Et si s’accroupir était la meilleure posture pour se tenir ?

De nombreux peuples vivent accroupis alors qu’en Occident, nous avons complètement oublié cette façon de se tenir. S’accroupir est pourtant une excellente posture.

Rédigé par Pauline Petit, le 10 Dec 2017, à 12 h 20 min

Sylvain Griot, coureur amateur, réalisait ce constat en avril 2017 sur le site du journal Reporterre  : « je vis sans chaise, et ça va beaucoup mieux ». Selon lui, on peut se passer de chaise, et revenir à la posture accroupie est une excellente chose, et ce pour de nombreuses raisons.

Il faut (ré)apprendre à s’accroupir

Pour Sylvain Griot, s’asseoir sur une chaise n’est pas une posture naturelle : « la chaise est d’abord utilisée non pas pour son aspect pratique, mais pour sa valeur symbolique, permettant d’affirmer la haute autorité de celui qui s’y assoit ». Ainsi, la chaise serait un élément de domination des sociétés occidentales.

s'accroupir

Les enfants adoptent naturellement la position accroupie pour jouer © surowa

Être accroupi permet de résoudre bien des problèmes de santé

Au-delà de la dimension symbolique de la posture assise, le choix de s’accroupir permet de résoudre également des problèmes de santé. La position assise (ou debout) adoptée par les Occidentaux serait la raison de nombreux problèmes de dos, de digestion et d’articulations douloureuses.

S’accroupir est la posture naturelle dans laquelle se tiennent les enfants lorsqu’ils jouent, par exemple, et celle adoptée par la majorité des peuples du monde pour la vie quotidienne : manger, se reposer, laver les habits, voire même… accoucher accroupi. De nombreux peuples font également leurs besoins de cette manière, ce qui permet l’expulsion optimale des excréments, contrairement au « trône » européen. Pour de nombreux spécialistes de la morphologie, il s’agit de la position naturelle de repos du corps.

Ce n’est pas pour rien que de nombreuses activités physiques reprennent à leur compte la position accroupie : on la retrouve dans le shiatsu, dans la capoeira ou dans les « squats » du fitness (qui ne signifie rien d’autre que « s’accroupir » en anglais).

Alors comment réapprendre l’art de l’accroupissement pour nous autres Occidentaux ? Il s’agit d’abord de ne plus considérer cette posture comme étant primitive ou dépréciante.

Quelques exercices pour s’entraîner en vidéo

Si au premier abord, elle est inconfortable, s’accroupir quelques minutes par jour permet d’assouplir son dos et de retrouver l’habitude de se tenir dans cette position. « S’accroupir correctement et régulièrement permet d’améliorer sa posture et de fortifier les muscles du bas du corps », constate Jasmine Marcus, une thérapeute américaine pour le site Mother Nature Network. Alors, tous accroupis !

Illustration bannière : Femme accroupie – © AjayTvm Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
Comparateur d'assurance
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Pourtant, ça coupe la circulation dans les jambes, non? Une chaise aussi, mais moins vite il me semble.

Moi aussi je donne mon avis