Le burger vegan est encore moins sain qu’un burger classique ?

Les aliments vegans ne sont pas forcément plus sains que ceux qu’ils sont censés remplacer. C’est le cas du burger végétal qui peut être hyper calorique, bourré d’OGM et d’additifs.

Rédigé par Audrey Lallement, le 20 Oct 2019, à 13 h 00 min

Issus de la junk-food, les burgers ont la réputation d’être mauvais pour la santé. Mais qu’en est-il du burger vegan ? A priori ce serait encore pire…

Des burgers végans à base de végétaux pour éviter la viande ?

Avec l’essor des régimes végétariens et vegans, les burgers sans viande ni aliment d’origine animale séduisent de plus en plus. Plusieurs fast-foods proposent d’ailleurs ce type de plat pour leurs menus. Mc Donald’s, Burger King et plus récemment, Buffalo grill. Fini le traditionnel steak haché, place aux substituts végétaux.

burger végan

Le burger l’un des plats préférés des Français © nito

Les alternatives à la viande qui a aujourd’hui mauvaise réputation non seulement en raison des conditions d’élevage des animaux, mais aussi à cause de plusieurs études qui prouvent son effet cancérogène, ne sont pas forcément plus saine. En effet, ces steaks végétaux sont ce que l’on appelle des aliments ultra-transformés.

Lire aussi : L’Impossible Burger, le burger vegan plus vrai qu’un burger de boeuf saignant

Pire qu’un Big Mac !

Selon Mark Bittman, journaliste américain, auteur de Eat Vegan before 6AM, les burgers vegans sont en réalité « plus proches de la chips que de la salade » ! Ils seraient même « plus caloriques qu’un burger normal » et, au final, « moins bons pour la santé que ce qu’ils remplacent » rapporte Heated(1).

Dans un article publié en décembre 2016, Consoglobe prévenait déjà que les steaks végétariens n’étaient « pas si bon que ça ». Une enquête de 60 millions de consommateurs avait en effet permis d’apprendre que ces produits contiennent très peu de protéines (moins de 15 % pour certains) et sont, en revanche riche en sel, gélifiants, épaississants, colorants, exhausteurs de goût

Pire encore, les burgers vegans sont bourrés d’OGM, notamment de léghémoglobine, un additif qui « donne l’apparence, l’odeur et la saveur du boeuf. Or, cette substance provient d’une levure génétiquement modifiée, puisqu’il faut y intégrer le gène du soja » alertent nos confrères du Nouvel Obs(2). Pour finir, ce type de produit est hyper-calorique et serait « plus toxique qu’un Big Mac » et « plus cher » : un comble !

Une dénomination interdite

Attention donc à ce que vous mangez et lisez bien la composition du burger vegan que vous vous apprêtez à commander. Fort heureusement, certaines enseignes proposent des burgers vegans de bonne qualité.

burger vegan

Burger végétarien au quinoa © Nataliya Arzamasova

Pour rappel, en avril 2019, les eurodéputés de la commission agriculture ont décidé d’interdire certaines appellations trompeuses comme « steak de soja » ou encore « fromage végétal ». Ces dénominations sont uniquement réservées aux produits contenant de la viande et incluent, entre autres, saucisse, escalope, hamburger et burger.

Illustration bannière : Burgers végans – © Barry Neal

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. ça sent l’a priori à plein nez… de toute façon qui a dit qu’il fallait bouffer des burgers à tous les repas ?

  2. « bourrés d’OGM » n’est pas un argument, ça ne dit absolument rien sur la sécurité. C’est un argument qui joue sur la peur irrationnelle des OGM, dont le Nouvel Obs a l’habitude.
    En l’occurrence, la léghémoglobine est un ingrédient présent naturellement dans les légumineuses. Le fait qu’elle soit synthétisée avec des levures génétiquement modifiées n’en fait pas soudainement un poison. C’est exactement la même substance. De plus, la levure elle-même ne se retrouve pas dans le produit fini.
    Des milliers de substances nutritives (vitamines…) et médicamenteuses sont produites de cette façon. Ça n’a rien de nouveau ni de dangereux.
    Je trouve ça contreproductif de se servir de ce genre d’argument bancal contre des innovations prometteuses comme cette viande vegan.

    • Viande vegan….. Ce ne serait pas un peu contradictoire ? 😉

Moi aussi je donne mon avis