Sport et longévité : jamais trop tard pour se bouger

Aujourd’hui, environ 1 Français sur 2 pratique le sport. Mais si les 15 – 39 ans sont ceux qui pratiquent le plus, chez les plus de 65 ans, seule 1 personne sur 4 pratique une activité physique. Les résultats d’une étude sur les bienfaits du sport chez les seniors devrait motiver les 3 autres !

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 15 Nov 2019, à 7 h 30 min

Le sport chez les seniors

Pour ceux qui appréhendent la reprise, voici les conclusions d’une étude publiée dans le British Journal of Sport’s Medicine qui devrait les rassurer, et même les encourager. D’après les chercheurs, les seniors qui ne sont devenus actifs que sur le tard ont néanmoins 3 fois plus de chances de vieillir en bonne santé.

Une activité même pratiquée une seule fois par semaine s’avère bénéfique. Elle limite en effet l’avancée des maladies chroniques ou l’altération des capacités physiques et cognitives.

cours aquagym santé

Les exercices  d’aquagym sont doux et adaptés pour les séniors © Robert Kneschke

L’étude longitudinale a débuté en 2003 et a rassemblé 3 500 hommes et femmes âgés de 64 ans en moyenne. D’après les déclarations des participants, on a pu diviser la population en 3 catégories : les inactifs, les modérément actifs et les vigoureusement actifs. 8 ans plus tard, les chercheurs ont procédé à un nouveau classement en répartissant les individus selon qu’ils étaient toujours inactifs, devenus inactifs, devenus actifs ou toujours actifs.

D’après leurs résultats ;

  • 1 personne sur 10 est devenue active
  • 70 % sont restés actifs
  • 19,3 % de l’échantillon a été défini comme en bonne santé, c’est-à-dire ne souffrant ni de maladie chronique majeure, ni de dépression, ni d’incapacité physique ou cognitive

Les seniors pratiquant une activité modérée 1 fois par semaine étaient 2 à 3 fois plus souvent en bonne santé que les inactifs ; ceux qui pratiquaient une activité vigoureuse étaient eux 3 à 4 fois plus souvent en bonne santé que les inactifs. Enfin, les seniors inactifs qui sont devenus actifs ont amélioré leur santé par rapport à ceux qui sont restés inactifs.

Bougez !
Marcher ou faire le ménage peut contribuer à réduire considérablement la mortalité. C’est prouvé

C’est donc pour cette raison que les chercheurs affirment que même sur le tard, la reprise d’une activité physique est salutaire.

Attention tout de même : la reprise doit se faire en douceur, surtout pour les personnes souffrant de tension, de diabète, d’arthrose ou qui sont en surpoids.


Article republié

Illustration bannière : faire du sport pour rester en bonne santé plus longtemps © Ruslan Huzau
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. J’habite au 4ème étage et cela fait maintenant 4 semaines que l’ascenseur est arrêté pour des travaux de remise aux normes. J’ai 52 ans, et je me rends compte que je monte de plus en plus facilement chez moi. Cela m’a beaucoup surprise, parce que je suis asthmatique et pas sportive. Mais je suis très contente d’avoir découvert ce potentiel : plus je monte à pieds et plus cela m’est facile ! J’ai vraiment envie de continuer à monter à pieds, au moins une fois par jour, lorsque l’ascenseur sera remis en service !

Moi aussi je donne mon avis