Le syndrome du Tech-Neck

Si les écrans ont un impact négatif sur notre concentration et notre sommeil, ils sont aussi mis en cause dans un syndrome qui fait de plus en plus parler de lui.

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 5 Nov 2020, à 16 h 25 min

Après le mal de dos, le syndrome du Tech-Neck deviendrait-il le mal du siècle ? Tensions au niveau des cervicales et des trapèzes, douleurs plus ou moins diffuses, fatigue… Ces symptômes bien connus des accros aux écrans sont le résultat d’une mauvaise posture.

Le Tech-Neck : les douleurs au cou provoquée par les écrans

La prochaine fois que vous vous asseyez dans une rame de métro ou dans une salle d’attente, amusez-vous à jeter un oeil autour de vous. Il y a fort à parier que vous vous retrouviez entouré d’individus à la tête baissée, le menton rentré et le cou arrondi.

Mauvaise posture et douleur cou

Le Tech Neck que l’on appelle parfois Text-Neck et qu’on pourrait traduire par cou-du-texto désigne cette très mauvaise posture que l’on prend tous lorsqu’on consulte nos écrans, en particulier notre smartphone.

La tête trop souvent penchée en avant – © Mangostar

La tête est penchée vers l’avant, formant un angle pouvant aller jusqu’à 60°. Si ce chiffre ne vous parle pas, imaginez porter une charge de 27 kg sur votre tête ! La pression est énorme, provoquant cervicalgie et douleurs musculaires. Mais pas uniquement.

Une cascade de symptômes

Si la douleur cou est déjà très désagréable, elle n’est pas le seul symptôme du Tech Neck. Le syndrome affecte tout le haut du corps. Les douleurs atteignent le dos et les articulations de la mâchoire, les épaules s’arrondissent, la respiration manque de fluidité, les membres supérieurs s’engourdissent, l’équilibre est atteint…

Les scientifiques qui ont étudié ce syndrome alertent sur les conséquences à moyen ou plus long terme : prédisposition à la bosse du bison (graisse s’accumulant entre les omoplates), ostéoporose, arthrite, hernie discale, pour ne citer qu’elles ! Bref, rien de réjouissant.

Après la ride du lion, la ride du smartphone ?

On savait que le smartphone causait addictions et insomnie. Et maintenant, il provoque même des rides ! Le fait de fléchir son cou fréquemment pour consulter son écran serait à l’origine de rides horizontales qui apparaissent au milieu du cou.

Alors, levons la tête et prenons soin de notre cou comme nous prenons soin de notre visage !

Souffrez-vous du Tech-Neck ?

Comment savoir si cette cervicalgie est due au Tech-Neck ? Pour savoir si vous êtes atteint du tech-neck, effectuez ce test. Il ne prendra que quelques secondes.

  • Placez-vous debout, dos au mur, les pieds à la largeur des épaules.
  • Plaquez bien fesses, dos et omoplates contre le mur.
  • Vérifiez la position de votre tête.

L’arrière de votre tête n’est pas en contact avec le mur ? Il y a des risques que vous souffriez du tech neck. Si c’est le cas, il est important d’agir dès aujourd’hui.

Tech-neck : adopter les bons gestes

Le meilleur moyen de lutter contre le Tech Neck est d’adopter une bonne posture. Ainsi, veillons à notre bonne position ordinateur au quotidien, notamment au bureau.

Bonne position devant l’ordinateur – © Thomas Andreas

Ensuite, décollons nos nez des écrans ! Faire des pauses régulièrement et procéder à des étirements est indispensable.

Enfin, n’oublions pas de bien nous hydrater toute la journée pour éviter courbatures et douleurs musculaires.

Lire aussi – Télétravail : comment organiser un coin bureau à la maison ?

Des exercices pour soulager la cervicalgie

Pour soulager les douleurs, vous pouvez recourir à l’automassage. Comment procéder à un tech neck massage ?

Repérez votre muscle sterno-cléido-mastoïdien qui est le gros muscle qui part de l’arrière de l’oreille et descend jusqu’à la clavicule. En tournant la tête d’un côté, vous pourrez le situer facilement. Pincez et roulez entre les doigts en effectuant des mouvements de haut en bas pour relâcher la tension.

Soulagez vos cervicales avec cet exercice : entrecroisez les doigts et placez les mains à l’arrière de la tête. Exercez une pression douce sur la tête en ramenant les coudes vers l’avant. Etirez tout doucement, ne forcez pas ! Vous devez sentir un étirement dans la nuque et entre les omoplates. Tenez la posture au moins 30 secondes et répétez 3 fois.

Enfin, pour relâcher la base du crâne, rentrez le menton vers votre gorge (comme si vous vouliez faire un double menton). Vous devez sentir une tension à la base du crâne. Maintenez 20 secondes et répétez 10 fois.

Illustration bannière : Cervicalgie et autres douleurs – © TORWAISTUDIO
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis