Mangez de la papaye : un antioxydant incomparable !

Rédigé par Samira, le 21 May 2015, à 9 h 52 min

L’ananas, la mangue, le fruit de la passion ou la noix de coco : on connaît et on trouve aujourd’hui partout ! Par contre, la papaye est encore assez peu connue en France. Assez chère et réservée surtout aux magasins spécialisés, elle n’est consommée que par une partie de la population. Et pourtant, il s’agit d’un fruit aux propriétés très intéressantes, à la chair savoureuse, douce, sucrée et fondante quand elle est mûre. Elle peut se déguster de diverses façons selon les goûts : encore verte en salades, en curry, en ragoût. Ou bien mûre en smoothie, en salade de fruits ou tout simplement seule fraîche ou séchée, pour un en-cas frais et vitaminé !

La papaye : un fruit du soleil

Elle serait originaire d’Amérique tropicale, entre le Mexique et la Bolivie. Découverte par les Européens au 16ème siècle aux Antilles, elle fut introduite par eux dans de nombreux pays tropicaux, à la Réunion (en 1750), et sur le continent asiatique. De ce fait, il en existe aujourd’hui une cinquantaine de variétés, variant en poids de quelques grammes à plusieurs kilos. Toutes ne sont toutefois pas comestibles.

En France, nous en connaissons principalement trois : la “solo 8 » à la chair jaune orangée, la plus connue et la plus consommée en France. C’est celle dont on parle ici, car c’est la plus commune chez nous. On peut toutefois aussi trouver la “Sunrise », un petit fruit à la pulpe rouge, ainsi que “l’Amazon Red », à la chair rouge intense.

Le pouvoir antioxydant de la papaye : faites le plein de caroténoïdes

La chair jaune orangé de la papaye est le signe de sa richesse en caroténoïde : elle n’a en la matière rien à envier aux carottes et autres fruits et légumes riches en cette substance. Dans une étude réalisée sur 39 aliments, la papaye est arrivée en premier avec près de 3,8 milligrammes de caroténoïdes pour la moitié d’un fruit, le pamplemousse en second et l’abricot en troisième(2). Cela lui confère un puissant pouvoir anti-oxydant.

papaye-antioxydant-fruit-agrumes

Sa teneur en vitamine C n’est pas à négliger : 64mg/100g soit 80 % des apports journaliers quotidiens !

Et son latex, dans ses feuilles, ses tiges et son fruit encore vert, contient un certain nombre d’enzymes protéolytiques dont la papaïne, qui ressemble aux enzymes fabriquées par l’estomac. En consommer durant ou après le repas aide à la digestion des protéines. C’est probablement pour cela que dans certains pays, on mange de la papaye en entrée !

Comment bien choisir sa papaye ?

Choisir une papaye n’est pas toujours évident et pour cela il faudra se fier d’une part à votre vue, et d’autre part à votre toucher. Si vous souhaitez la consommer en tant que “fruit », choisissez-la bien colorée : jaune un peu orangé sans tâches noires ! La chair doit être tendre sous la pression du doigt.

Par contre si vous souhaitez l’utiliser comme un “légume » en salade, il faudra la choisir verte et croquante, avec une chair dure au toucher !

Bio ou pas votre papaye ?

Vous êtes étonné(e)s que nous posions la question sur consoGlobe ? Bien sûr le bio c’est moins de pesticides en soi, mais sachez que la papaye n’a pas besoin de pesticides pour pousser ! On en met certes un peu pour le transport, mais sa peau est une couche de protection que l’on enlève.

Donc après l’avoir tout de même lavée pour une non-bio. Sachez de plus que la variété en “bio » et en “non bio » n’est pas la même. Vous ne trouverez jamais de grosses papayes en “bio », celles que l’on trouve sont souvent trop vertes : pas idéales donc comme fruit, mais par contre parfaites pour en faire une salade. Malheureusement les bio, même mûres, ne sont pas aussi goûteuses que les “non bio ».

La conserver : à température ambiante ou au frais ?

Pour la conserver, en tant que “fruit », il suffit de la laisser à température ambiante, si elle n’est pas mûre, afin qu’elle mûrisse. Sinon, gardez-la au réfrigérateur, elle peut se conserver une semaine à 10 jours. Si vous pouvez la mettre dans un tupperware c’est encore mieux. En tant que “légume », le mieux est de la déguster dans les 2-3 jours, tout en la conservant au réfrigérateur. Essayez dans ce cas là d’en choisir une qui ne soit pas trop grande. Bonne dégustation !

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Samira, naturopathe, passionnée par l'alimentation saine et gourmande et la santé au naturel, grâce à des moyens simples et peu chers. "Vivre sainement" ne...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Vive la papaye,on a parlé les bienfaits de la papaye et nous avons appris beaucoup de choses mais nous voulons savoir aussi l’utilité de ses grains.merci

  2. Bonjour. Ici en Guadeloupe, on cueille les papayes juste avant de les consommer pour justement préserver toutes leurs vitamines, que l’on déguste avec un jus de citron vert par exemple. On la consomme verte pour faire de la choucroute, des gratins, ou rapée et crue. Elle est utilisée pour remplacer la courgette dans de nombreux plats. Les variétés anciennes de papayes, qui pèsent souvent entre 1 à 2 kg, sont savoureuses… et n’ont besoin d’aucun produit chimique pour pousser. Celles qui arrivent en Métropole ont été cueillies vertes pour supporter le transport et se conserver plus longtemps, d’où je pense la qualité “inférieure” des papayes bio, qui se conserveront moins bien. Vive la papaye et merci pour votre article qui met en valeur un fruit souvent délaissé (même ici).

Moi aussi je donne mon avis