques, citons les produits laitiers, la caféine, la théine, les molécules de Maillard (provenant de cuisson grillées), l’alcool, ou encore les pesticides.

Le corps accumule ces toxines qui finissent par boucher les principales portes de sortie du corps : les émonctoires. À la longue, ces déchets surchargent l’organisme et altèrent le bon fonctionnement des organes. Résultat, le système immunitaire décline et on peut voir apparaître des symptômes de fatigue chronique, une digestion difficile, des boutons, de l’eczéma, une prise de poids, une frilosité ou intolérance à la chaleur, des cheveux et des ongles cassants, ou encore une facilité à tomber malade et à déprimer.

C’est ici que les cures détox entrent dans la bataille anti-toxines ! Destinées à purifier l’organisme, elles permettent au corps d’appuyer sur “reset”. La cure détox donne l’opportunité au corps d’éliminer les déchets accumulés, aident à guérir certaines pathologies et entraînent un regain d’énergie. En nettoyant son corps, on rallongerait même sa durée de vie ! Seulement, encore faut-il avoir une vitalité suffisante pour supporter ces changements, et avoir ouvert les portes de sorties (les émonctoires) du corps afin de pouvoir évacuer ces déchets.

Les risques des cures détox

Ces cures peuvent faire des merveilles sur la santé, à condition d’être pratiquées avec encadrement et régularité. Sinon, elles peuvent engendrer de sacrés traumatismes pour l’organisme. Avant d’en démarrer une, il est essentiel d’évaluer sa vitalité, et de préparer son corps afin qu’il s’habitue progressivement au changement. Un conseil, mangez une belle dose de légumes faciles à digérer, ce qui permettra d’entamer en douceur une élimination des déchets.

Lire aussi : Tout sur la détox : le dossier complet de consoGlobe.com

Lorsque l’on jeûne, la privation de nourriture déclenche un bouleversement cérébral et hormonal. La glycémie (concentration de glucose dans le sang) diminue. L’organisme va alors trouver des solutions alternatives pour maintenir son équilibre métabolique. Il dégradera les acides gras (lipides), puis enfin, les acides aminés (protéines) pour produire de l’énergie.

Cette dernière phase correspond au stade de survie du corps, qui puise dans ses ressources profondes pour continuer à produire de l’énergie. Ces changements métaboliques ne sont pas sans conséquence lorsqu’ils sont pratiqués de manière brutale. Ils peuvent en effet créer d’importantes carences, et provoquer des effets de “stock” considérable lors d’une reprise alimentaire, afin de se préparer à d’éventuelles privations futures. Voilà notamment pourquoi la plupart des régimes stricts ou des cures drastiques ne règlent pas le problème sur du long terme.

On conseillera donc de démarrer avec des cures courtes (une demi-journée, 24h) afin d’habituer petit à petit son corps au changement, et en ayant au préalable favorisé l’ouverture des émonctoires (on évite les produits laitiers, le café, et on pratique la podo réflexologie) !

cure détox

Les jus de légumes pressés à froid sont idéals pour une cure détox @ freestocks

La détox au jour le jour

Au lieu d’affoler son corps une fois par an, la meilleure solution reste la détox au quotidien. C’est justement ce que propose Yumi, des jus de légumes bio, pressés à froid, pour profiter au quotidien (et sur le long-terme) des bienfaits des légumes. Aussi, opter pour une alimentation variée et bio (avec beaucoup de légumes), éviter les aliments qui bouchent les émonctoires, les molécules de Maillard et le café (qui stoppe la détox matinale) sont les meilleures résolutions à prendre pour son corps. Associé à une activité physique (le muscle est l’ami du foie), un bien-être mental (yoga, méditation…), votre organisme vous dira merci ! Les toxines s’élimineront au fur et à mesure, sans passer par la case « encrassage ».

Si en plus de ces actions healthy, vous souhaitez tout de même démarrer une détox, voici un bon moyen de se faire du bien. Le corps passe 8h à assimiler un repas, 8h à le digérer, puis 8h à se détoxifier des déchets générés. En laissant un intervalle de 16h à votre corps 1 fois par jour ou par semaine entre le repas du soir et le repas du midi (jeûne matinal), vous permettez à votre corps de se détoxifier un peu chaque jour !

Conclusion ? Le secret de la longévité réside dans la détox sur le long terme, tout simplement. Plus on prend soin de sa santé au quotidien, plus on a de vitalité, et moins on a besoin de se détoxifier !

Illustration bannière : Prêt pour une cure détox ? @ dominikmartin
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Yumi, ce sont des jus de légumes frais, extraits à froid, 100% naturels et bourrés de vitamines. Chaque semaine, on reçoit chez soi un coffret de...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Présenter comme des faits l’existence de ces toxines (qui scientifiquement n’existent pas en tout cas pas comme présentées) s’apparente au moins à de l’ignorance. Pourquoi ne pas présenter les choses avec un simple conditionnel qui permettrait une certaine honnêteté intellectuelle? Tout ceci relève de la croyance, de la foi et non pas de la science, il s’agirait juste de le mentionner une fois dans l’article afin que les lecteurs puissent se faire une idée personnelle de ce qu’ils choisissent de croire.

  2. G

  3. Quand il s’agit de publi-rédactionnel pourquoi ne pas le mentionner ?

    « Rédigé par Yumi, le 21 Dec 2017, à 16 h 35 min »
    Lien dirigeant vers un site commercial de jus « detox ».

    Pas très honnête, en plus d’être remplis inepties.
    J’aimerais bien voir les études validant le concept de « détox », comme si le corps humain était incapable d’éliminer les « déchets » produits.

