Bons plans cuisine. Les modes de cuisson sains et écolo

Bons plans cuisine. Les modes de cuisson sains et écolo

Si la cuisson des aliments est très importante pour leur saveur, elle l’est aussi pour notre santé. Cuire des aliments, c’est facile en théorie, mais comment trouver la cuisson idéale ?

La cuisson, un jeu de dominos chimique

La cuisson des aliments entraîne un ensemble de réactions chimiques. Ces réactions peuvent aussi créer des molécules indésirables. Une cuisson trop importante a donc des effets toxiques et même parfois cancérigènes.

Afin d’éviter ce genre de réaction, il faut limiter les cuissons trop chaudes ou trop longues. Dans le même temps, les légumes seront préservés et garderont leurs nutriments essentiels comme les vitamines et minéraux. Pensez également au bicarbonate de soude pour réduire le temps de cuisson et adoucir l’eau.

A savoir : il ne faut pas faire chauffer votre poêle à plus de 180 °C. Au-delà de 180 °C, l’huile ou le beurre se mette à noircir et à dégager des fumées qui sont cancérigènes.

Quelques modes de cuisson privilégier ?

La vapeur douce

Proche de 100°C, elle atteint la température nécessaire pour détruire la plupart des agents microbiens, mais limite la formation des produits nocifs.

cuisson-vapeurL’aliment est placé dans un panier en bambou perforé  muni d’un couvercle, sous lequel on fait  bouillir de l’eau qui se transforme en vapeur.

Il existe des Cuit-vapeurs plus modernes, comme celui de la photo.

C’est aussi la cuisson qui préserve le mieux la saveur et les nutriments de vos aliments. Attention cependant à ne pas consommer l’eau de cuisson qui contient les pesticides… sauf si vous consommer bio !Pour écourter le temps de cuisson, penser à couper vos légumes avant des mettre dans le panier perforé.

L’autocuiseur (ou autoclave)

La température dépasse  100°C, mais la cuisson est rapide, avec peu d’eau, ce qui limite la perte en vitamines et minéraux et préserve la saveur des aliments.

L’autocuiseur permet ainsi de réduire de moitié les dépenses d’énergie consacrée à la cuisson  et de 70 % le temps nécessaire à cet effet.

L’autocuiseur peut être également utilisé pour stériliser au naturel toutes sortes de bocaux (légumes, fruits, viandes, plats cuisinés).

Le Wok

Developpement durable articlePoêle avec un fond d’huile. Faire sauter rapidement les aliments dans le wok, à feu vif, avec très peu de matières grasses, viandes, poissons et légumes découpés en petits morceaux et remués souvent au cours de la cuisson conservent saveur, croquant, et qualités nutritionnelles.

Attention  : la cuisson au wok est considérée par certains spécialistes comme la plus cancérigène, de loin (avec celle au barbecue) …  En effet, la cuisson  au wok atteint des températures trop élevées (idem au barbecue). Quand un aliment est marqué par le contact de la flamme cela crée des substances nocives. Ceci-dit pas de panique, ce n’est pas un wok (ou un barbecue) de temps à autre qui va causer un cancer. Ce qui compte, c’est de varier les modes de cuisson avec des cuissons saines en mode quotidien.

Le four à micro-ondes

cuisson micro ondePas toujours précédé d’une bonne réputation, le four à micro-ondes, à y regarder de plus près, n’est pourtant pas une mauvaise solution :Le four à micro-ondes : pas si mauvais que ça

Conseil de cuisson si on utilise un micro-onde, utiliser une assiette pour réchauffer plutôt que des boites en plastique.

 

Conseils de cuisson pour des économies d’énergie

  • Pour réduire le temps de cuisson, penser à couvrir vos casseroles : c’est jusqu’à 30 % d’économies d’énergie
  • Éteindre les plaques électriques et le four
    quelques minutes avant la fin du temps de cuisson prévu.

*

La suite sur la cuisson > Quel matériau pour vos ustensiles ?