Les enfants ne sont pas égaux face aux allergies alimentaires

Les allergies alimentaires apparaissent habituellement avant l’âge de 4 ans. À cet âge, le système digestif ainsi que le système immunitaire ne sont pas encore matures, ce qui rend plus sensible aux allergies.

Rédigé par Annabelle, le 2 Apr 2017, à 15 h 20 min

La fréquence de l’allergie alimentaire a doublé en 5 ans. À ce jour, 4 % des Français présentent des allergies alimentaires, dont environ un enfant sur dix. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une personne sur deux sera allergique en 2050.

Les principales allergies alimentaires chez les enfants

Les allergènes alimentaires sont de toutes sortes et très nombreux. L’allergène le plus fréquent est le lait de vache, ou plus précisément le PLV pour protéine du lait de vache. La réaction allergique au lait de vache touche les très jeunes enfants, en général peu après le sevrage. D’autres allergies alimentaires sont très fréquentes, comme les oeufs dont les protéines allergisantes se trouvent principalement dans le blanc, et l’arachide dont les symptômes sont très variables selon les sujets.

allergies alimentaires

Le lait et les fraises : des aliments allergisants qui ne conviennent pas à tous les enfants © Evgeny Atamanenko Shutterstock

Un terrain propice aux allergies ?

C’est justement sur ces trois allergènes les plus courants qu’ont porté les recherches d’une équipe d’experts de l’Hôpital Henry Ford à Detroit, aux États-Unis(1). Ceux-ci ont cherché un éventuel lien entre le patrimoine génétique – notamment l’origine ethnique – et un terrain allergique chez les enfants.

Lire aussi : Allergies ou intolérances alimentaires, quelles différences ?

500 enfants de deux ans ont donc été testés sur leurs réactions en présence de lait, d’arachides et de blancs d’oeufs, ainsi que sur sept autres allergènes environnementaux.

Les résultats ont démontré que 20 % des enfants afro-américains étaient sensibles aux allergènes alimentaires, tandis que 14 % d’entre eux réagissaient à au moins un des allergènes environnementaux. En comparaison, seuls 6,5 % des enfants d’origine caucasienne présentent des allergies alimentaires, et 11 % réagissent aux allergènes environnementaux.

« Nos résultats suggèrent soit que les afro-américains pourraient avoir un gène les rendant plus enclins à présenter des allergies alimentaires, soit que les enfants afro-américains sont plus sensibles aux allergies alimentaires à l’âge de deux ans » explique le Dr. Haejim Kim, responsable de l’étude. Elle ajoute qu’il faut enrichir l’étude de résultats supplémentaires avant d’en tirer des conclusions.

allergies alimentaires enfants

© frica Studio Shutterstock

L’étude américaine a révélé également que les enfants afro-américains dont l’un des parents est allergique ont plus de deux fois plus de chances d’être sensibles aux allergies environnementales.

Outre les désagréments dus à l’allergie elle-même, des experts de l’hôpital du Mont Sinaï ont conclu qu’un enfant sur trois était victime de harcèlement et d’intimidations de la part de ses camarades de classe. L’allergie alimentaire devient ainsi source de stress à différents niveaux.

Lire page suivante : mon enfant est-il allergique ?

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. ma fille à l’age du 1an presque je l’ai donné unpeu d’œuf, elle a rougit tout de suite: le visage et la gorge et la ventre, j’ai fait direstement un massage avec l’huile d’olive directement les signes sont disparues, donc j’ai stoppé de lui donner l’œuf jusqu’à l’age de 3 ans. maintenant elle le mange sans problèmes

Moi aussi je donne mon avis