Made in Bangladesh : reportage photo de Jules Toulet

La fièvre du textile et du prêt-à-porter a envahi le Bangladesh, ce pays de 160 millions d’habitants. Depuis quelques années, des ateliers de couture, loin des standards occidentaux, voient le jour. Ici, pas de main d’oeuvre féminine, les machines ne sont loin d’être alignées au centimètre et il y a ni salaire horaire, ni contremaître. Photo reportage de Jules Toulet.

Rédigé par Séverine Bascot, le 19 Mar 2016, à 8 h 00 min
La mosquée installée dans les ateliers © Jules Toulet

La mosquée installée dans les ateliers © Jules Toulet

Une partie de cet immeuble abritant des ateliers de confection a été aménagée en mosquée. Les tailleurs n’appliquent pas l’Islam avec rigueur mais restent attachés à la prière. Celle-ci est pour eux une coupure salvatrice lors de longues journées.

Prière dans l'atelier © Jules Toulet

Prière dans l’atelier © Jules Toulet

Les tailleurs les plus pratiquants prient au milieu de l’atelier. Trop occupés sur leurs machines, ils ne prennent pas le temps de rejoindre la mosquée que l’on trouve dans chaque bâtiment. Rares sont ceux qui observent les cinq prières quotidiennes. Donnés en arabe, les muftis eux-mêmes ne comprennent pas le sens de leurs prêches.

Lire page suivante  : Les distractions

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis