Laissons les enfants se salir dans la nature !

Les enfants ne sont pas assez en contact avec la nature, et on a tendance à les surprotéger pour éviter qu’ils ne se salissent. Un réflexe pas forcément bon pour leur développement et même pour leur santé.

Rédigé par Pauline Petit, le 18 Sep 2016, à 10 h 44 min

Lorsque les enfants jouent, on a tendance à vouloir éviter qu’ils se salissent. Normal : on pense aux lessives, mais on associe également trop souvent la saleté à quelque chose de néfaste pour les enfants. Pourtant, se salir dans la nature est bon pour eux ! Alors on équipe nos kids avec des vêtements à toute épreuve et on les laisse patauger dans la boue et gambader dans la forêt. Pendant ce temps, nous, on profite des jolies couleurs de l’automne qui arrive.

La saleté serait bénéfique pour nos enfants

En effet, paradoxalement, l’exposition à la saleté renforcerait les défenses immunitaires de nos enfants et les protégerait de certaines maladies.

L’exposition aux microbes est nécessaire

Lorsque vos enfants jouent dans la nature, ils n’hésitent pas à sauter dans les flaques, mettre la main dans la boue ou manger les feuilles. Bonne nouvelle, c’est bon pour leur santé ! Ils sont en effet ainsi en contact avec de nombreux micro-organismes présents dans les éléments. Ces micro-organismes sont autant de « microbes » inoffensifs pour votre enfant.

se salir nature

Le contact de la peau et du système digestif avec ces micro-organismes, à petite dose bien entendu, renforce le système immunitaire et l’aide à lutter contre les maladies ou les assauts microbiens plus importants. En outre, ils viennent compléter l’activité des micro-organismes et bactéries naturellement présents sur et dans notre corps… Hé oui, notre corps est couvert de « bonnes » bactéries qu’il faut savoir entretenir !

L’hypothèse hygiéniste

Certains chercheurs et médecins ont formulé une hypothèse selon laquelle les milieux désinfectés et débactérisés des pays industrialisés seraient responsables de l’augmentation de certaines pathologies, comme les allergies, l’asthme ou certaines maladies du système digestif comme la maladie de Crohn.

« L‘augmentation des cas d’allergies et d’asthmes serait donc moins favorisée par un manque d’exposition aux microbes en général, que par un manque d’exposition aux bons types de microbes. Et où trouve-t-on ces bons microbes ? Au sein des environnements naturels », assure Guillaume, ingénieur en risques sanitaires et auteur du blog sante-enfants-environnement.com. C’est pourquoi il faut, selon lui et bon nombre d’autres spécialistes, laisser les enfants jouer dans la nature.

Lire page suivante : les vertus du contact des enfants avec la nature

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Ce n’est pas une découverte, il y a longtemps que l’on sait que nos enfants qui jouent dans la terre se vaccine sans le savoir, mais comme maintenant on veut tout aseptiser résultat il n’y a plus d’autovaccination, de plus certains vaccins avec des adjuvants à base d’aluminium sont plus dangereux que de ne pas se vacciner.

Moi aussi je donne mon avis