Ecouter les bruits de la nature peut aider votre santé

Au printemps, les bruits de la nature ne manquent pas : le chant des oiseaux, le bruit du vent et de l’eau qui coule. Une étude vient de démontrer que ces sons réduisaient la douleur et diminuaient le stress.

Rédigé par Stéphanie Haerts, le 11 Apr 2021, à 9 h 46 min
Ecouter les bruits de la nature peut aider votre santé
Précédent
Suivant

Des chercheurs américains ont étudié des enregistrements sonores de 251 sites dans 66 parcs nationaux des États-Unis. Ils ont observé que les bruits entendus dans la nature contribuaient à réduire le stress mais aussi à améliorer l’humeur.

Bruts de la nature – Des sons relaxants

Peut-être l’avez-vous déjà remarqué, écouter quelques instants le bruit de l’eau couler, les oiseaux chanter, ou les sons de la forêt nous apaisent. Ces nouvelles observations des scientifiques montrent que les sons naturels entendus dans les parcs nationaux américains sont bénéfiques pour la santé. Les experts ont publié les résultats de cette étude dans les actes de la National Academy of Sciences(1).

Ces parcs ont su préserver les musiques relaxantes offertes par la nature environnante. Ils doivent toutefois être protégés des bruits trop intrusifs. Les chercheurs ont ainsi constaté que l’eau ruisselante améliorait les émotions positives et que le chant des oiseaux réduisait les sentiments de stress et d’énervements. Pour améliorer les émotions positives, le bruit de l’eau est toutefois le plus efficace.

bruits de la nature

Le bruit de l’eau pour les émotions positives © daniilphotos

Lire aussi : Écoutez les sons des forêts du monde entier sans bouger de chez vous

Les bruits de la nature préservés dans les parcs

Dans ces parcs nationaux, il était possible d’écouter le bruit de l’eau dans 22,8 % du temps et d’écouter le chant des oiseaux dans 42,1 % du temps. Même s’il y avait davantage de visiteurs à certains endroits du parc, les sons naturels pouvaient être entendus au même niveau que dans les zones moins touristiques.
Toutefois, les chercheurs ont noté davantage de sons d’origine humaine en comparaison aux endroits avec moins de visiteurs.

« Les sites de parcs à proximité des zones urbaines avec des niveaux de fréquentation plus élevés représentent des objectifs importants pour la conservation du paysage sonore afin de renforcer la santé des visiteurs », a indiqué Kurt Fristrup, co-auteur de l’étude et scientifique bioacoustique au National Park Service dans des propos rapportés par le Daily Mail(2).

Rester en connexion avec la nature

Que vous viviez en ville ou à la campagne, maintenir une connexion avec la nature est bénéfique pour la santé. D’ailleurs depuis la pandémie de Covid-19, de nombreux Français essaient de se reconnecter davantage avec la nature en faisant des balades régulières en forêt ou près du littoral par exemple.

Lire aussi : Faut-il inscrire les bruits de nos campagnes au patrimoine national ?

« À bien des égards, la pandémie de Covid-19 a souligné l’importance de la nature pour la santé humaine », a déclaré l’auteur de l’étude Rachel Buxton à l’Université Carleton, au Canada. Le silence induit par l’arrêt des usines et le ralentissement de la circulation a également permis de retrouver les sons de la nature en ville. De nombreuses personnes ont apprécié retrouver pendant quelques temps les sons apaisants de la nature même en plein Paris.

Illustration bannière : Les chants d’oiseaux réduisent le stress et calment les nerfs- © Drakuliren
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis