Chardon Marie les bienfaits santé d’une mauvaise herbe

Le Chardon-Marie est une mauvaise herbe courante sur le bord de nos chemins. En revanche, ses bienfaits sont reconnus pour traiter les problèmes hépatiques.

Rédigé par Elodie Mercier, le 6 Feb 2020, à 19 h 00 min

Véritable amie du foie qu’elle protège et draine en douceur, cette plante possède également des vertus antioxydantes et anti-inflammatoires. En tisane, en salade ou en gélules… Décryptage de ses multiples bienfaits.

Le Chardon-Marie , qu’est-ce que c’est ?

Le Chardon-Marie ou Silybum Marianum est une plante bisannuelle qui appartient à la famille des Astéracées. Il peut atteindre un mètre ou un mètre cinquante de haut et pousse dans les prairies en jachère et au bord des chemins des régions chaudes et tempérées. Ses feuilles sont larges et épineuses et sa tige longue et fibreuse. Sa floraison intervient entre juin et septembre. Son fruit s’appelle un akène noir. La partie utilisée de manière médicinale est le fruit débarrassé de ses aigrettes piquantes.

Ses vertus hépatiques sont connues depuis plus de 2000 ans. Il est d’ailleurs possible de la cultiver dans son jardin. Les jeunes feuilles s’utilisent alors au sein d’une salade et les fruits pour des infusions.

Le Chardon-Marie n’est pas techniquement un aliment détox, il le devient dans la recette de la salade hépatoprotectrice. Ajoutez dans votre salade de carottes, de jeunes feuilles de Chardon-Marie et de pissenlit ciselées ainsi que du gingembre râpé dans la vinaigrette. Effet bénéfique au niveau digestif garanti !

Chardon-Marie Silymarine bienfaits

Les feuilles fraîches de Chardon-Marie se consomment en salade © spline_x

Quels sont les bienfaits du Chardon-Marie ?

Son principe actif principal est la silymarine qui est une molécule hépatoprotectrice puissante. Il contient également des flavonoïdes (antioxydants) , des phytostérols (hypocholestérolémiants) ainsi que des acides gras essentiels : l’acide linoléique et l’acide oléique.

Il possède donc :

  • une action hépatoprotectrice majeure grâce à l’action combinée des antioxydants et de la silymarine qui empêche la fixation des toxiques sur les cellules du foie . Il contribue également au maintien du taux de glutathion (super antioxydant) dans le foie ;
  • une action régénérante au niveau du tissu hépatique ;
  • une action cholagogue : qui facilite l’évacuation de la bile ;
  • une action cholérétique : qui augmente la sécrétion biliaire ;
  • une action de détoxification douce ;
  • une action sur le métabolisme des sucres qui peut le rendre intéressant en cas de
    diabète, car il permet une meilleure régulation de la glycémie ;
  • une action anti-inflammatoire.

Le Chardon-Marie est indiqué dans le cadre de :

  • troubles hépatiques : cirrhoses , hépatites ;
  • intoxications médicamenteuses ou diverses ;
  • diabète ou hypercholestérolémie en complément d’un suivi médical
  • une cure de détox ou de préparation de perte de poids
  • difficultés à digérer

Comment le préparer pour profiter au mieux de ses bienfaits ?

Le Chardon-Marie peut se consommer en tisane. On infuse alors ses fruits (les akènes) qui sont injustement appelés graines, car ils y ressemblent beaucoup. Dans ce cas, mieux vaut privilégier le Chardon-Marie bio afin de garantir une qualité optimale des principes actifs.

infusion Chardon Marie

Les bienfaits pour le foie d’une infusion de Chardon-Marie © VIRTEXIE

Pour la préparation, versez 150 ml d’eau bouillante sur une cuillère à café rase (environ 3.5g ) de fruits et laissez infuser environ quinze minutes. Il est possible d’en boire trois à quatre tasses par jour jusqu’à amélioration de vos symptômes (maximum trois semaines et si vos troubles persistent, n’hésitez pas à consulter un médecin)

Pour une cure de détox, vous pouvez l’associer en extrait liquide avec du radis noir ou de l’artichaut à prendre pendant trois semaines maximum, si votre vitalité le permet (une cure de détox menée sur un organisme épuisé ne sera pas du tout bénéfique).

Conseil phyto
Préparer une tisane de qualité

Il est également possible de le prendre sous forme de gélules, dans ce cas veillez à ce que votre formule contienne minimum 70 % de silymarine pour garantir son efficacité.

Le Chardon-Marie convient-il à tout le monde ?

La réponse est non ! Il est déconseillé :

  • par précaution chez les femmes enceintes et allaitantes et chez les enfants de moins de 15 ans ;
  • en cas de calculs biliaires en crise aiguë ;
  • en cas d’allergie aux astéracées ( camomille, armoise, échinacée…)

Prudence si vous êtes sous traitement pour un diabète ou un excès de cholestérol , ses effets hypoglycémiants et hypocholestérolémiants s’ajoutent à ceux de vos traitements.

Par son action antitoxique , il est possible que la prise de Chardon-Marie diminue l’absorption des médicaments au niveau du foie : évitez donc les cures sans avis médical en cas de traitement chronique.

Il est possible de constater des troubles digestifs et des diarrhées dans les premiers jours de prise.

Illustration bannière : Les bienfaits du Chardon Marie © Africa Studio
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Élodie est conseillère en aromathérapie et phytothérapie ainsi qu’animatrice en gestion du stress et en cohérence cardiaque. Elle accompagne au...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis