Reconnaître une huile essentielle de qualité

Rédigé par Consoglobe, le 9 Aug 2014, à 15 h 48 min

Les huiles essentielles sont des produits aux multiples usages (bain, inhalation, diffusion, massage, etc.), dont on se sert pour  aromatiser et parfumer mais aussi pour se soigner.  En effet, beaucoup sont reconnues pour leurs vertus thérapeutiques (musculaire, amincissante, etc.), voire psychologiques (anti-depresseur, aphrodisiaque, etc.) selon les plantes dont elles sont extraites.

Mais attention, toutes les huiles essentielles ne se valent pas ! Alors apprenez à lire leur étiquetage

L’étiquetage des huiles essentielles

Developpement durable articleL’étiquetage de l’huile essentielle que vous voulez acheter doit au minimum comporter :

  • sa composition et l’origine de l’huile et si possible des composants
  • le nom commun de la plante (citron) et sa dénomination en latin (citrus limonum)
  • le procédé d’extraction (par distillation de la plante ou par expression mécanique concernant les agrumes)
  • le nom des solvants
  • sa quantité nette
  • la durée de conservation de l’huile
  • les modalités d’utilisation
  • le nom et l’adresse du fournisseur

Les huiles essentielles 100 % pures

S’il s’agit d’une huile essentielle diluée, son support huileux doit être indiqué. A l’inverse, la mention “100 % pure” doit être indiquée si elle n’est pas diluée, ni coupée, ni allongée par d’autres huiles.

*

La suite p.2> les huiles essentielles 100 % naturelles

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




4 commentaires Donnez votre avis
  1. Sur Nature Corner, nous sommes convaincus par les huiles essentielles. Très bon article. Merci pour la contribution.
    Nature Corner

  2. Merci Murielka ta contribution est très importante,je suis fabricant de machine agroalimentaire depuis très longtemps je suis intéressé de la réalisation d’une installation pour cette technique,Merci
    Bira Gueye Tell 00221775495405

  3. Par définition, l’huile essentielle est un concentré de la plante. Si celle-ci a reçu un traitement chimique, il y a donc un risque pour qu’on en retrouve dans l’huile essentielle. Choisir une huile bio représente l’avantage de s’assurer qu’on aura la plante et rien que la plante. Ce qui ne signifie pas que les autres huiles soient mauvaises pour autant, mais renseignez-vous sur leur origine et la façon dont les plantes ont été cultivées, ainsi que la manière dont elles ont été distillées.

    Assurez-vous de choisir une huile labellisée. “Cela permet de savoir exactement ce qu’il y a dedans. En effet, les huiles n’ont pas du tout les mêmes effets selon leur chémotype. Il est donc primordial que celui-ci soit déterminé et indiqué sur le flacon.”

    Deux labels existent en France, auxquels vous pouvez faire totalement confiance :

    – HECT, pour huile essentielle chémotypée

    – HEBBD, pour huile essentielle botaniquement et biochimiquement déterminée

    ces deux labels sont indispensables pour se repérer, merci consoglobe pour ce manque de précision !

    • Bonjour Murielka
      Merci pour vos informations. Je recherche où commander mon HE. Je me suis donc fait un tableau comparatif et vu les différences de prix au millilitre je crains de ne pas comparer les même produits.
      Francis

Moi aussi je donne mon avis