Que manger au bureau ?

Rédigé par Emma, le 28 Mar 2013, à 16 h 31 min

La question à la diététicienne cette semaine porte sur l’alimentation hors de chez soi.

Il est toujours possible de manger équilibré, même au bureau.

Si on n’a pas le temps de sortir déjeuner le midi, autant le prendre la veille au soir pour se préparer un bon petit repas maison, au lieu de se commander une pizza.

© CC, Alison Sandlin

© CC, Alison Sandlin

Ce repas  – comme tous ceux préparés à la maison – devrait idéalement comporter : une entrée, un plat composé de légumes et de féculents et une source de protéines (viande, poisson ou oeuf), un laitage et/ou un fruit en dessert (si on a encore faim).

Si on n’a pas eu le temps de cuisiner, il reste la solution du sandwich.
> la consommation de sandwichs en France

Le sandwich aussi peut être équilibré  : le pain remplace les féculents, auquel on ajoute quelques crudités ou cuidités pour les légumes, et une source de protéines. Une petite salade en entrée, un laitage et/ou un fruit en dessert complètent l’équilibre.

Pas question pour autant d’un sandwich triste : une fine couche de beurre, ou de fromage frais ( c’est plus léger), ou même de mayonnaise en quantité raisonnable (juste pour le goût !) peuvent tout changer.

© CC, Arvind Grover

© CC, Arvind Grover

Cornichons, câpres, herbes fraîches et pourquoi pas épices peuvent même enchanter les papilles.

Si on n’a plus faim en fin de repas, le fruit peut être mangé plus tard dans la journée, en collation, quand on a à nouveau faim.

Dernier conseil : mangez en prenant le temps.

Pas en tapant un texte d’une main sur son ordinateur avec le sandwich dans l’autre, ni en regardant un journal, ni en se dépêchant pour pouvoir faire autre chose après… Le temps du repas doit idéalement durer 20 minutes, dans le calme, en mâchant bien et en ayant l’attention entièrement dédiée à ce que l’on mange, tout en discutant avec les collègues. Vous digèrerez mieux, vous n’aurez pas faim 2h après, et vous aurez passé un bon moment.

*

Je veux témoigner

 

Abonnez vous et recevez la lettre hebdo alimentationLa lettre hebdomadaire Alimentation est diffusée chaque vendredi. Il est facile de s’abonner (ou se désabonner).- Pour découvrir des exemples de lettres récentes : Les NEWSLETTERS Nutrition – Alimentation

illustration : © CC, Victor1558

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

9 commentaires Donnez votre avis
  1. Des fruits ! chaque lundi, notre boite nous offre des fruits ! c’est pause fruitée qui fait ce service. c’est excellent, et ca évite de prendre un mars à 10 H!

  2. c’est un non sens de finir un repas avec des fruits; les fruits doivent-être mangés hors repas ou faire un repas de fruits uniquement

  3. Eh bien, Greg, c’est comme ça que les employeurs deviennent des tyrans… Pourquoi, pour Claire, ne pas se renseigner sur vos droits (il me semble bien que la pause-déjeuner doit être au minimum de 45 minutes, c’est tellement vrai que l’employeur de mon conjoint l’a obligé à la prendre et donc à la déduire de son temps de travail de la journée, lui qui aimait bien commencer à 10 heures et grignoter tout en travaillant)… Certains employeurs l’allongent généreusement à une heure, avec 15 minutes “cadeau”, ce qui permet de prendre un petit café avec les collègues avant de reprendre en se sentant “ressourcé” !! Si l’employeur est “caractériel”, on peut lui dire calmement que c’est la loi, et qu’une inspection du travail confirmerait ces dires… gageons que, sans en arriver à cette extrémité, non seulement il trouvera une solution pour que Claire puisse déjeuner normalement, mais aussi que celle-ci gagnera en considération de la part de l’employeur ! Les moutons sont peu respectés, au contraire, on en profite pour abuser rien que pour voir jusqu’où ils se laisseront faire… eh oui, c’est pas le monde des Bisounours, il faut savoir se faire respecter et tout le monde y gagne… bon courage, Claire !! Cordialement, Claire M.

  4. Bien manger d’accord, mais en parlant français, car le mot cuidité ne fait pas partie de notre langue, il est fabriqué par opposition avec crudité ; en fait on trouve dans le dico le verbe “cuider” qui signifie croire et le substantif “cuider”, peu usité, qui est un panier long à porter les fruits, mais je ne crois pas que vous ayez recherché cette étymologie !
    N’hésitez pas à me répondre sur ce sujet car s’il est bon de cuire ce qui est cru, il l’est moins de croire ce qui est cuit

    • Le mot cuidité est utilisé depuis très longtemps en nutrition! Il permet de distinguer facilement le légume/fruit cru du légume/fruit cuit.

    • En effet à la fin de ce texte, il ne faut pas écrire: “et vous aurez passer un bon moment.” mais: “et vous aurez passé un bon moment.”Là c’est une faute de grammaire et l’ordinateur ne la détecte pas.

  5. Depuis 15 ans je suis privée de pause déjeuner par mon employeur, il m’est donc très difficile de “manger” au bureau
    je grignotte entre deux appels téléphoniques ou rendez vous mais jamais un vrai repas
    QUAND VA-T-ON imposer une véritable pause ? l’inspection du travail devrait venir vérifier les employeurs qui pénalisent leurs salariés !!!!

    • L’inspection du travail peut venir, il suffit de l’appeler et elle viendra contrôler.

    • Pour répondre à Claire, oui on peut les appeler mais l’employeur se doutera de l’origine de leur venu… et j’imagine l’ambiance après voire l’éventuel licenciement si le boss est caractériel…

Moi aussi je donne mon avis