  4. bonjour a tous je vais commencer un petit jeune qui va se composé d’un petit déjeuner normal, un repas de midi, et plus rien jusqu’au lendemain j’ai fait une journée de temps en temps,mais là je vais le faire un mois pour une détox douce, je vous tiendrai informée. Bonne journée

  5. Assimiler un repas et le digérer ne prend pas 8 heure pour chaque. La digestion se fait en 4 heure. l’assimilation en 1 ou 2 heures. La detoxification sew fait en continue. Il n’y en a pas si il n’y a pas de toxine dans ton corps. Les toxines ne s’accumulent pas dans le corps. le corps étant rincé consentement par le sang et le foie et la rate. La detox doit viser le foie, pour le rincer et l’aider. Si on mange normalement le foie n’est pas intoxiqué et ‘a pas besoin de cure. La cure est bonne quand on est malade ou après une maladie. Pour rincer le foie et refaire le plein de minéraux. Le jeune fait perdre du poid mais c’est de l’eau les minéraux et les muscles qui partent, et pas les graisses. Pour que les graisses fondent il faut que le cerveau envoie une protéine spécifique aux masses graisseuse qui se transforment en graisses brune, prêtes á donner de l’énergie aux muscles, et ce procédé prend entre 6 et 12 semaines d’efforts musculaires soutenus pour se produire. C’est aussi pour cette raison que les 4-6 premières semaines aux 2 premiers mois d’activité physique sportives ou en salle de gym sont dure, avec douleurs musculaires, quand on commence ou recommence un entrainement physique. Après ces 8 semaines les graisses se transforment en Energie pour les muscles et donne cette Energie aux muscles durant l’entrainement, entraînant un surplus d’énergie dans tout l’organisme et une résistance a l’effort plus soutenu et plus longue. C’est après cela qu’on commence a prendre plaisir a pratiquer le sports et les exercices physique. Avant cette période le corps puise dans les protéines.
    Les graisses sont les réserves qui sont gardées jusqu’au derniers moment. Les muscles partent en premiers. Visible chez les sportifs souffrant d’une immobilisation après par exemple un claquage de muscle. En juste 4 semaines ils perdent beaucoups de leurs muscles.
    Les graisses sont souvent des protéines transformés en graisse et le corps peut faire le procédé inverse si nécessaire. Mais les protéines sont plus facile á brûler, et une plus grande source d’énergie immediate et sont pour cela brûlées d’abord,. Si rein d’autre n’est fournie au corps pendant longtemps, le corps puise dans ses réserves de graisses. c’est d’ailleurs pour cela qu’il est dur de maigrir pour faire fondre les graisses. Normalement le corps sait combien de graisse il lui faut avoir et fond les graisses superflues, sans exercices en plus, mais le glutamate monosodique détraque le système naturel du corps qui permet au corps de contrôler cela., c’est un neurotoxique difficile a gérer, et c’est surtout le glutamate monosodique industriel qui est la cause de cela et la cause de la pandémie d’obésité. et pas le sucre.
    Le café ne crée pas de toxine dans le corps. C’est un astringent qui est bon pour le corps et le système nerveux et qui rallonge la vie tout comme le vin. Par contre l’huile de colza souvent conseillée comme bénéfique est un dangereux poison et est neurotoxique et connue pour causer la maladie d’Alzheimer et l’accélérer, et pour causer des troubles de la mémoire et perte de mémoire, et diminuer la masse du cerveau!
    La protéine signalant aux graisses de se transformer en masse pour alimenter les muscles en énergie, est en court de production comme solution pour faciliter les régimes incluant une activitée physique et par la une perte de poids rapide. En fait, les chercheurs norvégiens qui ont isolés cette protéine activant les graisses en masse brune comme énergie pour les muscles, ont déclarés que d’après leurs tests, que les graisses fondent sans activités sportives, juste les mouvements quotidiens et tâches quotidiennes!

  6. Effectivement ATTENTION, autant je suis certains que ça ne fait pas trop de mal si c’est juste sur 1 ou 2 jours, mais ayant fait un jeûn de 4/5 jours j’avais avoir perdu beaucoup pour m’entendre ensuite dire par l’accompagnement que je n’étais pas apte pour cela …. une fois les 4 jours passés (sic!!!)
    Donc ce n’est pas un jeux, ça se réfléchis !

  7. « Cette dernière phase correspond au stade de survie du corps, qui puise dans ses ressources profondes pour continuer à produire de l’énergie. Ces changements métaboliques ne sont pas sans conséquence lorsqu’ils sont pratiqués de manière brutale. Ils peuvent en effet créer d’importantes carences, et provoquer des effets de “stock” considérable lors d’une reprise alimentaire, afin de se préparer à d’éventuelles privations futures. Voilà notamment pourquoi la plupart des régimes stricts ou des cures drastiques ne règlent pas le problème sur du long terme. »

    Ceci est faux, les graisses stockées sont d’abord brûlées, puis les protéines (muscles).

    Après un jeûne, le corps ne stocke pas plus rapidement, ce sont des idées reçues malheureusement trop répandues. Le jeûne, justement permet de maigrir le plus rapidement et simplement possible.

    • Merci beaucoup pour ces informations intéressantes JB, et cette remarque que nous intégrons à l’article. Nous sommes d’accord sur le fait que le jeûne regorge de bénéfices (dont la perte de poids, si elle est nécessaire). Cependant, il est prudent de le pratiquer de manière progressive afin de ne pas carencer le corps, et faire en sorte que l’intérêt du jeûne (détoxication) perdure sur le long terme.

Moi aussi je donne mon avis