Ces vêtements qui font mal au dos

Être une femme élégante et tendance serait-il mauvais pour la santé ? C’est ce que l’on pourrait interpréter à la lecture d’une étude anglaise sortie récemment.

Rédigé par Perrine Derobien, le 17 Mar 2017, à 10 h 35 min

Selon la British Chiropractic Association (BCA), 33 % des femmes n’ont pas conscience que leurs choix vestimentaires peuvent provoquer des maux au niveau du dos et du cou. Plus surprenant, des vêtements inadaptés seraient responsables de 73 % des douleurs dorsales.

Jeans, chaussures et sacs à main responsables de douleurs au dos

D’après l’étude anglaise(1), ce sont les jeans skinny, ces pantalons extrêmement moulants qui collent les fesses et les cuisses, qui provoqueraient le plus de dégâts sur la santé. Leur port est particulièrement déconseillé, dans la mesure où ils nuisent à la liberté de mouvement en comprimant les hanches et les genoux. Ils provoqueraient ainsi de mauvaises postures à l’origine de douleurs dorsales.

Les chaussures sont elles aussi pointées du doigt : les mules qui ne tiennent pas la cheville, mais aussi les escarpins dont les talons souvent trop hauts, auraient des conséquences néfastes sur la colonne vertébrale. Côté accessoires, le sac à main porté à l’épaule ou bien au pli du coude est lui aussi contre-indiqué pour le dos, surtout s’il est bien rempli. Quant aux colliers, ils seraient trop lourds pour le cou sur lequel ils exerceraient de la pression.

© atdigit Shutterstock

Varier et alterner les tenues vestimentaires

Forte de ce constat, la BCA propose divers conseils : porter des vêtements plus amples, vider le contenu de son sac bien souvent plein à craquer, choisir des chaussures avec des talons plus bas. Les sous-vêtements ont également leur importance : un soutien-gorge ajusté correctement et avec des armatures offrira un meilleur maintien du dos.

Faut-il pour autant renoncer à suivre la mode et à être coquette ? Le jogging, les baskets et le sac à dos doivent-ils être les seuls vêtements autorisés dans une garde-robe ? Les chercheurs n’ont pas un avis aussi tranché. Ils proposent de varier et d’alterner les tenues. Par exemple, si vous portez des talons aiguilles un jour, mettez des chaussures plus basses le lendemain. Que les fashionistas se rassurent : leur santé n’est pas inévitablement en danger.

Illustration bannière : – © Gerard Koudenburg Shutterstock
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis