Pour la santé, mieux vaut pratiquer deux sports plutôt qu’un seul

Pratiquer une seule activité sportive augmenterait le risque de se blesser aux membres inférieurs. Pour éviter cela, il convient de varier les sports.

Rédigé par Émilia Capitaine, le 6 Aug 2017, à 7 h 40 min

Pratiquer un seul sport, de manière quasi exclusive et intensive, augmenterait le risque de développer des blessures aux membres inférieurs. Il serait préférable d’avoir une activité sportive variée plutôt que de se consacrer à une seule discipline.

Pratiquer un seul sport augmenterait le risque de blessures

On ne cesse de vanter les bienfaits du sport sur la forme physique mais aussi la santé mentale et émotionnelle, sans parler des effets à long terme sur l’organisme. Toutefois, exercer une seule activité physique, de façon quasi exclusive, aurait des conséquences néfastes sur la santé. En effet, d’après une étude présentée le dimanche 23 juillet 2017 lors de la Rencontre annuelle de la Société américaine d’orthopédie et de médecine du sport, les sportifs qui ne pratiquent qu’un seul sport s’exposent à un risque accru de blessures des membres inférieurs.

deux sports

Mieux vaut avoir une pratique sportive variée © Sebastian Duda

Pour parvenir à cette conclusion, les auteurs de l’étude ont observé pendant un an, de 2015 à 2016, la pratique sportive de 1.544 lycéens américains âgés en moyenne de 16 ans. Dans un questionnaire, les participants à cette étude ont renseigné leur pratique sportive, leurs blessures passées et leur niveau de spécialisation dans les sports pratiqués. Cela a permis de déterminer trois niveaux de spécialisation : bas (60 % des personnes interrogées), modéré (27 %) et haut (13 %).

À la fin de la période d’observation, 281 lycéens, soit 15 % des participants, avaient contracté une blessure aux membres inférieurs (chevilles, cuisses, genoux). Par ailleurs, les lycéens au niveau modéré de spécialisation dans une discipline sportive ont un risque 50 % plus grand de se blesser que ceux qui ont un faible degré de spécialisation. Et ceux qui pratiquent de façon quasi exclusive leur sport ont un risque 85 % plus grand de se blesser.

Les bienfaits de pratiquer plusieurs sports

Les résultats de cette étude vont à l’encontre de plusieurs idées reçues en matière de pratique sportive. En effet, alors que de nombreux spécialistes insistent sur la nécessité de se perfectionner et vantent les bienfaits d’une pratique intensive du sport, il apparaît que les « mono-pratiquants » possèdent en réalité un risque plus grand de se blesser. Et plus le niveau de spécialisation dans une discipline est élevé, plus le risque est important.

Il conviendrait alors de varier les activités sportives. Outre une réduction du risque de blessure, cela permet également, si les activités pratiquées sont complémentaires, de solliciter et faire travailler davantage de muscles. Enfin, en variant les sports, on évite le sentiment de lassitude, voire de dégoût, que peut engendrer le fait de ne pratiquer qu’une seule discipline sportive.

Illustration bannière : deux sports – © Annette Schaff
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Cet article est totalement “idiot”.

    “Et plus le niveau de spécialisation dans une discipline est élevé, plus le risque est important.” => Forcément ! Plus tu te spécialises dans un sport, plus tu en fais et donc plus tu as de chances de te blesser !

Moi aussi je donne mon avis