Mr Goodfish ou comment bien choisir son poisson !

Tandis que la Convention internationale sur le commerce des espèces sauvages menacées (Cites) a rejeté la proposition de l’Union européenne d’interdire la commercialisation du thon rouge, le Réseau Océan Mondial a lancé depuis mars dernier, la campagne « Mr.Goodfish ». Le but ? Sensibiliser le public et les professionnels de l’industrie poissonnière à la consommation durable de produits de la mer…

Un guide de la conso durable dédié au poisson

Ce Bison futé du poisson frais est un programme européen qui a donc pour objectif d’aider le consommateur à opter pour des poissons non-menacés d’extinction et les acheter en fonction de la saison.

"Bien choisir son poisson, c’est bon pour la mer, c’est bon pour vous", tel est le mot d’ordre de cette campagne, issue d’un partenariat entre trois grands aquariums européens : celui de Gênes en Italie, la Corogne en Espagne et Boulogne-sur-Mer en France.

Sur le site Mr GoodFish, vous trouverez notamment la sélection des poissons recommandés pour la saison Printemps-Eté 2010. Unique, "Mr Goodfish" est la toute première opération de cette envergure à inciter les consommateurs et les professionnels du secteur à participer ensemble à la sauvegarde des espèces menacées par la surpêche…

Poissons

Ainsi, chez les poissonniers comme chez les restaurateurs, l’initiative séduit. Une grande partie des chefs cuisiniers de la côte d’Opale, par exemple, a signé la charte d’engagement Mr Goodfish. L’idée est aussi de mettre en avant des poissons dont on entend très peu parler comme le merlan, le tacaud ou le lieu noir.

Selon Philippe Vallette, directeur général de Nausicaa, le centre national de la mer, si le consommateur choisit, même qu’une seule fois dans l’année, un poisson Mr.Goodfish à la place d’un autre poisson, l’impact sera positif sur 18 000 tonnes de poissons menacés.

Un logo bleu pour consommer le bon poisson

Mr Goodfish est ainsi représenté par un logo bleu apposé sur les étiquettes des étals des poissonneries et sur les cartes des restaurants. Dans quelques mois, le logo devrait également apparaître dans les cantines et les supermarchés.

Logo Mr GoodfishUne liste disponible sur Internet indiquera l’état des stocks et la saison adéquate pour consommer tel ou tel poisson, que vous soyez près de la Manche, en Bretagne, sur les côtes atlantiques ou méditerranéennes.

Ce répertoire sera valable un trimestre et établi par un comité de scientifiques de l’Ifremer, de pêcheurs et de professionnels de la filière.

Le plus : Mr Goodfish ne fait pas les choses à moitié et prépare même son application iPhone ! Le consommateur aura ainsi accès à la liste de la zone dans laquelle il se trouve ou aux quatre listes pour les régions non-maritimes comme l’Ile-de-France. Vous n’avez donc plus aucune raison pour ne pas consommer de poisson "durable"…

La pêche en chiffres

  • En 2007, sur les 95 millions de tonnes de poissons pêchés annuellement, les trois quarts étaient destinés à l’alimentation humaine.
  • Selon la FAO, la pêche illégale, visant des espèces de grande taille à forte valeur, représente jusqu’à 30 % des prises pour certaines pêcheries.

Lire également sur l’alimentation bio

Article sur Mr Goodfish par Elwina, juin 2010