Craquez de la tête aux pieds pour un massage thaïlandais !

Extrêmement complet, le massage thaïlandais conjugue les vertus de l’ayurveda, du yoga et de la médecine traditionnelle chinoise : une véritable méthode naturelle pour entretenir souplesse, équilibre des énergies et relaxation.

Rédigé par Pierre, le 28 May 2016, à 10 h 00 min

Bien que les origines du massage thaïlandais soient méconnues, les textes canoniques bouddhistes​ nous enseignent le nom du fondateur de la discipline, Shivago Komarpak​, dont on dit que la culture médicinale et la connaissance des plantes lui auraient permis de soigner le Bouddha en personne.

À l’époque, la plupart des enseignements se transmettaient par voie orale, mais des documents détaillant la discipline du massage furent établis. Malheureusement, il ont été pour la plupart détruits lors de l’invasion birmane de l’ancienne capitale du royaume, Ayutthaya.​ Certains de ces écrits ont cependant échappé à la destruction de la ville, et ont été retranscrit sur pierre au XIXe siècle, sous l’ordre de Rama III.

Le très célèbre temple Wat Poh à Bangkok,​­ où est vénéré un immense bouddha allongé, ​conserve aujourd’hui encore une soixantaine de ces stèles décrivant entre autres, les points énergétiques du corps, l’usage des herbes ainsi que d’autres enseignements sur le massage.

massage thailandais origines Wat Pho

Le Bouddha couché dans le Wat Pho, Bangkok, Thaïlande © Jorg Hackemann Shutterstock

Qu’est-­ce que le massage thaï ?

Le massage thaï trouve son origine dans plusieurs techniques médicinales traditionnelles, dans le but d’équilibrer l’énergie vitale et de libérer l’organisme de toute tension physique et mentale.

On utilise l’acupression​ sur les différents points énergétiques​ du corps, à l’aide des mains, des coudes ou d’ustensiles dédiés, sert à manipuler l’énergie​. L’ayurveda​, qui privilégie notamment l’usage des plantes dans la guérison des maladies, et le yoga​ jouent aussi un rôle important dans cette discipline.

Le massage thaïlandais vise à ouvrir les articulations, à stimuler les points stratégiques des méridiens et à évacuer toutes les formes de tension accumulée par le corps.

Les vertus du massage thaï

La maîtrise de l’énergie, « loom » en thaï ou « chi » en chinois, tient donc une place très importante dans le massage thaïlandais.

Lorsqu’elle circule au travers des différents canaux, ​il arrive que l’énergie se bloque par endroits : certaines parties du corps en reçoivent alors en excès, tandis que d’autres en manquent. En exerçant des pressions​ plus ou moins intenses sur ces points de blocage, le massage permet de répartir l’énergie de manière homogène sur l’ensemble du corps et de rétablir l’équilibre(1).

Selon les principes médicinaux ancestraux, avant de se déclarer et de devenir symptomatiques, les maladies se manifestent sous forme de tensions et de douleurs à l’intérieur de corps. Le massage thaï permet de travailler l’énergie sur ces différentes zones et de stopper la progression de l’affection.

massage thailandais techniques

Massage profond © 26kot Shutterstock

Se faire masser est toujours une source de sérénité et de paix intérieure. Le massage thaï n’échappe pas à cette règle et plonge le corps dans un profond état de relaxation. Tout au long de la séance, les muscles et les articulations sont grandement sollicités, de nombreux étirements aident également le corps à s’assouplir  : aussi, il n’est pas rare d’en ressortir épuisé, vidé.

La stimulation intensive des différents nerfs a des effets bénéfiques sur le système nerveux, et le massage thaï est excellent pour combattre le stress(2).

D’autre part, il contribue à l’amélioration de la circulation sanguine et à la libération des toxines ce qui a pour effet de renforcer le système immunitaire.

Comment se déroule une séance de massage ?

Pour en savoir un peu plus, consoGlobe.com a rencontré Charles Faivre, masseur diplômé, à Chiang Mai, Thaïlande.

consoGlobe – Que se passe-t-il dans un salon de massage thaïlandais ?

Charles Faivre : Tout d’abord, à la différence d’autres formes de massage, la nudité est exclue dans le massage thaïlandais. Le massé garde ses vêtements, de préférence légers, amples et confortables ou il peut aussi choisir de rester en sous-vêtements. L’important est que le masseur puisse manipuler les différentes parties du corps sans gêne particulière.

