10 aliments exotiques et leurs alternatives locavores

Vous vous lancez dans un défi locavore ? Vous voulez que vos aliments parcourent moins de kilomètres ? Voici quelques alternatives locales aux aliments exotiques de tous les jours.

Rédigé par Pauline Petit, le 20 Aug 2019, à 18 h 10 min

Savez-vous que les ingrédients d’un pot de yaourt aux fruits parcourent en moyenne 9.000 kilomètres avant d’arriver sur notre table ? Une aberration écologique, que les locavores tentent de corriger. Leur défi ? Ne consommer que des produits locaux, issus au maximum de l’agriculture paysanne ou biologique. Facile quand il s’agit de légumes, plus difficile quand nos produits du quotidien viennent de loin : café, chocolat… Peut-on remplacer ces indispensables par des aliments locaux ? Si oui, quelles sont les alternatives locavores ?

Par quels produits locaux peut-on remplacer les aliments exotiques ?

La définition communément admise d’un régime locavore est de ne consommer que des aliments qui ont été produits et transformés dans un rayon de 250 km autour de chez soi. Pour faire plus simple, ici, on choisira des produits qui peuvent pousser en France métropolitaine en tant qu’alternatives aux aliments exotiques.

Remplacer le café, le thé et autres boissons exotiques

Le défi locavore commence dès le petit-déjeuner : toutes les boissons que l’on a l’habitude de consommer, café, thé ou chocolat chaud, sont issues de produits qui ne poussent pas sous nos latitudes. Le café, le thé ou le chocolat parcourent entre 6.000 et 10.000 km avant d’arriver dans nos bols.

cafe the, alternatives locavores

Difficile de remplacer ces indispensables ! © YaiSirichai

Alors, quelles alternatives possède-t-on ? Pour remplacer le café, on peut opter pour la chicorée (issu de racines qui poussent dans le Nord de la France) ou pour le café d’orge qui a la même couleur que le café classique. Le seul producteur de café d’orge français, l’Orgé, est situé en Bretagne.

En ce qui concerne le thé, on peut remplacer l’habituel thé noir ou vert par des plantes locales. Il existe une plante appelée « Thé d’Aubrac » qui pousse dans cette région française, consommée en infusion par les habitants de la région depuis des siècles. Sinon, on a l’embarras du choix en termes de tisanes locales : tilleul, menthe ou verveine sont des plantes qui peuvent même pousser dans votre jardin. Difficile de faire plus locavore !

Et par quoi remplacer le chocolat ? Difficile, voire impossible, diront les puristes ! Une alternative à la fève de cacao est la fève de caroube, qui possède sensiblement le même goût que le chocolat et peut être utilisée en pâte à tartiner ou en poudre. Le hic : cet arbre, qui pousse dans le bassin méditerranéen, est très peu cultivé en France. Une alternative locavore au chocolat chaud peut être le lait chaud au miel (même si on vous accorde que cela n’a pas le même goût…) Vous ne pouvez pas vous passer de chocolat ? Achetez-le au moins bio et équitable et faites-en un aliment d’exception !

Lire page suivante : les épices : quelles alternatives locales ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Moi je pense qu’il ne faut pas devenir fou .

  2. Et les kiwis ? J’en ai plein mon jardin de Corrèze, des amis les font pousser dans l’Oise….
    Pourtant, ceux qui sont vendus viennent le plus souvent de Nouvelle Zélande !

  3. Tower Hobbies – Outlet Store

Moi aussi je donne mon avis