Un jus de fruits frais remplace-t-il un fruit ?

Les jus de fruits ont-il le même apport nutritif que les fruits frais ? Boire un jus est-il aussi bon pour la santé que de croquer un fruit ?

Un jus de fruits frais remplace-t-il un fruit ?

« Je prends un jus de fruits le matin. Ça compte bien pour un fruit ? ». C’est la question du jour à la diététicienne.

Le jus de fruits, c’est du fruit, mais…

Que cherche-t-on vraiment dans un fruit ?

  • sa fraicheur et son jus, donc son effet hydratant avec une teneur en eau élevée,
  • son goût plus ou moins sucré : le sucre est sous forme de fructose,
  • ses vitamines - surtout la vitamine C -, et ses minéraux et oligo-élements : calcium, potassium, phosphore, fer, etc,
  • sa pulpe pour ses fibres.

C’est donc logiquement aussi ce que l’on devrait retrouver dans le jus. Mais tout est loin d’y être.

Tout dépend d’abord de la sorte de jus de fruits, entre le fruit pressé à la maison et les jus du commerce, pour lesquels existent quatre choix : 100 % pur jus, nectar, jus à base de pulpe et jus à base de concentré. La différence entre eux est grande.

fruit-orange-pomme-jus-de-fruits-nectar-3Que reste-t-il en nutriments dans les jus de fruits du commerce ?

L’eau

Elle est toujours là, voire même plus dans les jus de fruits à base de concentré.

Le fructose

Il se double de sucre ajouté, sous forme de saccharose. Mais en quelles quantités ?

  • À hauteur maximale de 15 g par litre, dans les jus à base de concentré où l’adjonction est autorisée pour corriger l’acidité excessive de certaines boissons comme l’orange ou le pamplemousse.
  • Jusqu’à 20 % du produit fini pour les nectars de fruits qui peuvent être encore plus sucrés.

Dans les deux cas, l’ajout de sucre doit être mentionné sur l’emballage, ouvrez l’oeil.

Les vitamines (surtout la C) et les minéraux (surtout le calcium)

Ils sont plus ou moins au rendez-vous, mais pas toujours naturels. Les vitamines et minéraux perdus lors du processus de fabrication sont souvent restaurés en quantité au moins égale à celle présente dans le produit de départ. Ces additions doivent être mentionnées sur l’emballage.

Toutefois, gardez à l’esprit que ces ajouts ne sont pas des vitamines et des minéraux naturels et il faut savoir que leurs formes chimiques sont moins bien assimilées que les formes biologiques naturelles.

Où y a-t-il le plus de vitamines C ?

Le must, c’est le fruit frais. Et quand on préfère le mettre en jus, c’est alors le jus fait maison. Mais attention, la vitamine C se dégrade dans les 30 minutes qui suivent le pressage : il faut donc les boire rapidement.

L’idéal reste donc le jus de fruits fait maison : agrumes pressés ou autres fruits centrifugés qui gardent toutes leurs vitamines. Pour un usage immédiat.

Autre désavantage : la teneur en bêta-carotène, précurseur de la vitamine A, est moins élevée que dans le fruit frais.

Les fibres

Il n’y a pas de fibres dans les jus. Sauf quand elles sont rajoutées, dans les jus d’orange notamment.
fruit-orange-pomme-jus-de-fruits-nectar-1
Or les fibres jouent un rôle très important : elles participent à la satiété et au bon fonctionnement du transit intestinal. La présence ou non de fibres est LA grande différence entre les jus et les fruits entiers. Le fait de devoir mâcher les fibres d’un fruit entier ralentit l’ingestion et accélère le rassasiement.

Manger un fruit plutôt que boire son jus est donc plus intéressant du point de vue nutritionnel

L’avis de la diététicienne

Les jus de fruits frais sont riches en eau, contiennent des quantités non négligeables de vitamines et de minéraux et participent à la variété de l’alimentation. Alors on ne s’en prive pas ! Mais on préfèrera les jus de fruits ultra frais, pressés à la minute.

Le must nutritionnel reste tout de même… le fruit entier. Avec ses vitamines et minéraux naturels ainsi que ses fibres, il reste ce qu’on peut avoir (et assimiler !) de mieux.

Mais attention, si vous mangez un fruit pour assouvir une soif, mieux vaut boire… de l’eau ! Les fruits et jus de fruits sont caloriques, les jus de fruits encore plus que les fruits à cause du sucre ajouté autorisé dans les conditions énoncées ci-dessus. Donc on ne les mange que si on a… faim.

Abonnez vous et recevez la lettre hebdo alimentationLa lettre hebdomadaire Alimentation est diffusée chaque vendredi. Il est facile de s’abonner (ou se désabonner).

Veuillez noter qu’Emma et consoGlobe ne donnent ici que des informations et conseils de portée générale. Pour des conseils personnalisés, il faut soit contacter Emma en tant que diététicienne, soit consulter un médecin nutritionniste.