Lors de la séance, chaque geste est effectué à même le corps sans utiliser de produits tels que des huiles de massage, comme cela peut se faire dans d’autres types de massages.

Chaque massage est unique et tout au long de la séance, le masseur doit rester à l’écoute afin d’interpréter chaque réaction du corps et être capable d’ajuster ses gestes en permanence. Selon la volonté du patient, on peut être amené à appliquer une pression ou des étirements plus ou moins forts et prolongés.

consoGlobe – Comment se déroule un massage thaïlandais ?

Charles Faivre : À l’aide des mains, des coudes et des pieds, le masseur enchaîne les séquences en les adaptant à chaque partie du corps.

Pour commencer, on masse les pieds : ils donnent au masseur des premiers signaux nécessaires à la suite de la séance. Le masseur va dès lors, en fonction des réactions du patient suite aux différentes pressions, identifier la force qu’il devra appliquer sur les autres parties du corps.

On remonte ensuite le long des jambes et des cuisses, dont on étire les muscles tout en appliquant des pressions de part et d’autre selon des techniques bien précises. Ce travail approfondi des jambes permet de soulager les douleurs sacro-lombaires efficacement.

Puis, on s’occupe du haut du corps en restant concentrer sur l’équilibre de l’énergie générale du corps et l’état de relaxation du massé. Le massage se termine toujours par la tête, avec différentes pressions circulaires sur la boite crânienne des tempes au sommet de la tête, sans oublier les oreilles.

Tout au long de la séance, le masseur aide le patient à adopter des positions de yoga, qui permettent au corps de s’étirer et de se libérer des tensions musculaires, et à l’esprit d’éliminer les sentiments négatifs et de s’apaiser.

Il est important pour le receveur de faire le vide et de canaliser son attention sur la posture adoptée à chaque instant.

L’apprentissage du massage thaï

Les adeptes du massage thaïlandais sont de plus en plus nombreux hors de Thaïlande et sur place, les écoles et offres de formations sont légions. Comment peut-on devenir masseur thaï ?

consoGlobe – Quelles sont les difficultés rencontrées lors de l’apprentissage du massage thaïlandais ?

Charles Faivre : Pour une bonne pratique du massage thaï, il faut avoir une bonne condition physique​ et travailler sa souplesse ​afin de pouvoir tenir de bonnes positions lors du massage. Conserver une posture correcte est primordial pour pratiquer dans la durée et éviter de se blesser, instantanément ou de façon chronique.

La deuxième difficulté relève de la concentration​ et des sensations. Même pour un masseur confirmé, ne pas se déconcentrer ou « s’évader » lorsque l’on masse, n’est pas chose aisée. Mais masser quelqu’un ne doit pas devenir une banalité : durant tout la séance qui peut durer plusieurs heures, le masseur doit se focaliser sur le moment présent, ses gestes, la pression, les ressentis de chacun. La pratique de la méditation​ aide beaucoup en cela.

consoGlobe – Comment se déroule un cours de massage thaïlandais ?

Charles Faivre : En règle générale, on commence par un échauffement puis une récitation de mantra ​en l’honneur du père fondateur. Vient ensuite la démonstration de la séquence du jour, puis le reste de la journée est consacrée à la pratique, sous l’oeil attentif des enseignants. On termine le cours par un petit comtpe-rendu de la leçon (recadrage des positions , questions…) et on chante ensemble un nouveau Mantra.

massage thaïlandais

Récitation de mantra © Suwan Wanawattanawong Shutterstock

consoGlobe – Où apprendre cette discipline ?

Charles Faivre : Le massage est très ancré dans la culture siamoise et il est largement pratiqué sur tout le territoire, mais les styles sont différents entre le Nord et le Sud. Il y a écoles reconnues délivrant des diplômes partout dans le pays, mais aussi des structures plus petites, voire même des professeurs particuliers. Pour faire son choix, il faut se renseigner sur la réputation des enseignants ou faire un test le temps de quelques cours.

Illustration bannière : Massage thaïlandais – © Pathompong Chai-onnom Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Pierre, de l'équipe d'achat-baume-du-tigre.com, est passionné de médecines alternatives. Des huiles aux...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis