La sylvothérapie ou quand les arbres soignent nos maux

Alors que 80% de la population vit en ville et 20% à la campagne : nous nous sommes un peu éloignés de la nature. Pourtant rappelons-nous qu’aller en forêt permet de bénéficier des effets des arbres : c’est la sylvothérapie, une pratique ancestrale, qui aide à rééquilibrer l’organisme au niveau mental, au niveau émotionnel et au niveau physique ! Zoom…

Rédigé par consoGlobe, le 14 Nov 2021, à 18 h 10 min
La sylvothérapie ou quand les arbres soignent nos maux
Précédent
Suivant

Tout le monde a déjà fait l’expérience d’une balade en forêt et ressenti les vertus déstressantes, apaisantes et réconfortantes de cette activité, sans pour autant savoir qu’il s’agit de sylvothérapie  ! Cette tendance naturopathe très présente au Japo – appelée là-bas  shinrin-yoku – consiste à renouer avec la nature, et tout particulièrement avec les arbres, pour améliorer son bien-être.

La sylvothérapie source naturelle de bien-être

L’énergie des arbres est source de bien-être psycho-physique. Et c’est un bénéfice qu’on obtient en entrant physiquement en contact avec les arbres, d’où l’émergence d’un mode de soin dans nos sociétés : la sylvothérapie !

Certains études ont en effet prouvé que le simple fait de s’adosser à un arbre en positionnant sa main droite sur l’estomac et sa main gauche sur le dos pendant 20 secondes permet de bénéficier de ces vertus.

sylvothérapie

Même les animaux l’ont compris ! – © WildMedia

Les vertus de la sylvothérapie

Elles sont nombreuses et varient en fonction des saisons et des sites.

Tout d’abord, se promener en forêt et être en contact avec les arbres dans un environnement apaisant est source d’une grande tranquillité. Ainsi une étude japonaise publiée en 2004 a comparé le sang de deux échantillons de personnes ayant marché, un dans les bois, l’autre en ville : le taux de cortisol (l’hormone du stress) des premiers était beaucoup plus bas  que celui des deuxièmes. Une autre étude texane cette fois-ci ont démontré que les patients hospitalisés dans ne chambre donnant sur un espace guérissaient plus rapidement que les autres, ils avaient également moins de nausées et besoin de moins d’analgésiques.

D’autre part, l’air en forêt est évidemment plus pur qu’ailleurs ! Ainsi, Georges Plaisance a montré que l’air forestier contenait bien moins de microbes que l’air urbain, 50 microbes par m3 d’air en forêt littorale contre 1.000 dans le parc Montsouris de Paris, 88.000 sur les Champs-Elysées, ou encore 575.000 sur les grands boulevards à Paris.
Attention cependant aux spores de champignons qui peuvent se nicher dans les parties ombreuses et humides et qui sont parfois allergènes.

L’air en forêt

La forêt présente un microclimat aux courbes de températures plus douces. L’air y est enrichi en dioxygène natif : 3 fois plus de dioxygène sont produits par une forêt tempérée que par une prairie. 

En forêt, l’air est naturellement chargé en huiles essentielles, par exemple en terpènes et en phytoncides, molécules antibiotiques naturellement sécrétées par les arbres pour se défendre de leurs pathogènes.
Le cèdre en orient, le pin en Europe ou le sapin baumier en Amérique du Nord ont depuis longtemps la réputation d’être bons pour la santé de ceux qui en respirent les effluves. 

sylvothérapie

La sylvothérapie pour les enfants aussi ! – © rangizzz

La sylvothérapie : très efficace chez les enfants

Les plus jeunes sont particulièrement sensibles à la proximité des arbres. ils ont un effet positif sur leur fonctionnement cognitif mais aussi sur leur capacité à agir de manière plus créative lorsqu’ils sont dans des espaces naturels.

De même que les enfants souffrant de déficit d’attention semblent s’apaiser et augmentent leur seuil de concentration au contact des arbres.

Lire page suivante : Chaque arbre a une vertu particulière

Illustration bannière : Femme enlaçant un arbre – © Mehendra_art
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




5 commentaires Donnez votre avis
  1. Oui c’est vrai, ca donne de l’energie, et prophet Mohammad « benedictions ,et paix sur lui « a dit : Marcher pieds nus depuis 1400 ans.Il a dit encore, dans les derniers tepms les gens mordent les arbres a cause de l’injustice

  2. Merci pour cet article. Je pratique depuis de nombreuses années et n’ai jamais eu de soucis. Bien entendu je suis prudente avec les tiques et souhaite que chacun trouve ce dont il a besoin… pour certains c’est surmonter sa peur de la nature, pour d’autres … ce qui est intéressant c’est de voir combien la Nature dialogue, nous enseigne et nous aide… à nous de la respecter…

  3. Bonjour à tous…J’ai vu ce soir un reportage totalement dangereux sur la dite SYLVOTHERAPIE…Des gens marcher dans les sous-bois en T- Shirts et en Shorts et devant marcher pieds-nus dans cette belle nature…Encore un beau symbole du dénigrement de la vraie Médecine pour rapporter du fric aux mécréants idéologistes qui font croire n’importe-quoi à n’importe-qui…
    Cherchez vos tiques sur votre corps en rentrant de vos beaux symboles magico-psychologiques…Et si vous connaissez ou ne connaissez pas la MALADIE DE LYME , il serait temps de vous renseigner…Car vous pouvez en mourir…
    Amitiés à tous et bon courage dans vos Sylvo-rêves…Sortez couverts , au moins sur un plan vestimentaire…La pseudo-magie n’a jamais dépassé la science…
    Bien à tous…HOUSE 76

  4. A noter que les allergies en ville son implicitement due au que l’ont taille, lacère, élague, tonde, débroussaille se qui implique que les plantes son perpétuèlement stèsser. Ils active leurs systèmes de défense.

  5. Bonjour Eva, je suis enchanté par l’article et veux en parler autour de moi, c’est trop bien. merci à vous, marthe

Moi aussi je donne mon avis