La Semaine du Goût à l’école, simple opération marketing ?

Rédigé par Eva Souto, le 26 Oct 2014, à 11 h 27 min

La Semaine du Goût : une opération séduction du jeune public ?

La question qui se pose est donc la suivante : la Semaine du Goût traduit-elle vraiment une
volonté d’apprendre aux enfants à mieux manger tout en prenant soin de leur santé ou plutôt d’orienter leurs préférences alimentaires pour l’avenir et en faire des consommateurs fidèles ?

Et la mention « approuvé par les enfants » vient renforcer l’idée que l’événement s’apparente beaucoup à une « opération marketing » déguisée.

La mention « approuvé par les enfants » : véritable ineptie ?

Apposée sur les produits alimentaires que les enfants ont le mieux noté en matière de goût, la mention rend visible en magasin les produits que préfèrent les enfants. Les organisateurs soulignent ainsi « terminées les hésitations des parents pendant les courses, ils s’interrogent moins pour faire plaisir à leurs chères têtes blondes ».

Mention approuvé par les enfants

Comment ces produits ont-ils été distingués ? 100 enfants de 7 à 12 ans ont goûté des produits pour élire les meilleurs.

fleche-La Semaine du Goût dans les écoles n'est-elle pas une simple opération marketing ? Les produits proposés et sélectionnés par les enfants ? Les galettes jambon mozzarella emmental Sodebo, la pizza au jambon de Sodebo, le Rondelé nature de Président, les crêpes Picard ou encore les gnocchis à poêler Lustucru.

Mais ces produits sont-ils vraiment représentatifs d’une alimentation « saine, équilibrée et durable » ?

La Semaine du Goût vue de l’intérieur

Lors de l’événement 2013, j’ai eu l’occasion de participer à la Semaine du Goût au sein de plusieurs écoles dans le département des Alpes-Maritimes. J’ai notamment suivi l’animation réalisée par une association de Commerce Equitable, qui faisait découvrir les saveurs venues d’ailleurs que nous consommons régulièrement (riz, cacao, etc.).

Enfant qui mange 1

Le but de l’action ? Intéresser les enfants à la consommation durable, à l’aide de produits cultivés sans pesticides, bio et en prime, équitables.

Conclusion : le repas servi à la cantine ne proposait pas du tout ce genre de produits aux enfants mais des produits de consommation courante (car moins chers). Seul l’intérêt suscité auprès des enfants à la dégustation de carrés de chocolats et jus d’orange a été probant.

En 2015, la semaine du goût sera-t-elle plus bio ?

Selon le baromètre CSA/Agence Bio 2012, 75 % des parents souhaiteraient que des produits bios soient proposés dans les cantines scolaires.

Bio

Alors, pourquoi ne pas proposer la  » semaine du Vrai Goût « , celui authentique des produits sains, sans exhausteurs de goût chimiques, sans sucres de synthèse et sans pesticides ? Finalement, une semaine du goût qui expliquerait pourquoi les produits bio ont un goût différent de celui auquel le palais des enfants est habitué. Et vous, qu’en pensez-vous ?

*

jeveuxtemoigner La Semaine du Goût dans les écoles n'est-elle pas une simple opération marketing ?

A lire sur les cantines scolaire et l’alimentation :

A lire sur la thématique du goût :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Aussi… Il vaut mieux se fermer les yeux en regardant Consoglobe pour ne pas voir toutes les publicités qui incitent à la consommation… A la consommation de produits pas toujours très « Bio »…

    • Pour cela, je vous conseille de télécharger le logiciel ADBLOCK (si vous avez choisi d’être sur Firefox, navigateur web gratuit, et non explorer): vous ne serez plus agressée par les pubs.Vous verrez, ça change tout.

  2. Certes les enfants aiment c’est du marketing, il ne faut pas se leurrer !!
    Par contre il n’y a pas que les grandes enseignes de l’agro alimentaire et le bio !!!! tout le monde n’a pas les moyens de consommer bio et de toute façon les structures actuelles ne permettent pas de produire pour toute la population !!!
    Je fais la semaine du goût dans une école depuis plus de 7 ans , j’ai mon entreprise de cours de cuisine à domicile et je suis des études pour être diététicienne. Et je peux vous certifier que cette semaine permet de sensibiliser les enfants aux vrais « goût » le plus naturel possible, cette année j’ai encore fait plusieurs ateliers sur le chocolat et notamment « comment faire du nutella maison plus sain !!!! » et bien cela a eu un succès fou, et je ne vous parle pas de l’atelier découverte des fromages AU LAIT CRU avec ensuite une recette à base de leur fromage préféré !!!même les maternelles ont une vraie demande et une curiosité ils aiment découvrir les saveurs natures !!dans mes ateliers j’essaye toujours aussi d' »être locavore » sauf pour le chocolat, pas possible mais pour le reste les cornichons au vinaigre sont du jardin , la fleur de sel est camarguaise !!! etc l’important pour moi c’est qu’ils découvrent la vraie saveur des choses sans aucun additif !!

  3. Approuvé par les enfants, c’est comme élu meilleur produit de l’année, il faut payer pour participer à la sélection, c’est sans intérêt. Mais attention quand même aux amalgames sur le bio et le goût : les pesticides, ça n’a pas de goût et pour beaucoup d’additif , c’est pareil. un vin bio c’est bon pour l’environnement mais pas forcément meilleur au goût.

Moi aussi je donne mon avis