Doit-on privilégier le vin vegan ?

Il existe des vins labellisés Vegan : de quoi s’agit-il au juste ? Le vin vegan, est-ce une réelle avancée ou une hypocrisie commerciale ?

Rédigé par Pauline Petit, le 20 Nov 2021, à 17 h 49 min
Doit-on privilégier le vin vegan ?
Précédent
Suivant

À première vue, on pourrait dire que du vin, c’est forcément vegan : aucune raison qu’il y ait des produits animaux dans une bouteille de jus de raisin fermenté. Oui, mais non : c’est un peu plus complexe que cela. Pour y voir plus clair ; plongeons-nous dans le monde de la vinification.

Pourquoi existe-t-il un label pour le vin vegan ?

Nous sommes bien d’accord : le vin est végétalien, car il n’est composé que de produits végétaux : du raisin, en l’occurrence. Mais pour qu’un vin soit vegan, il est nécessaire qu’aucun produit animal ne rentre dans le processus de fabrication. Ce qui n’est souvent pas le cas des autres vins.

Des vins collés avec des substances végétales

Lors de la vinification, le vigneron ajoute une « colle » qui permet d’agglomérer les particules qui s’y trouvent, avant la mise en bouteille. Un processus courant pour le vin, qu’il s’agisse de vin bio ou non. Cette colle provient généralement de substances animales :

  • l’albumine est issue du blanc d’oeuf,
  • la caséine provient de protéines de lait,
  • la gélatine est issue de restes de poissons ou de mammifères.

Cette colle est ensuite filtrée : il reste des résidus de substances animales dans le vin en quantités infimes. Mais cela peut poser problème aux vegans -ou aux personnes allergiques au lait, dans le cas de la caséine.

Le label vin vegan

Certains vignerons utilisent donc des colles végétales pour réaliser ce processus, issues de pois par exemple. Ou bien, ils n’utilisent tout simplement pas de colle dans le processus de vinification.

vin vegan

Des labels pour un vin bio et vegan – capture d’écran Youtube

il existe des labels vegan pour certifier l’absence de produits animaux dans le vin. Le Label V garantit que la colle n’est pas animale ; le label EVE Vegan est plus exigeant : il garantit l’absence de produits animaux, l’interdiction de tests sur les animaux mais aussi l’absence de matières animales dans l’emballage et d’OGM.

Ces vins vegan sont plutôt rares dans les rayons, mais on en trouve de plus en plus, en boutique spécialisée et sur Internet.

Quid de la culture de la vigne ? Et des vendanges ?

« Le vin vegan, ça n’existe pas » assure pourtant Nathanaël, vigneron certifié bio et Nature&Progrès (un des labels les plus exigeants). « Lorsque l’on voit le nombre d’animaux que l’on dérange lorsqu’on vendange, on sait qu’un certain pourcentage finit dans les cuves ». Des insectes qui tombent dans le seau des vendangeurs lors des vendanges manuelles, ça arrive. Mais les animaux sont attrapés à une échelle bien plus importante lorsque les vendanges sont faites à la machine, ce qui est le cas dans plus de 90 % des vignes françaises. « Certaines machines à vendanger aspirent parfois des oiseaux qui nichaient dans les vignes » : le vin ne peut donc pas être à 100 % végétal, a fortiori celui issu de vignes vendangées à la machine.

Le Label EVE Vegan garantit donc que les vins ne soient pas collés à l’aide de produits animaux, mais également que les étiquettes ne soient pas collées avec du lait de vache, une pratique courante à la mise en bouteille. Mais ne préférerait-on pas, d’un point de vue santé, l’utilisation d’une colle au lait plutôt qu’une colle chimique ?

De même, ce label vegan exigeant garantit que la traction animale n’a pas été utilisée, ni que du fumier a été versé dans les champs. Préfère-t-on alors le passage du tracteur à celui du cheval de trait, et l’utilisation de fertilisants d’origine chimique plutôt que ceux d’origine animale ?

vin vegan

Une vigne entretenue en traction animale est-elle à bannir ? ©FreeProd33

L’idéal reste de pouvoir choisir son vin en direct avec le vigneron, qui pourra expliquer comment il fait son vin. Vous pourrez alors choisir votre vin vegan ou non en toute tranquillité, en optant pour les processus qui, selon vous, sont le plus respectueux de la nature, de l’humain et des animaux.

À l’heure du tout labellisé, la question du vin vegan fait débat, et ne manquera pas de faire parler aux dîners de fête. Quoi qu’il en soit, le fait qu’il soit vegan n’enlève pas au vin son degré alcoolique. On veillera donc à l’apprécier toujours avec modération !

Article mis à jour et republié

Illustration bannière : Animaux dans les vignes © Vytautas Kielaitis
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis