Peut-on consommer la carpe ? [guide des poissons]

Rédigé par Sonia C, le 24 Sep 2015, à 10 h 40 min

Nouvel épisode dans notre guide des poissons : où en est l’état des pêches ? Peut-on consommer la carpe sans risque pour la survie de l’espèce ? Un premier problème va se poser : il n’y a pas qu’une seule carpe…

Les carpes : d’élevage et sauvages…

Qu’achète-t-on quand on achète une carpe ?

Derrière ce nom vernaculaire se cachent en réalité de nombreuses espèces – essentiellement d’eau douce – de la famille des Cyprinidés. Ces poissons au corps massif possèdent des écailles épaisses, un dos brun, des flancs jaunes et un ventre blanc. La partie bucale, sans dents, est munie de barbillons. Ils peuvent atteindre 80 centimètres.

De quelle espèce parle-t-on ?

En France, le terme n’est pas protégé et les marchands peuvent donc vendre sous ce nom différentes espèces sans plus de précision. La plupart du temps sans précision il va s’agir de la carpe commune, Cyprinus carpio.

Un peu de vocabulaire  : l’élevage de la carpe se nomme carpiculture ou cypriniculture. C’est le premier en terme quantitatif. Il concerne principalement quatre espèces : carpe argentée, carpe commune, carpe amour et carpe à grosse tête.

Historique de la carpiculture

Cet élevage fut introduit en France par les Romains au moment de l’occupation de la Gaule, puis fut repris au Moyen-âge car il était plus lucratif – pour la même surface au sol – qu’une culture végétale quelconque et permettait en outre d’utiliser les terrains pauvres recouverts d’étangs. La carpe est le tout premier poisson sauvage à avoir été élevé en bassin.

carpe poisson pêche élevage cuisine

Une carpe commune à l’état sauvage © Shutterstock

Zones de pêche de la carpe sauvage : elle se pêche dans les cours d’eau ou les lacs.

Zones d’élevage : étangs et bassins.

La carpe en cuisine

La carpe, un poisson riche en protéines

Sur le plan de la nutrition, la carpe est un poisson semi-gras. La majorité des lipides sont des acides gras insaturés bénéfiques pour la santé cardio-vasculaire, de valeur calorique moyenne. Le poisson est riche en protéines.

Valeur énergétique pour 100 g : 100 kcal

Valeurs nutritionnelles  :

  • protéines : 18 g,
  • glucides : 0 g,
  • lipides : 3 g.

Elle apporte en outre du phosphore et des vitamines du groupe B.

Comment la préparer ?

La carpe est un gros poisson dont la moitié du poids environ sera perdue en déchets. Demandez à votre poissonnier de la vider, d’enlever la poche qu’elle possède dans la gorge, et de l’écailler.

carpe poisson pêche élevage cuisine

En Europe centrale et notamment en République Tchèque et en Pologne, la carpe est un mets de choix pour la veillée de Noël © Shutterstock

Chez vous, faites tremper le poisson plusieurs fois dans de l’eau vinaigrée pour lui ôter le goût de vase.

Comment la déguster ?

De nombreuses préparations permettent d’accommoder la chair délicate de ce poisson :

  • rôti,
  • grillé,
  • braisé,
  • farci,
  • poché sans l’écailler : on retire la peau après cuisson.

La carpe entre aussi dans la composition de la matelote, un ragoût de poisson généralement accommodé au vin blanc ou rouge.

Le point de vue du consom’acteur

La carpe d’élevage ne fait pas partie des poissons menacés. On préférera tout de même consommer du poisson bio(3).

Illustration bannière : Une carpe sauvage © Shutterstock

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Sonia C., passionnée de biologie et de nutrition, j’aime l’idée de rendre les sciences accessibles à tous sans pour autant en édulcorer les grands...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis