4 activités pour ce weekend en forêt avec vos enfants

Se balader en forêt est un véritable plaisir lorsque les beaux jours reviennent. Voici quelques conseils et activités nature pour faire découvrir la forêt à vos enfants et pour qu’ils apprécient cette sortie en plein air.

4 activités pour ce weekend en forêt avec vos enfants

C’est le printemps : la période idéale pour faire découvrir la nature à nos bambins ! Et si nous allions nous amuser en forêt ? Bonne idée, sauf qu’elle peut vite faire « râler » les enfants si on ne leur propose pas des activités ludiques. Voici donc quatre idées d’activités, amusantes et pédagogiques, à faire en forêt.

Pourquoi la forêt est-elle un lieu propice au développement de nos enfants ?

Jouer en forêt, c’est gratuit, ludique, ça occupe, ça détend, ne nécessite pas de préparation, et en plus permet de plonger dans la nature : nos enfants peuvent sentir le plaisir se dépenser dans un milieu naturel, de découvrir, sentir, toucher, crier, courir, escalader, se salir…

Chasse au trésor

On l’appelle chasse au trésor pour les plus petits, et « course d’orientation » pour les plus grands. On détermine un « champ d’action » d’une cinquantaine de mètres carrés ; plus les enfants sont grands et encadrés, plus vous pouvez élargir le terrain de jeu.

Il vous suffit de préparer quelques questions avant votre balade que vous placerez au pied des arbres. À chaque arbre, une question ou un gage à adapter en fonction de l’âge des enfants. Par exemple : ramasser deux types de feuilles différentes, citer trois noms d’arbres de la forêt. Chaque question résolue ou gage accompli permet à l’enfant de passer à l’arbre suivant, et ce du premier au dernier, au pied duquel se trouve le goûter ou le pique-nique.

PiqueNiqueUnePour les plus grands, c’est aussi un bon moment pour leur apprendre à utiliser une boussole et une carte. Pour les plus jeunes, une collecte d’objets que nous aurons annoncés au préalable leur permettra de fouiner et d’observer au maximum leur environnement.

Vous ne vous sentez pas l’âme d’un créateur de jeu ? Essayez le geocaching, une application mobile pour découvrir les trésors cachés dans leur « géocache » : une chasse au trésor grandeur nature pour petits et grands.

Des jeux sensoriels

Pour les plus jeunes, on peut organiser des jeux tactiles : faire toucher aux enfants, les yeux fermés, de la mousse, de l’écorce, des marrons, des feuilles et des épines de sapin qu’ils doivent reconnaître.

Même principe pour les odeurs : fleurs, feuilles, mousses… les enfants doivent reconnaître grâce à l’odorat. Cela permet de développer ces sens chez l’enfant et de le familiariser autrement avec les matériaux de la nature.

On peut aussi exercer son oreille en écoutant les bruits de la forêt, et particulièrement les chants d’oiseaux. Certains chants comme ceux du coucou sont faciles à reconnaître par vous et vos enfants.

tapis végétalPromenade de super héros, de scientifique ou d’explorateur

On peut stimuler les talents de scientifiques en herbe des enfants : ils adorent découvrir les oiseaux, les empreintes ou les espèces de fleurs. Pour cela, munissez-vous d’un livre ou faites au préalable des recherches sur internet, pour aider les enfants dans leurs recherches.

Sans sortir de chez soi, on peut également participer au recensement des espèces d’oiseaux avec l’Observatoire des oiseaux des jardins : la vidéo ci-dessous vous permettra de mieux comprendre.

Dans la nature, on peut aussi découvrir les plantes, identifier quelles fleurs peuvent être cueillies pour un bouquet et quelles fleurs doivent simplement être observées… Il est important de ne pas piétiner les plantes, de respecter les périodes de cueillette autorisées fixées par arrêté préfectoral, et de modérer votre cueillette. Une poignée dans la main est suffisante pour un bouquet.

On peut aussi en profiter pour faire une balade à vélo ou tout simplement apprendre aux enfants à faire des photographies de ce merveilleux paysage. L’avantage de l’appareil numérique – que l’on aura soigneusement attaché au poignet du bambin -, est que l’on peut prendre autant de photos que l’on veut et les trier plus tard. À la maison, l’enfant pourra ainsi se remémorer ce qu’il a vu lors de cette sortie.

Dans certaines forêts, on peut même faire un peu d’escalade : pas besoin d’aller trop haut ! À un mètre de hauteur, avec vous à ses côtés, votre enfant pourra se sentir une âme de Spiderman, en longeant une paroi, ou en passant de rocher en rocher. Le but du jeu étant de ne pas mettre le pied à terre !

feuilles-frene-commun-cendres-fraxinus-excelsior-arbre-feuilles-caduques-bois-foret-01Activités après la balade

La balade terminée, on peut aussi réaliser des activités à la maison et continuer à profiter ainsi de cette expérience en forêt : réalisation d’un pot-pourri, création d’un herbier

Pour les plus jeunes, on peut leur proposer de réaliser un dessin d’arbre au crayon sur une grande feuille en papier rigide puis de coller sur leur arbre, branches, feuilles, racines, mousses collectées dans la nature lors de la sortie, afin de recomposer la nature qu’ils ont pu observer.

Pour que cela ne reste « que du plaisir »

Interdiction de toucher aux champignons et aux baies sauvages.

Ne jamais laisser vos aventuriers sans surveillance dans la forêt.

Se munir avant de partir d’une petite trousse de « bobologie » avec un produit anti-moustique, un désinfectant, un aspi-venin (en fonction de la région où vous vivez)…

Prévoir ce qu’il faut pour les activités : cahier pour l’herbier, crayons, cartes, jumelles, etc.

Prendre un sac poubelle pour repartir avec ses déchets.

Et, bien sûr, ne pas oublier les basiques : bouteille d’eau, mouchoirs

Prenez le temps de lire les consignes de sécurité de l’Office National des Forêts : il faut savoir qu’il est interdit de faire du vélo en dehors des sentiers.

La forêt est un milieu naturel qui permet aux enfants de développer leurs cinq sens : ils peuvent observer, chercher, découvrir, sentir les différentes odeurs de la forêt, écouter les bruits, les cris des oiseaux, le vent dans les arbres, les craquements des branches, et parfois le silence. Mais surtout ils peuvent toucher, caresser : les écorces des arbres, les pommes de pin, les marrons, la mousse, les fleurs…