Reconnaître une huile essentielle de qualité

L’aromathérapie et l’utilisation des huiles essentielles sont en plein essor… Magasins spécialisés, (para)pharmacies mais aussi Internet et même supermarchés, on se retrouve souvent perdu devant tous ces petits flacons… Suivez le guide, et choisir une huile essentielle de qualité n’aura plus de secret pour vous !

Rédigé par Consoglobe, le 15 Aug 2018, à 7 h 50 min

Les huiles essentielles sont des produits aux multiples usages (bain, inhalation, diffusion, massage, etc.), dont on se sert pour  aromatiser et parfumer mais aussi pour se soigner.  En effet, beaucoup sont reconnues pour leurs vertus thérapeutiques (musculaire, amincissante, etc.), voire psychologiques (anti-dépresseur, aphrodisiaque, etc.), selon les plantes dont elles sont extraites. Mais attention, toutes ne se valent pas ! Alors apprenez à lire l’étiquetage pour faire le bon choix en reconnaissant une huile essentielle de qualité…

Bien choisir son huile essentielle, parce que c’est important !

On retiendra que comme toujours bien lire l’étiquette est important et évite des déboires. Voici ce qu’il faut surveiller.

Est-ce bien de l’huile essentielle ?

Première chose, bien s’assurer que le flacon porte bien la mention « huile essentielle » ! Cela peut paraître évident, mais avec la multiplication des produits sur les rayons, on est parfois perdu. En effet, parfums, eaux florales, absolues, hydrolats, décoctions ou essences ne sont pas des huiles essentielles !

huile essentielle

Les huiles essentielles se retrouvent dans de nombreuses recettes DIY © Botamochy

Est-elle naturelle et pure ?

Quelle est la différence ?

  • S’il s’agit d’une huile diluée, son support huileux doit être indiqué. À l’inverse, la mention 100 % pure doit être indiquée si elle n’est pas diluée, ni coupée, ni allongée par d’autres huiles.
  • Si l’huile essentielle comprend la mention 100 % naturelle, cela signifie qu’elle n’est pas dénaturée avec des molécules de synthèse, des essences minérales, des diluants ou des agents émulsifiants. Cette huile essentielle peut cependant contenir 30 % de molécules de synthèse, si celles-ci existent dans la nature.

« Ethylparaben », « BHT », « Oxybenzone », « Benzopnone-3 », « Polysorbate-20 » ou « arôme artificiel » sont des mentions qui ne doivent en aucun apparaître dans la liste des ingrédients

On trouve aussi la mention « complète » ou « entière » pour signifier que la plante a été distillée le temps nécessaire pour récupérer l’ensemble de ses molécules aromatiques.

Lire page suivante : que chercher sur les étiquettes

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Sur Nature Corner, nous sommes convaincus par les huiles essentielles. Très bon article. Merci pour la contribution.
    Nature Corner

Moi aussi je donne mon avis