L’aubergine, notre alliée santé et minceur de l’été

Légume incontournable de nos menus d’été, l’aubergine est excellente pour notre ligne mais aussi pour notre santé. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce légume gorgé de soleil.

Rédigé par Marie Mourot, le 21 Jun 2018, à 14 h 35 min

Peu calorique, riche en fibres et en antioxydants, l’aubergine possède de nombreux bienfaits pour notre santé. Disponible de juin à septembre, c’est le moment idéal pour la déguster.

L’aubergine : un légume délicieux et incontournable pendant l’été

L’aubergine fait partie de la famille des Solanacées. Originaire d’Inde, elle est produite aujourd’hui dans la plupart des régions chaudes et tempérées. Cependant, la Chine et l’Inde restent les deux plus gros pays producteurs d’aubergines. De nombreuses variétés existent mais la plus courante est la Barbentane, violette et cylindrique. Vous trouverez aussi des aubergines blanches, avec des stries violettes et blanches, ou noires et jaunes.

Différentes variétés d’aubergines © Elena Veselova

Nutrition et bienfaits sur la santé

La peau de l’aubergine est riche en antioxydants, il est donc préférable de ne pas l’éplucher pour pouvoir en bénéficier. En effet, elle est riche en vitamines C et E, mais aussi en sélénium et en caroténoïdes et protège ainsi nos cellules des dommages causés par les radicaux libres.
L’aubergine est aussi très faible en calories. De plus, elle contient de la saponine qui empêche l’absorption des graisses et combat la cellulite. C’est le légume minceur par excellence. Elle contribue également à la diminution du mauvais cholestérol.

Riche en fibres solubles, elle facilite le transit en agissant comme un laxatif naturel et diminue aussi les risques de développer un cancer du côlon. Et ce n’est pas tout ! L’aubergine possède également des propriétés diurétiques et cholérétiques, ce qui fait d’elle un légume idéal pour détoxifier l’organisme et améliorer les fonctions biliaires. Enfin, sa consommation permettrait d’inhiber deux enzymes digestives qui transforment l’amidon en glucose, ce qui explique pourquoi l’aubergine est largement recommandée pour les personnes diabétiques.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g d’aubergine cuite

Protéines     1,23 g
Glucides     4,17 g
Lipides     0,28 g
Sucres     3,41 g
Fibres     4,3 g
Eau     89,7 g
Vitamine C     1,3 mg
Vitamine B9     14 mg
Potassium     123 mg
Bêta-carotène     22 µg

Comment bien choisir les aubergines ?

Pour bien choisir vos aubergines, préférez celles dont la peau est lisse et brillante. Évitez celles dont la peau est fripée et la couleur mate, elles risqueraient d’être amères. Les sépales doivent, quant à eux, être bien verts et adhérer à la peau.

Choisissez des aubergines à la peau bien brillante © Sergey Fatin

Idéalement, l’aubergine se consomme rapidement car elle ne se conserve pas très bien, seulement quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur pour préserver toutes ses saveurs.

Cuisiner l’aubergine

Sa peau étant riche en antioxydants, mieux vaut cuisiner l’aubergine avec la peau après l’avoir bien lavée à l’eau froide, sauf si elle est très mûre car sa peau risque alors d’être très amère. De nombreuses recettes permettent de profiter de tous ses bienfaits.

En beignets, farcies à la viande ou aux légumes, en caviar, en velouté, dans la ratatouille ou encore dans les lasagnes, l’aubergine régale petits et grands.

Aubergine, tomate et courgette sur du pain © Timolina

Vous pouvez aussi les déguster telles quelles après les avoir faites revenir dans un peu d’huile d’olive ou les disposer sur une tranche de pain avec un peu de mozzarella, des tomates, des courgettes et des herbes de Provence. Vous pouvez également préparer un jus d’aubergine avec du citron et de l’eau, idéal si vous surveillez votre ligne. Attention, l’aubergine se déguste seulement cuite car crue elle contient de la solanine qui la rend toxique.

L’aubergine au potager

L’aubergine se cultive assez facilement, quelle que soit sa variété. Elle apprécie les sols riches en humus, bien drainés et les emplacements ensoleillés. Dans les régions les plus chaudes, les semis peuvent être réalisés en plein air dès le mois d’avril. Ailleurs, il est préférable de semer sous abri au mois de mars.

Un plant d’aubergines © Filimages

Les plants peuvent être repiqués lorsqu’ils portent environ 5 à 6 fruits, en serre ou sous châssis. Plantez après les dernières gelées lorsque la température moyenne atteint au moins 12 degrés. Lors de la plantation, conservez la tige principale et supprimez les pousses secondaires qui apparaissent près de la base.

Dès que la première fleur apparaît, écimez la tige au dessus d’elle et laissez se développer les 3 ou 4 plus belles pousses naissant près des feuilles inférieures. Supprimez toutes les autres et celles qui se développeront ensuite. Laissez ensuite deux fleurs à chaque branches ainsi obtenues. Arrosez copieusement et paillez le sol.

La récolte a lieu entre 4 et 5 mois après, avant maturité complète lorsque les fruits sont fermes et brillants. Attention, l’aubergine est sensible au mildiou, à l’oïdium et les limaces en raffolent.

Illustration bannière : L’aubergine, un légume star de l’été – © Ahanov Michael
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de deux enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Merci pour l’article

Moi aussi je donne mon avis