L’AYURVEDA : le plus ancien système de « santé préventive »

L'AYURVEDA : le plus ancien système de "santé préventive"
Réagissez :
Donnez votre avis
Partagez :

Au même titre que la Naturopathie, l’Ayurvéda (« connaissance de la vie » : AYUR = vie et VEDA = connaissance) a, vous en conviendrez, plus que sa place dans notre rubrique santé préventive. C’est en effet le plus ancien système de santé pratiqué encore à l’heure actuelle.

Compte tenu du « grand n’importe quoi » et du rythme de fou que suit l’Humanité, l’Ayurveda va naturellement reprendre du poil de la bête ! C’est déjà le cas en Inde où elle est aujourd’hui une médecine officielle ; l’OMS l’a également reconnue comme système de santé traditionnel.

Ayurveda, la « connaissance de la vie »

La connaissance élève l’homme au-dessus du lot, c’est bien connu ! Donc, pour faire simple,  l’AYURVEDA étant par définition « la connaissance de la vie« , on comprend très facilement son objectif, à savoir :

  • connaître – donc maîtriser et utiliser à bon escient – toutes les substances dont les propriétés et actions augmentent ou diminuent l’espérance de vie.

Ces substances peuvent être des plantes mais également des minéraux, des métaux, des aliments…

L’Ayurveda comme philosophie de vie

Comme nous ne cessons de le répéter, le corps et l’esprit sont étroitement liés. L’Ayurvéda respecte ce principe et propose également une philosophie et un style de vie basés sur « l’action juste » et l’épanouissement. D’ailleurs, « vrai épanouissement » et « action juste » devraient aller de paire, vous ne pensez pas ?!

Plus concrètement, dans la vie de tous les jours, l’Ayurvéda préconise des choses simples : la voix de la prévention, la « voix du milieu », comme diraient nos amis asiatiques.

L’Ayurveda en préventif :

  • une adaptation des activités en fonction du rythme biologique de chacun et non l’inverse ;
  • de l’exercice physique. Ici aussi, la « voix du milieu » est de mise (même si cela peut manquer parfois un peu de saveur) : ni trop, ni trop peu. Et surtout, adapté à notre être profond, à ce que et à qui nous sommes vraiment. La relation entre activité physique et personnalité est d’ailleurs un sujet que nous aborderons lorsque nous traiterons les liens entre « groupes sanguins« ,  « alimentation » et « mode de vie » : un triptyque soigneusement orchestré qui a permis, par exemple à mon papa de vivre heureux et en pleine forme jusqu’à 100 ans ! ;
  • une alimentation adaptée, équilibrée, comme on dit. « alimentation » et « stress » sont, nous le savons, à l’origine de 80% de nos maladies. Bien entendu, les praticiens en Ayurvéda adaptent et définissent pour chacun ce qu’est une alimentation équilibrée.

Mais là, il y a du boulot et les réalités économiques de pas mal d’entre nous risquent de se fâcher avec l’Ayurvéda !

Plus sérieusement, et là, nous sortons de l’Ayurveda, en connaissant mieux nos rythmes biologiques, en anticipant leurs hauts et leurs bas (des outils simples et accessibles existent d’ailleurs pour calculer nos biorythmes, voir par exemple, http://www.bioduct.org/biorythme.html nous pouvons être plus sereins, et gérer plus facilement les « coups de mou » et/ou de « moins bien ».

C’est très pratique pour préparer par exemple une épreuve sportive, un examen, un entretien,… : si à la date en question, l’un ou l’autre de nos biorythmes (voir les 3 !) est au plus bas, on anticipe (dormir plus, surveiller encore plus sa nourriture, etc.).

Voici aussi : Alimentation : dopez votre moral !

Là encore, « Acceptation » (avec un grand « A »!), et « lâcher-prise » font partie de cette adaptation, de cette connaissance … Nous y reviendrons dans un article spécifique.

 

*

La suite p.2> Ayurvéda en curatif et/ou en préventif

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


1 commentaire Donnez votre avis
  1. à tester, c’est très intéressant merci philippe !!

Moi aussi je donne mon avis